Le golf de Bresson repris par la société Bluegreen. ©Bluegreen

Le golf de Grenoble Bresson intègre le réseau Bluegreen

Le golf de Grenoble Bresson intègre le réseau Bluegreen

EN BREF – Bluegreen, acteur majeur du golf fran­çais, reprend la ges­tion du golf de Bresson situé au pied du Vercors, près de Grenoble. Ce golf conçu par l’ar­chi­tecte amé­ri­cain Robert Trent Jones Junior devient le cin­quan­tième site géré par le réseau Bluegreen en France.

Le golf de Bresson repris par la société Bluegreen. ©Bluegreen

Le golf de Bresson au pied du Vercors, repris par la société Bluegreen. © Bluegreen

Le golf Grenoble Bresson vient d’être repris par la société Bluegreen, suite à un appel d’offres de la Métropole de Grenoble. Il était jus­qu’a­lors géré, depuis 1995, par l’en­tre­prise pri­vée Gaia Golf via un contrat de délé­ga­tion de ser­vice public (DSP).

Cette reprise per­met­tra à la Métropole d’é­co­no­mi­ser 150 000 euros de reste à charge qu’elle devait payer avec le pré­cé­dent gestionnaire.

En deve­nant membre du golf de Grenoble Bresson, les abon­nés auront quant à eux accès au réseau de Bluegreen com­pre­nant 49 golfs par­tout en France. Dont ceux de Seyssins, Saint-Étienne ou encore Lyon que la société.

Xavier-Pierre Six, direc­teur opé­ra­tion­nel adjoint de Bluegreen France, se réjouit de cette acqui­si­tion, réa­li­sée le 31 mars 2020, en pleine période de confi­ne­ment : « C’est un très beau par­cours situé dans un cadre pri­vi­lé­gié. Le par­cours est signé d’un archi­tecte de renom. C’est une vitrine sup­plé­men­taire pour notre réseau dans lequel nous sou­hai­tons investir. »

Bluegreen compte inves­tir pour valo­ri­ser l’exploitation

Ce golf, de plus de 100 hec­tares, com­prend ainsi un par­cours de 18 trous et un ter­rain d’en­traî­ne­ment de 34 postes, dont huit abri­tés, ainsi qu’un res­tau­rant pro­po­sant des plats de cui­sine fran­çaise faits mai­son à base de pro­duits frais.

Le golf de Bresson repris par la société Bluegreen. ©Bluegreen

Le golf de Bresson repris par la société Bluegreen. ©Bluegreen

« Nous sou­hai­tons valo­ri­ser l’ex­ploi­ta­tion et, pour cela, nous allons inves­tir dans l’en­tre­tien du ter­rain et sur la réno­va­tion du réseau d’ar­ro­sage, pré­cise le direc­teur opé­ra­tion­nel adjoint. Nous ferons le maxi­mum pour le rendre le plus per­for­mant pos­sible afin de garan­tir une bonne qua­lité de par­cours sans gas­piller trop d’eau. C’est un point essen­tiel de notre pro­jet. »

Blue Green pré­voit par ailleurs quelques rafraî­chis­se­ments au niveau des bâti­ments et une légère réno­va­tion des postes de départ. « Nous allons éga­le­ment chan­ger le mobi­lier du club house et les voi­tu­rettes de golf. Le res­tau­rant ne deman­dera, lui, qu’un inves­tis­se­ment léger : renou­ve­ler le mobi­lier et refaire les pein­tures, essentiellement. »

Une semaine après l’ou­ver­ture déjà plus de 300 abonnés

Le golf, fermé pen­dant le confi­ne­ment pour res­pec­ter les direc­tives gou­ver­ne­men­tales, a fina­le­ment rou­vert mi-mai afin de for­mer les équipes et d’ins­tal­ler le maté­riel d’ex­ploi­ta­tion, comme l’ex­plique Xavier-Pierre Six : « Il y a eu un gros tra­vail de la FFG [Fédération fran­çaise de golf, ndlr] pour nous per­mettre de rou­vrir à par­tir du 11 mai 2020. Nous avons fina­le­ment décidé d’une réou­ver­ture par­tielle le 13 mai. Une par­tie du site reste tou­te­fois fer­mée pour res­pec­ter les consignes sani­taires. « C’est le cas des ves­tiaires et du res­tau­rant, ainsi que du prac­tice mais nous devrions rou­vrir tota­le­ment dans les pro­chaines semaines », pré­cise-t-il.

Et le direc­teur opé­ra­tion­nel adjoint se montre confiant pour la suite. « Une semaine après l’ou­ver­ture, nous avons déjà enre­gis­tré 300 abon­nés. Nous devrions rapi­de­ment atteindre les 600 ou 700 membres. » En repre­nant le site, la société assure par ailleurs conser­ver les emplois, notam­ment ceux des trois ensei­gnants qui tra­vaillaient sur le site jus­qu’à pré­sent. Le direc­teur du golf n’a pas encore été nommé mais le direc­teur opé­ra­tion­nel adjoint de Bluegreen assure qu’il sera dési­gné dans les pro­chaines semaines.

Léa Meyer

Léa Meyer

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Tournois ITF du Grenoble Tennis : l’Engie Open de l’Isère et le Trophée de la Ville de Grenoble débutent dimanche 5 février 2023

EN BREF - Les deux tournois internationaux ITF du Grenoble Tennis se tiennent du dimanche 5 au dimanche 12 février 2023, sur les courts du Lire plus

Muay-thaï : deux boxeurs du Martial Gym d’Échirolles cham­pions de France de boxe thaïlandaise

FLASH INFO - Le club échirollois du Martial Gym s'est illustré aux championnats de France amateurs de boxe thaïlandaise (ou muay-thaï), le week-end des 28 Lire plus

Bilan de la concer­ta­tion volon­taire ZFE : des habi­tants sou­vent mal infor­més, scep­tiques et peu convaincus

FOCUS - À cinq mois de la mise en place, le 1er juillet 2023, de la Zone à faibles émissions (ZFE) pour les voitures de Lire plus

La Bonne Pioche, épicerie grenobloise de produits locaux en vrac, ouvre un second magasin à Meylan
La Bonne Pioche, épi­ce­rie gre­no­bloise de pro­duits locaux en vrac, ouvre un second maga­sin à Meylan

FLASH INFO - Après une première échoppe à Grenoble, ouverte en 2016, l'épicerie de produits locaux en vrac ou consignés La Bonne pioche met le Lire plus

La Métropole de Grenoble pré­sente un bud­get 2023 record pour « la trans­for­ma­tion du ter­ri­toire », mais sans hausse d’impôts

FOCUS - La Métropole de Grenoble a présenté, mardi 31 janvier 2023, le budget prévisionnel 2023 qui sera soumis au vote du conseil métropolitain ce Lire plus

Go Sport France, filiale du groupe grenoblois Go Sport, à son tour placée en redressement judiciaire le 1er février 2023
Go Sport France, filiale du groupe gre­no­blois Go Sport, à son tour pla­cée en redres­se­ment judi­ciaire le 1er février 2023

FLASH INFO - Après le groupe (grenoblois) Go Sport le jeudi 19 janvier 2023, c'est au tour de sa filiale Go Sport France d'être placée Lire plus

Flash Info

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

|

02/02

17h00

|

|

02/02

15h51

|

|

02/02

10h16

|

|

01/02

12h49

|

|

01/02

11h34

|

|

01/02

10h32

|

|

30/01

19h26

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Abonnement| Tollé à Grenoble contre la venue de deux imams confé­ren­ciers consi­dé­rés comme radicaux

Abonnement| Musées gra­tuits, can­tine moins chère… Grenoble finance son « bou­clier social et cli­ma­tique » avec la hausse de la taxe foncière

Agenda

Je partage !