Actualité

A Grenoble, écartée des débats de France 3 et TéléGrenoble, la liste La commune est à nous ! saisit le CSA et dénonce le filtre opéré par les médias.

Écartée des débats orga­ni­sés par France 3 et TéléGrenoble, La com­mune est à nous ! sai­sit le CSA

Écartée des débats orga­ni­sés par France 3 et TéléGrenoble, La com­mune est à nous ! sai­sit le CSA

EN BREF – Écartée des débats de France 3 et de TéléGrenoble, la liste La com­mune est à nous ! sai­sit le Conseil supé­rieur de l’au­dio­vi­suel. Et dénonce, sur fond de règles d’é­quité qui font la part belle aux “gros” can­di­dats, des médias qui se sub­sti­tuent aux élec­teurs en opé­rant une sélec­tion préa­lable au scrutin.

Au débat du 5 mars

Bruno de Lescure aux côtés de Mireille d’Ornano lors du débat orga­nisé par Place Gre’net : des can­di­dats écar­tés des pla­teaux télé © Laure Gicquel

Candidate aux élec­tions muni­ci­pales à Grenoble, La com­mune est à nous ! a saisi le Conseil supé­rieur de l’au­dio­vi­suel (CSA). La liste emme­née par Bruno de Lescure dénonce sa mise à l’é­cart des pla­teaux de télé­vi­sion de TéléGrenoble et de France 3 et ces 10 et 11 mars.

À quatre jours du pre­mier tour de scru­tin, seuls les quatre “gros” can­di­dats, à savoir Éric Piolle, Alain Carignon, Émilie Chalas et Olivier Noblecourt, peuvent une der­nière fois débattre de leurs pro­grammes res­pec­tifs. Une déci­sion qui fait bon­dir la liste, qui se pré­sente comme radi­cale et sur­tout de rup­ture avec le maire sor­tant. Elle n’est pas la seule à ne pas avoir reçu d’in­vi­ta­tion. Catherine Brun (Lutte ouvrière) et Mireille d’Ornano à l’autre extrême (droite) de l’é­chi­quier poli­tique, n’ont pas plus été conviées.

« Ce sont les règles d’é­quité du CSA qui nous l’imposent, on ne peut pas faire autrement »

« Quand nous avons inter­rogé France 3 et TéléGrenoble sur les rai­sons de cette exclu­sion, nous avons suc­ces­si­ve­ment eu droit à : « Ce sont les règles d’é­quité du CSA qui nous l’imposent, on ne peut pas faire autre­ment. Si nous ne les res­pec­tons pas, nous allons nous prendre des amendes » ; « Ce débat est prévu depuis trois semaines et on a appris votre exis­tence par la pré­fec­ture il y a seule­ment une semaine » ; » On va quand même pas faire un débat où vous allez avoir un temps de paroles quatre fois moins impor­tant que celui de Piolle » ; « En une heure, plus de quatre can­di­dats, ce n’est pas pos­sible » ; « Notre stu­dio ne le per­met pas »… pour finir sur quelque chose de beau­coup plus franc : « C’est notre choix édi­to­rial, un débat à plus de quatre, c’est compliqué. »

Dessin de presse de Cled'12 réalisé lors du débat Place Gre'net des municipales de Grenoble le 5 mars 2020. © Cled'12 - tous droits réservés

Dessin de presse de Cled’12 réa­lisé lors du débat Place Gre’net des muni­ci­pales de Grenoble le 5 mars 2020, où les sept can­di­dats étaient invi­tés. © Cled’12 – tous droits réservés

Le prin­cipe d’é­quité ? Il est jus­te­ment édicté par le CSA dans son cha­pitre Protéger le plu­ra­lisme en poli­tique. Et il doit d’a­bord tenir compte de la repré­sen­ta­ti­vité du can­di­dat. Sur quoi se base cette repré­sen­ta­ti­vité ? Notamment sur les résul­tats aux pré­cé­dentes élec­tions. Une prime au(x) sortant(s), donc.

Une repré­sen­ta­ti­vité éga­le­ment fon­dée sur… la par­ti­ci­pa­tion à des débats

La boucle est-elle bou­clée pour les nou­veaux venus sur la scène élec­to­rale ? Car la repré­sen­ta­ti­vité se fonde aussi sur l’im­pli­ca­tion effec­tive du can­di­dat pen­dant la cam­pagne. Comprendre l’or­ga­ni­sa­tion de réunions publiques – sachant que toutes les listes n’ont pas les mêmes moyens finan­ciers – et… la par­ti­ci­pa­tion à des débats.

Marion Bottard (2ème de liste) lors de présentation du programme de La commune est à nous !, mardi 3 mars 2020 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Marion Bottard (2e de liste) lors de pré­sen­ta­tion du pro­gramme de La com­mune est à nous !, 3 mars 2020 © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

« Au XIXe siècle, on pra­ti­quait le suf­frage cen­si­taire pour que seuls les riches hommes puissent voter. Au XXIe, on laisse à deux ou trois res­pon­sables de rédac­tion le droit de déci­der qui peut débattre ou pas, quel can­di­dat peut exis­ter ou pas et, fina­le­ment, qui peut être élu ou pas », constate, amère, La com­mune est à nous !

« Au nom de quoi ? D’un choix édi­to­rial, dans des orga­nismes ayant mis­sion de ser­vice public. La bonne blague ! Les rédac­tions n’ont pas à se sub­sti­tuer aux élec­teurs en fil­trant préa­la­ble­ment les can­di­dats auprès de ces mêmes élec­teurs. »

Ce n’est pas la pre­mière fois que la liste est lais­sée à l’é­cart des “gros” médias, notam­ment audio­vi­suels. Paie-t-elle le prix d’une entrée en cam­pagne rela­ti­ve­ment tar­dive, à la mi-jan­vier ? En un mois, la liste dit n’a­voir reçu aucune invi­ta­tion pla­teau, mais éga­le­ment fait l’ob­jet d’au­cun repor­tage, si ce n’est celui de la pré­sen­ta­tion de la liste sur France 3.

« Par consé­quent, notre pré­sence au débat ne serait qu’un juste rééqui­li­brage des temps de parole et un res­pect de la dite “équité” dont on peut rap­pe­ler qu’elle ne doit pas être fon­dée sur les son­dages », sou­ligne La com­mune est à nous !

Patricia Cerinsek

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Grenoble : deux ex-élus attaquent la déli­bé­ra­tion octroyant un ter­rain de la Ville à moi­tié prix pour un « pseudo-habi­tat participatif »

FOCUS - Le tribunal administratif a examiné, vendredi 5 juillet 2024, le recours déposé par les anciens élus du groupe Ensemble à gauche contre la Lire plus

Le passage en sens unique pour les automobiles sur le cours Berriat de Grenoble (re)fait débat au conseil métropolitain
Cours Berriat à Grenoble : le pas­sage en sens unique a (re)fait débat au conseil métro­po­li­tain… mais se fera

FOCUS - Les aménagements en vue de la réalisation d'une chronovélo sur le tronçon du cours Berriat entre le cours Jean-Jaurès et le pont de Lire plus

Succès du rassemblement place Verdun "pour la démocratie et le progrès social" à l'appel des syndicats
Succès du ras­sem­ble­ment place de Verdun « pour la démo­cra­tie et le pro­grès social » à l’ap­pel des syndicats

FOCUS - Forte affluence sur la place de Verdun de Grenoble mardi 9 juillet à l'appel des syndicats CGT, FSU, Unsa et Solidaires, "pour la Lire plus

"LR collabos", "Mort au fascisme"... Le siège grenoblois des Républicains 38 ciblé par de (nouvelles) dégradations
« LR col­la­bos », « Mort au fas­cisme »… Le siège gre­no­blois des Républicains 38 ciblé par de (nou­velles) dégradations

FLASH INFO - "LR collabos", "sales racistes", "Ciotti T mort" ou encore "mort au fascisme"... Telles sont les amabilités qui ont été inscrites à la Lire plus

La Métropole annonce une recapitalisation (surprise) de 16 millions d'euros du bailleur social Grenoble Habitat
La Métropole annonce une reca­pi­ta­li­sa­tion sur­prise de 16 mil­lions d’eu­ros du bailleur social Grenoble Habitat

FOCUS - La Métropole grenobloise a annoncé avoir trouvé un accord avec la Ville de Grenoble pour une recapitalisation de 16 millions d'euros du bailleur Lire plus

« On a eu tel­le­ment peur »… Le sou­la­ge­ment des mani­fes­tants ras­sem­blés à Grenoble après les résul­tats du second tour

EN BREF - Plusieurs centaines de personnes (500 selon la police) se sont réunies, square du Docteur Martin, à Grenoble, dimanche 7 juillet 2024 au Lire plus

Flash Info

|

14/07

11h04

|

|

10/07

15h12

|

|

09/07

15h36

|

|

09/07

11h24

|

|

07/07

10h36

|

|

05/07

19h12

|

|

05/07

11h23

|

|

04/07

18h57

|

|

04/07

17h13

|

|

04/07

16h03

|

Les plus lus

Culture| Festivités du 14 juillet : feux d’ar­ti­fice, bals, concerts et ani­ma­tions dans les com­munes de la métro­pole grenobloise

Économie| Les loca­taires de l’immeuble ABC « auto­nome » sur l’écocité Presqu’île à Grenoble déchantent : « On a l’impression de s’être fait avoir »

Culture| Dix-sept groupes à l’af­fiche du Cabaret frappé 2024 au jar­din de ville de Grenoble

Agenda

Je partage !