L’association grenobloise Santé Diabète lance une campagne de prévention du Covid au Burkina Faso

L’association grenobloise Santé Diabète lance une campagne de prévention du Covid au Burkina Faso

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FIL INFO – L’association Santé Diabète lance une campagne de prévention du Covid-19 au Burkina Faso. Une initiative mise en avant par la Ville de Grenoble, soutien financier de l’association, qui se revendique solidaire des pays d’Afrique. Ainsi que de ses villes jumelles, parmi lesquelles la capitale du Burkina Faso Ouagadougou.

 

 

Si la pan­dé­mie de Covid-19 affecte le monde entier, elle est d’au­tant plus dan­ge­reuse dans des pays où le sys­tème de santé peine à cou­vrir l’en­semble de la popu­la­tion. C’est le cas pour le Burkina Faso, dont la capi­tal Ouagadougou est jume­lée à Grenoble depuis 1999. C’est pour­quoi l’as­so­cia­tion gre­no­bloise Santé Diabète annonce le lan­ce­ment d’une cam­pagne de pré­ven­tion du Covid-19 auprès de la popu­la­tion burkinabé.

 

Place des Nations-Unies à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso. DR

Place des Nations-Unies à Ouagadougou, capi­tale du Burkina Faso. DR

 

« Ce pro­gramme mul­ti­fa­cette per­met aussi d’identifier les pénu­ries d’insuline et de four­ni­tures essen­tielles pour le dia­bète […] qui résultent des per­tur­ba­tions cau­sées par la pan­dé­mie », indique la Ville de Grenoble, qui sou­tient l’as­so­cia­tion à hau­teur de 11 000 euros. 13 % de la popu­la­tion du Burkina Faso est en effet atteinte de dia­bète, une mala­die qui aug­mente les risques de déve­lop­per une forme grave du Covid-19.

 

 

« À l’écoute des villes jumelles »

 

Quelle situa­tion de la santé au Burkina Faso ? « La den­sité de pro­fes­sion­nell-es de santé est l’une des plus faibles au monde », explique la muni­ci­pa­lité gre­no­bloise. Le pays compte ainsi en moyenne un méde­cin et cinq infir­miers pour 10 000 habi­tants. À titre de com­pa­rai­son, la France recense en moyenne (et envi­ron) 30 méde­cins et 100 infir­miers pour le même nombre d’habitants.

 

Inauguration du Pôle de Solidarité internationale de Grenoble, siège de Santé Diabète © Place Gre'net

Inauguration du Pôle de Solidarité inter­na­tio­nale de Grenoble, siège de Santé Diabète. © Place Gre’net

 

« En cette période qui s’annonce par­ti­cu­liè­re­ment dif­fi­cile pour les pays d’Afrique dont le Burkina Faso, nous sommes à l’écoute de nos villes jumelles à tra­vers le monde et nous cher­chons à appor­ter notre aide lorsque nous le pou­vons », déclare Bernard Macret, adjoint de Grenoble aux Solidarités inter­na­tio­nales. Non sans déli­vrer un mes­sage poli­tique : « Lorsque les États font défaut, les villes soli­daires résistent mieux et arrivent à trou­ver des solu­tions. »

 

Outre un sou­tien finan­cier, la Ville de Grenoble met des locaux à dis­po­si­tion de l’as­so­cia­tion au sein du Pôle de soli­da­rité inter­na­tio­nale. Engagée sur le ter­rain de Ouagadougou, l’as­so­cia­tion œuvre éga­le­ment sur une par­tie plus large de l’Afrique de l’Ouest. Et milite pour « une cam­pagne de plai­doyer inter­na­tio­nal, réunis­sant 22 orga­ni­sa­tions, sur la situa­tion des per­sonnes atteintes de dia­bète en Afrique ».

 

Florent Mathieu

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Mois décolonial: face à la polémique qui perdure, les organisateurs dénoncent des "attaques réactionnaires graves"
Mois décolonial : face à la polémique qui perdure, les organisateurs dénoncent des « attaques réactionnaires graves »

  FOCUS - Les réactions se succèdent au sujet du Mois décolonial de Grenoble. Ceci malgré le désengagement marqué de la Ville de Grenoble, de Lire plus

La place de l’école élémentaire Anthoard à Grenoble. © Florent Mathieu – Place Gre’net
L’UQ Berriat accuse la Ville de Grenoble de refuser d’entendre le point de vue des riverains

  FLASH INFO — Un refus d'entendre le point de vue des habitants? C'est ce dont l'Union de quartier Berriat-Saint-Bruno-Europole accuse la Ville de Grenoble. Lire plus

Le Collectif pour la gratuité des transports en commun interpelle la Métropole de Grenoble
Le Collectif pour la gratuité des transports dénonce à son tour les dividendes versés aux actionnaires de GEG

  FLASH INFO — "Comment va-t-on expliquer aux personnes que via leur facture d'électricité elles subventionnent en fait les transports?". Telle est la question que Lire plus

La Ville et la Métropole de Grenoble reconduisent leur soutien à TéléGrenoble : la petite télé locale percevra plus de 1,2M€ sur trois ans.
La Ville et la Métro de Grenoble renouvellent leur soutien à TéléGrenoble : 1,2 million d’euros sur trois ans

FLASH INFO - La Ville comme la Métropole de Grenoble ont renouvelé leur convention d'objectifs et de moyens passée avec TéléGrenoble. Pour l'année 2021, la Lire plus

Flash Info

|

19/06

18h19

|

|

18/06

17h03

|

|

18/06

12h01

|

|

18/06

11h06

|

|

17/06

17h13

|

|

17/06

15h50

|

|

16/06

15h50

|

|

16/06

15h20

|

|

16/06

11h47

|

Les plus lus

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Économie| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d'oiseaux

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

marche des libertés à Grenoble contre les idées d'extrême droite

A écouter| Environ un millier de personnes à Grenoble pour la « Marche des libertés » et contre les idées d’extrême droite

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin