Les 48 heures de l’agriculture urbaine sont de retour dans l’agglomération grenobloise

sep article

 

FIL INFO - Événement national organisé dans l’agglomération grenobloise par l’association Cultivons nos toits, les 48 heures de l’agriculture urbaine reviennent pour une troisième édition ces samedi 20 et dimanche 21 juin 2020. Au programme, des échanges en ligne, mais aussi des rencontres et des visites de jardins et autres lieux de biodiversité.

 

 

Les 48 heures de l’agriculture urbaine reviennent dans l'agglomération grenobloise pour une troisième édition les samedi 20 et dimanche 21 juin 2020.

Jardinage col­lec­tif avec l’as­so­cia­tion Cultivons nos toits sur le toit de CCSTI Casemate. © Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

Les 48 heures de l’agriculture urbaine sont de retour pour une troi­sième édi­tion dans l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise ces 20 et 21 juin. Organisé depuis 2018 par l’association Cultivons nos toits, le ren­dez-vous vise à faire connaître et célé­brer les pra­tiques agri­coles au cœur des villes à tra­vers des web­con­fé­rences, ate­liers et visites de fermes et jar­dins.

 

Un évé­ne­ment qui se déroule simul­ta­né­ment dans plus d’une quin­zaine de métro­poles fran­çaises. Y par­ti­cipent cette année de nom­breux par­te­naires : La Sauge, Nemeton – Le Biolab de Grenoble, Spiruline de Chartreuse, Les Jardins Détaillés, De che­nille à Papillon, MillePousses, En Vert et Avec Tous, Natura Terram…

 

 

Une édition adaptée à la crise sanitaire

 

Bien sûr, il ne s’a­git pas d’une édi­tion comme les autres. Celle-ci a été « pen­sée et adap­tée à la crise sani­taire », pré­cisent les orga­ni­sa­teurs. Les visites sont ainsi limi­tées à huit per­sonnes et l’ins­crip­tion sur la plate-forme HelloAsso obli­ga­toire. Ce qui explique que de nom­breux évé­ne­ments soient déjà com­plets.

 

Explication sur le compostage avec Cécile de Combret Metro de Grenoble Christian Nanchen Réseau Compost Citoyen Compostage. © Etienne Chaudagne - placegrenet.fr

Atelier com­pos­tage avec Cécile de Combret, res­pon­sable pré­ven­tion, tri et ges­tion des déchets à la Métro ; et Christian Nanchen de Trièves Compostage. © Etienne Chaudagne – placegrenet.fr

Toujours au pro­gramme, une confé­rence retrans­mise sur la page Facebook de l’é­vé­ne­ment consa­crée à l’agriculture urbaine et à la sécu­rité natio­nale, avec Stéphane Linou, pion­nier du loca­vo­risme en France et spé­cia­liste de la rési­lience ali­men­taire.

 

Également tou­jours ouvert, l’a­te­lier com­pos­tage avec l’Association Trièves com­pos­tage & envi­ron­ne­ment abor­dera quant à lui la pro­blé­ma­tique des déchets verts de jar­din… Et pour les 6 – 14 ans, l’as­so­cia­tion gre­no­bloise En vert et avec tous pro­pose une heure d’ac­ti­vi­tés ludiques autour de l’a­li­men­ta­tion.

 

À deux pas de Grenoble, la visite de la ferme Spiruline de Chartreuse, au Touvet, avec retrans­mis­sion “Facebook live” per­met­tra aux néo­phytes de décou­vrir la culture éco­lo­gique de cette micro-algue d’eau douce dans un lieu aty­pique « éco et auto-construit ». Une visite qui se clô­tu­rera par une dégus­ta­tion de recettes à base de spi­ru­line. Enfin, le Nemeton – Le Biolab de Grenoble pro­pose une visite en “Facebook live” du Jardin de Lug. Et pro­met d’ex­pli­quer « com­ment son col­lec­tif fait pous­ser des meubles et des objets direc­te­ment à leurs formes finales ». Mystère…

 

MB

 

Réouverture des musées
commentez lire les commentaires
2739 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.