Chambre de commerce et d'industrie de Grenoble. © Chloé Ponset - placegrenet.fr

Nouvelle vague de licen­cie­ments à la Chambre de com­merce et d’in­dus­trie de Grenoble 

Nouvelle vague de licen­cie­ments à la Chambre de com­merce et d’in­dus­trie de Grenoble 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FOCUS - La Chambre de commerce et d’industrie de Grenoble vient de nouveau de procéder à une réduction de sa masse salariale, avec 43 postes et plusieurs CDD supprimés. Que cache cette nouvelle cure d’austérité ? Car si la baisse de la ressource fiscale frappe l’ensemble des chambres consulaires, la direction assurait pourtant, en juin 2018, qu'elle en avait fini avec les licenciements. À moins que la mutation de la CCI ne s'annonce plus compliquée que prévue...

 

 

La Chambre de Commerce et d'Industrie de Grenoble quittera la Place Malraux en 2020 pour rejoindre le World Trade Center, Place Robert Schuman. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

La Chambre de commerce et d'industrie de Grenoble, place Malraux. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Trente-trois salariés de la CCI de Grenoble viennent de perdre leur emploi dont une bonne majorité était employée au siège, place André-Malraux. Plusieurs autres, en CDD, n’ont, pour leur part, pas vu leur contrat renouvelé. Et la CCI a également fermé dix postes, déjà plus pourvus.

 

Visé aussi, le service de la maintenance, tant de l’Institut des métiers et des techniques (IMT) rattaché à la CCI, que de Grenoble École de management (Gem), devenue filiale en 2018. La chambre consulaire supprime les douze postes affectés à cette activité.

 

Pour justifier l'ensemble de ces départs, la CCI invoque, de nouveau, un nécessaire plan de transformation lié à la baisse de la ressource fiscale décidée par l’État, qui grève son budget depuis six ans. « La loi Pacte nous contraint à recentrer nos activités », explique ainsi Jean Vaylet, président de la CCI, pour justifier cette deuxième vague de licenciements. « On souhaite avoir une approche plus transversale sur certains métiers. C'est dans cet esprit-là que nous redéfinissons nos prestations auprès des entreprises », poursuit-il encore.

 

 

« On a un avenir à trouver », admet le président de la chambre de commerce et d'industrie

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 78 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Séverine Cattiaux

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

COUV Mobilisation des salariés de Tornier-Wright, février 2021. DR
Plan social chez Tornier-Wright en Isère : « les élus n’ont rien fait » dénonce un délé­gué du personnel

  FOCUS - Les négociations du plan de sauvegarde de l'emploi de Tornier-Wright, leader de la prothèse d'épaule 3D, à Montbonnot près de Grenoble arrivent Lire plus

COUV Mobilisation des salariés de Tornier-Wright, mercredi 13 janvier 2021 contre le plan social voulu par Stryker Crédit CGT
Grève illi­mi­tée à Tornier-Wright pour contes­ter le « simu­lacre des négo­cia­tions » suite au plan social de Stryker

  FIL INFO - Depuis vendredi 5 février, plus de la moitié des 483 salariés de Tornier-Wright, leader mondial de la prothèse de l'épaule à Lire plus

COUV Mobilisation des salariés de Tornier-Wright, mercredi 13 janvier 2021 contre le plan social voulu par Stryker Crédit CGT
Plan social : 158 postes mena­cés en Isère chez Tornier-Wright, lea­der mon­dial de la pro­thèse de l’épaule 

  EN BREF – Ce mercredi 13 janvier, les salariés de la société Tornier-Wright, leader mondial des prothèses orthopédiques d'épaule, ont répondu en nombre à Lire plus

Après deux magasins déjà fermés en Isère, Conforama au bord de la faillite post-confinement ?
Le Conforama de Grenoble fer­mera en 2020 et celui de Saint-Égrève pour­rait pro­cé­der à des licenciements

  EN BREF - Deux magasins Conforama sur trois en Isère sont menacés de fermeture, suite au plan de restructuration annoncé lundi 1er juillet par Lire plus

© Joël Kermabon - Place Gre'net
GE Hydro : 293 postes sur les 345 pré­vus seront fina­le­ment supprimés

FOCUS - Au terme de dix mois de lutte, l'intersyndicale de General Electric Renewable Energy (GE Hydro) vient de signer un accord avec la direction Lire plus

Lueur d’es­poir à GE Hydro après l’an­nonce par la direc­tion de la reprise des négociations

FIL INFO - Les négociations sur le plan social qui menace 345 emplois sur le site de General Electric Hydro (GE Hydro) vont reprendre « Lire plus

Flash Info

|

17/08

11h57

|

|

17/08

11h17

|

|

16/08

18h38

|

|

16/08

17h06

|

|

16/08

10h10

|

|

13/08

8h35

|

|

13/08

1h08

|

|

12/08

20h21

|

|

12/08

17h28

|

Les plus lus

Environnement| L’Isère de nou­veau pla­cée en vigi­lance jaune cani­cule à comp­ter du mer­credi 10 août

Abonnement| Îlots de cha­leur : Grenoble, mau­vaise élève et sous les cri­tiques de l’op­po­si­tion, veut faire mieux

Flash info| L’incendie qui a ravagé 100 hec­tares de végé­ta­tion entre La Buisse et Voreppe est « maî­trisé mais pas éteint » selon la pré­fec­ture de l’Isère

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin