Au regard de la crise sanitaire, le sénateur de l'Isère Guillaume Gontard juge l'accord de libre échange « parfaitement aberrant ».

Le séna­teur de l’Isère Guillaume Gontard demande la sus­pen­sion de l’ap­pli­ca­tion pro­vi­soire du Ceta

Le séna­teur de l’Isère Guillaume Gontard demande la sus­pen­sion de l’ap­pli­ca­tion pro­vi­soire du Ceta

FIL INFO – Le séna­teur de l’Isère Guillaume Gontard demande au ministre de l’Économie la sus­pen­sion par la France du Ceta, l’ac­cord de libre-échange signé entre l’Union euro­péenne et le Canada. Au regard de la crise sani­taire, cet accord, que n’a pas encore validé le Sénat, est « par­fai­te­ment aber­rant », juge l’élu.

Guillaume Gontard, liste « Un engagement commun » (EELV - M1717 - PCF). © Joël Kermabon - Place Gre'net

Guillaume Gontard demande la sus­pen­sion du Ceta. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Le séna­teur de l’Isère Guillaume Gontard réclame, dans une ques­tion écrite adres­sée au ministre de l’Économie Bruno Le Maire, la sus­pen­sion de l’ac­cord pro­vi­soire de libre-échange signé entre l’Union euro­péenne et le Canada. Le Ceta (compre­hen­sive Economic and Trade Agreement), entré en vigueur en sep­tembre 2017.

« La crise sani­taire sans précédent à laquelle font face la France et le monde pose plus que jamais la ques­tion du dan­ger d’une glo­ba­li­sa­tion économique sans limite, du libre‑échange à outrance, des délocalisations indus­trielles, et de la dépendance de notre pays sur des sec­teurs aussi essen­tiels que la phar­ma­cie et l’agriculture », sou­ligne l’élu divers gauche-écologiste.

« Les objec­tifs affichés du Ceta d’augmenter de 25 % les échanges com­mer­ciaux entre les deux régions signe­raient en effet l’arrêt de mort de nos filières agri­coles françaises déjà fragilisées par la crise actuelle », pour­suit Guillaume Gontard. Qui plaide pour le déve­lop­pe­ment d’une éco­no­mie locale en cir­cuits courts.

L’accord modi­fie les quo­tas d’ex­por­ta­tion de pro­duits agricoles

Très contesté, notam­ment par la Ville de Grenoble, l’ac­cord per­met de sup­pri­mer la quasi-tota­lité des droits de douane. Il doit éga­le­ment faci­li­ter l’ac­cès des entre­prises euro­péennes aux mar­chés publics cana­diens. Et il modi­fie les quo­tas d’ex­por­ta­tion de pro­duits agri­coles. Ainsi, le Canada pourra expor­ter seize fois plus de viande de bœuf en Europe sans payer de droits de douane. De son côté, l’Union pourra vendre plus de fro­mages ou de vins.

Guillaume Gontard, sénateur EELV de l'Isère (capture d'écran Public Sénat)

Le Sénat exa­mi­nera l’ac­cord de libre-échange cet automne après le vote par l’Assemblée natio­nale en… juillet der­nier (cap­ture d’é­cran Public Sénat)

Si l’ac­cord a été validé par les euro­dé­pu­tés, il doit encore obte­nir le feu vert des États membres. Notamment, en France, du par­le­ment. Dans l’Hexagone, la moi­tié du che­min a été par­couru. Si l’Assemblée natio­nale l’a approuvé en juillet 2019, le Sénat doit se pro­non­cer à… l’au­tomne 2020.

« La crise actuelle la rend par­fai­te­ment aberrante »

« Ainsi, il [l’ac­cord, ndlr] est appliqué de façon pro­vi­soire depuis 2017, sans attendre son appro­ba­tion par l’ensemble des États membres de l’Union européenne, fait remar­quer le séna­teur de l’Isère. Cette décision était déjà plus que dou­teuse d’un point de vue démocratique. La crise actuelle la rend par­fai­te­ment aberrante. »

« Cet accord n’a jamais été rati­fié par le Sénat, ce qui pose la ques­tion de l’effectivité du débat démocratique. Plus le temps passe, plus l’application pro­vi­soire de ce traité sans rati­fi­ca­tion sénatoriale s’apparente à un déni de démocratie », estime-t-il.

Patricia Cerinsek

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Un "plaidoyer" en faveur du RER grenoblois signé par plus de 150 acteurs du territoire isérois
Un « plai­doyer » en faveur du RER gre­no­blois signé par plus de 150 acteurs du ter­ri­toire isérois

FOCUS - Plus de 150 acteurs du territoire isérois ont signé un "plaidoyer" en faveur du projet de RER grenoblois. Un document grâce auquel les Lire plus

Transition écologique et innovations sociales: la Métropole lance sa Stratégie économique Grenoble-Alpes 2030
Transition éco­lo­gique et inno­va­tions sociales : la Métropole lance sa Stratégie éco­no­mique Grenoble-Alpes 2030

FOCUS - La Métropole de Grenoble a adopté sa "Stratégie économique Grenoble-Alpes 2030", présentée aux élus métropolitains le 18 novembre 2022, puis à l'occasion du Lire plus

Le salon Artisa doit accueillir quelque 180 exposants jusqu'au 4 décembre inclus. Il se présente comme "la plus grande galerie d'artisanat d'art de la région". DR
Grenoble : les salons Artisa et Naturissima ouvrent simul­ta­né­ment à Alpexpo

ÉVÈNEMENT - Près de trois cents exposants attendent le public à Alpexpo du mercredi 30 novembre au dimanche 4 décembre 2022, à l'occasion des salons Lire plus

Alan Confesson, président de la CCIAG et Frank Leroy, son directeur devant la centrale de chauffage Biomax sur la Presqu'île scientifique à Grenoble, mercredi 23 novembre 2022 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
« On ne peut pas se pas­ser pour le moment du char­bon et du fioul » selon le pré­sident de la Compagnie de chauf­fage de l’ag­glo­mé­ra­tion grenobloise

FOCUS - Pas très vertueux, le réseau de chauffage urbain du territoire grenoblois ? Au contraire, il n’a jamais été aussi vertueux, affirme Alan Confesson, Lire plus

Changement cli­ma­tique : la métro­pole de Grenoble dédie un fonds d’aide à l’in­ves­tis­se­ment des communes

FLASH INFO - Le conseil métropolitain vient de voter un Pacte financier et fiscal de solidarité, permettant l'aide à l'investissement des communes. Ce fonds d'aide Lire plus

RER grenoblois: après l'engagement d'Emmanuel Macron, la Région dit attendre des "annonces concrètes"
RER gre­no­blois : après l’en­ga­ge­ment d’Emmanuel Macron, la Région Aura attend des « annonces concrètes »

EN BREF - Suite à l'annonce d'Emmanuel Macron sur les projets de RER métropolitains définis comme "grande ambition nationale", Éric Piolle, le maire de Grenoble, Lire plus

Flash Info

|

02/12

9h15

|

|

02/12

8h06

|

|

01/12

19h33

|

|

01/12

18h57

|

|

01/12

17h21

|

|

30/11

12h11

|

|

30/11

9h58

|

|

30/11

0h38

|

|

29/11

17h12

|

|

29/11

12h00

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

Société| Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : le crâne décou­vert à La Buissière, sur les lieux indi­qués par le sus­pect du meurtre, est bien celui de la mère de famille disparue

Flash info| Des « coups de pouce mobi­lité » en décembre sur Grenoble, avec gra­tuité des trans­ports en com­mun deux samedis

Agenda

Je partage !