Sud-PTT appelle à la mobilisation pour le bureau de poste de Brignoud, promis à une « délocalisation »

sep article



 

FIL INFO — Le bureau de Poste de Brignoud en danger ? Sud-PTT dénonce la réduction des horaires d’ouverture du bureau et y voit une manœuvre de la direction pour préparer les usagers à sa fermeture. En réponse, La Poste confirme un projet de « délocalisation » du bureau, tout en refusant de parler de « fermeture » puisqu’un relais postal doit ouvrir prochainement chez un buraliste.

 

 

Le bureau de poste de Brignoud sur la sel­lette ? C’est ce que redoute Sud-PTT Isère-Savoie… et ce que confirme à demi-mots la direc­tion régio­nale de La Poste. Dans un com­mu­ni­qué en date du 10 juin 2020, le syn­di­cat dénonce « un ser­vice public au rabais ». « Depuis plu­sieurs mois à Brignoud, le cour­rier dans cer­tains quar­tiers n’est dis­tri­bué qu’un jour sur deux », écrit-il. Une situa­tion impu­table selon lui à la réor­ga­ni­sa­tion du bureau l’an­née der­nière.

 

Logo de la Poste © Joël Kermabon - Place Gre'net

Logo de La Poste. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

De plus, « depuis plu­sieurs semaines, les gui­chets de La Poste de Brignoud ne sont ouverts que deux jours par semaine pour l’ensemble des usager(e)s de la com­mune », indique encore Sud-PTT. Une nou­velle ampli­tude d’ou­ver­ture qui ne serait pas liée qu’à la crise sani­taire : encore une fois, les syn­di­ca­listes estiment que la réor­ga­ni­sa­tion du bureau aggrave la situa­tion, avec une dimi­nu­tion de postes de gui­che­tiers, quand le nombre d’u­sa­gers n’a lui pas changé.

 

 

Un « projet de délocalisation » acté avant la crise

 

Quel rap­port avec une pos­sible fer­me­ture du bureau ? « En bais­sant les horaires d’ouverture heb­do­ma­daires, la direc­tion de La Poste montre sa volonté d’habituer les usa­gers à uti­li­ser de moins en moins les ser­vices de La Poste. Et, à terme, c’est la péren­nité du bureau de poste qui est mena­cée », ana­lyse le syn­di­cat. Qui appelle d’ores et déjà à la mobi­li­sa­tion, en pre­nant pour exemple les bureaux “sau­vés” de la fer­me­ture à Grenoble.

 

Les mobilisations n'ont pas toujours empêché les fermetures de bureaux de poste à Grenoble, comme ici place Championnet © Florent Mathieu - Place Gre'net

Les mobi­li­sa­tions n’ont pas tou­jours empê­ché les fer­me­tures de bureaux de poste à Grenoble, comme ici place Championnet. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

La direc­tion conteste l’ar­gu­men­taire. « L’amplitude horaire actuelle est liée à la situa­tion sani­taire : à savoir que des pos­tiers sont encore en garde d’en­fants à ce jour étant donné la réou­ver­ture par­tielle ou la non-réou­ver­ture des écoles [jus­qu’au 22 juin 2020, ndlr] », écrit ainsi la direc­tion, sol­li­ci­tée par Place Gre’net.

 

Pour autant, elle confirme un « pro­jet de délo­ca­li­sa­tion du bureau vers le carré pro de la pla­te­forme de dis­tri­bu­tion du cour­rier de Villard-Bonnot ». Un pro­jet acté avant la crise sani­taire, dont la date n’est pas encore défi­nie. En paral­lèle, un relais pos­tal va ouvrir chez un bura­liste à comp­ter du 29 juin. Fidèle à sa rhé­to­rique, La Poste se refuse donc à par­ler de « fer­me­ture »… mais évoque au contraire un « ren­fort de la pré­sence pos­tale » avec l’ou­ver­ture du relais.

 

Florent Mathieu

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
1774 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.