Le Rassemblement natio­nal de l’Isère vole à la res­cousse des poli­ciers “lâchés” par le ministre de l’Intérieur

Le Rassemblement natio­nal de l’Isère vole à la res­cousse des poli­ciers “lâchés” par le ministre de l’Intérieur

FLASH INFO - Le Rassemblement natio­nal de l’Isère (RN 38) déclare « sou­te­nir les poli­ciers et les gen­darmes qui luttent au quo­ti­dien pour assu­rer la sécu­rité des Français ». Alexis Jolly, son res­pon­sable dépar­te­men­tal, dénonce dans le même temps « le lâchage public des forces de l’ordre par le ministre de l’Intérieur ». De quoi, estime-t-il, « dis­cré­di­ter des res­pon­sables poli­tiques déjà lar­ge­ment reje­tés par une majo­rité de Français ».

Rassemblement contre les "violences policières" ce mardi 9 juin à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'n'et

Rassemblement contre les « vio­lences poli­cières » ce mardi 9 juin 2020 à Grenoble. © Joël Kermabon – Place Gre’n’et

« Depuis plu­sieurs jours, le gou­ver­ne­ment mani­feste son sou­tien aux troubles et aux émeutes impor­tés des États-Unis par des grou­pus­cules d’agitateurs. Cette cau­tion appor­tée à des mani­fes­ta­tions qui troublent l’ordre public au mépris de la loi est abso­lu­ment inqua­li­fiable », s’in­digne Alexis Jolly. « Désormais, les cri­mi­nels sont des vic­times et les forces de l’ordre des cri­mi­nels : c’est le pro­grès macro­niste », iro­nise-t-il.

« Ce délire doit ces­ser ! », pour­suit le res­pon­sable dépar­te­men­tal. À cet effet, le Rassemblement natio­nal appelle « la popu­la­tion à s’opposer à ces dérives qui heurtent le bon sens ». Et ce, « au-delà des convic­tions poli­tiques par­ti­sanes », pré­cise le parti politique.

Une réac­tion qui inter­vient alors que des fonc­tion­naires de police réagissent face à la mul­ti­pli­ca­tion des mani­fes­ta­tions contre les “vio­lences poli­cières”. Ce der­nier jeudi 11 juin, des poli­ciers ont ainsi mani­festé leur colère devant l’hô­tel de police de Grenoble pour dénon­cer l’ab­sence de sou­tien de leur ministre. Ils bran­dis­saient sym­bo­li­que­ment leurs menottes, consi­dé­rant leur inuti­lité vu, estiment-ils, qu’ils ne peuvent plus s’en servir.

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Auvergne-Rhône-Alpes : élu député, Laurent Wauquiez quitte la Région en lais­sant « ses cas­se­roles », selon l’opposition

FOCUS - Élu député de Haute-Loire le 7 juillet 2024, Laurent Wauquiez devrait quitter la présidence de la Région Auvergne-Rhône-Alpes durant l'été, en vertu du Lire plus

© Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : ras­sem­ble­ment contre la trans­pho­bie en hom­mage à Géraldine et Angélina, deux femmes trans assassinées

FLASH INFO - Les associations Déviations et Organisation de solidarité trans’ Grenoble ont organisé, mardi 16 juillet 2024, un rassemblement en mémoire de Géraldine et Lire plus

La stratégie de la Métropole envers les commerçants et l'attractivité commerciale en débat au conseil métropolitain
Attractivité com­mer­ciale : vifs débats autour de la stra­té­gie de la Métropole de Grenoble

FOCUS - Le conseil métropolitain de Grenoble a adopté, le 5 juillet 2024, une délibération-cadre sur la "stratégie d'intervention pour relever les défis d'une attractivité Lire plus

Cyrielle Chatelain réélue pré­si­dente du groupe éco­lo­giste à l’Assemblée natio­nale et « pos­sible » can­di­date au perchoir

FLASH INFO - Cyrielle Chatelain a été réélue, mardi 16 juillet 2024, présidente du groupe parlementaire écologiste. Renommé “groupe écologiste et social”, celui-ci intègre les Lire plus

L’élue isé­roise Sophie Romera quitte LFI et rejoint L’Après : « Je suis tou­jours libre, peut-être encore plus insoumise »

FOCUS - Sophie Romera, conseillère départementale et municipale d'opposition de Fontaine, a annoncé, vendredi 12 juillet 2024, son départ de La France insoumise. Elle rejoint Lire plus

Les adjoints Gilles Namur et Margot Belair, Bertrand Raynaud (Alp’Études), Quentin De Neeff ( directeur de projet en mission d’aménagement des espaces publics), Frédéric Cacciali (pour la Sages) et Nathalie Durand (direction de l’urbanisme et de l’aménagement). © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : de nou­veaux espaces publics quar­tier Flaubert pour le trans­for­mer et l’a­dap­ter au chan­ge­ment climatique

FOCUS - À l'occasion d'une visite guidée organisée sur site, la Ville de Grenoble a présenté, le 10 juillet 2024, ce que va devenir le Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !