Déconfinement : lignes des bus et tram adaptées, fin de la gratuité et… un appel au civisme pour éviter la ruée

sep article



 

FOCUS – Fin de la gratuité dans les bus et tram de la Métropole de Grenoble et du Grésivaudan et retour à la quasi-normale dans les transports publics de l’agglomération. Le déconfinement décidé par le gouvernement à compter du 11 mai a poussé les transporteurs et les autorités organisatrices des mobilités à accélérer la cadence. Mais les capacités étant limitées, tout le monde mise sur le civisme des usagers, voire un report sur le vélo.

 

 

La descente de personnes du tramway, à Grenoble. © Léa Raymond - placegrenet.fr

Les lignes du tram ont été adap­tées. © Léa Raymond – placegrenet.fr

Bus et tram de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise reprennent du ser­vice qua­si­ment nor­ma­le­ment le lundi 11 mai. Quatre-vingt dix pour cent de l’offre de ser­vice est sur les rails. Les lignes ont été adap­tées pour mieux col­ler aux besoins des entre­prises et des écoles. Et le mar­quage au sol devrait être fin prêt.

 

Tout est donc prêt ? Pas tout à fait. Le gel hydro-alcoo­lique mis à la dis­po­si­tion des usa­gers des trans­ports publics arrive au compte-gouttes. Et ne sera vrai­sem­bla­ble­ment pas dis­tri­bué avant le 15 mai.

 

Ces der­niers jours, le Smmag – l’au­to­rité orga­ni­sa­trice des mobi­li­tés – et les opé­ra­teurs des trans­ports – Sémitag pour la Métropole de Grenoble et Tougo pour le Grésivaudan – ont mis les bou­chées doubles pour tenir les délais… et reve­nir au payant. Fini la gra­tuité mise en place le 27 mars après quelques tâton­ne­ments.

 

Pas de vente tou­te­fois des titres de trans­port à bord. Pas de reprise des contrôles non plus dans l’im­mé­diat. Deux points sur les­quels les agents de la Tag n’en­tendent pas tran­si­ger. « On refuse que ce soit des sala­riés de la Tag qui contrôlent », explique Fernando Martins, le secré­taire Force ouvrière.

 

 

Quels contrôles des infractions dans les bus et tram ?

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
3649 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Grenoble a tout pour bien s’en sor­tir puis­qu’un fort pour­cen­tage de la popu­la­tion a le pro­fil pour le télé­tra­vail.
    Mais comme le maire sor­tant est en train d’or­ga­ni­ser le bor­del des dépla­ce­ments, je pense qu’on va réus­sir à être une des villes de France où il y a à la fois le plus de télé­tra­vail et le plus d’embouteillages par­tout.

    sep article