Fin de la grève sur le site Teisseire de Crolles mais le plan de sup­pres­sion de postes reste d’actualité

Fin de la grève sur le site Teisseire de Crolles mais le plan de sup­pres­sion de postes reste d’actualité

FIL INFO — En grève depuis le jeudi 23 jan­vier, les sala­riés du site Teisseire de Crolles ont repris le tra­vail ce mer­credi 29 au matin. Alors qu’un plan de sup­pres­sion d’une tren­taine de postes est tou­jours sur la table du fabri­cant de bois­sons rafraî­chis­santes, la direc­tion explique avoir obtenu un accord avec les syndicats.

Ils étaient en grève depuis le jeudi 23 jan­vier : les sala­riés du site Teisseire de Crolles ont fina­le­ment repris le tra­vail près d’une semaine plus tard, ce mer­credi 29 jan­vier. « Un accord a été signé qui met fin au mou­ve­ment, suite à une réunion entre la direc­tion et les syn­di­cats au cours de laquelle des pro­po­si­tions ont été accep­tées », explique le fabri­cant des célèbres sirops à Place Gre’net. Un accord signé le mardi 28 en milieu de jour­née, pour une remise en ser­vice de l’u­sine le lendemain.

Salariés en grève devant le site de Teisseire à Crolles © CGT STMIcro Crolles - Facebook

Salariés en grève devant le site de Teisseire à Crolles. © CGT STMicro Crolles – Facebook

Les rai­sons du mou­ve­ment ? La crainte de la sup­pres­sion de 32 postes sur les 350 que compte le site crol­lois. Le tout sur fond d’un plan de sau­ve­garde de l’emploi (PSE) fai­sant suite à la volonté du groupe Britvic, pro­prié­taire de la marque Teisseire, de vendre trois de ses usines de jus de fruit à l’embouteilleur Refresco. Ceci pour per­mettre à l’en­tre­prise de « se concen­trer sur ses points forts ».

Le plan de sup­pres­sion de postes tou­jours sur la table

Salariés en grève devant le site de Teisseire à Crolles © CGT STMIcro Crolles - Facebook

Salariés en grève devant le site de Teisseire à Crolles © CGT STMIcro Crolles – Facebook

Le PCF n’a pas la même vision des choses. Dans un com­mu­ni­qué de sou­tien aux sala­riés gré­vistes, la sec­tion Grésivaudan du parti com­mu­niste dénonce ainsi un groupe « décidé [à] sai­gner la masse sala­riale afin de satis­faire les appé­tits voraces des action­naires dont la seule bous­sole est le pro­fit ». Tout en fus­ti­geant un « jeu de Monopoly mal­sain », propre à dégra­der les condi­tions de tra­vail des sala­riés crollois.

Du côté de Britvic, on pré­fère tem­po­ri­ser. Et rap­pe­ler que la vente des trois usines est actuel­le­ment sou­mise à l’exa­men de l’Autorité de la concur­rence. En somme, « le PSE se fera si l’Autorité confirme », déclare l’in­dus­triel. Tout en confir­mant sans ambages la volonté de restruc­tu­rer les emplois du site : « C’est une adap­ta­tion néces­saire, en termes d’é­vo­lu­tion de postes, de créa­tion de cer­tains et de sup­pres­sion d’autres ».

Florent Mathieu

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

GHM de Grenoble : la Métropole vote un vœu au gou­ver­ne­ment, à l’ARS et aux mutuelles sur fond de chan­ge­ment de direction

FOCUS - Le conseil métropolitain a adopté à l'unanimité, vendredi 3 février 2023, un vœu sur le Groupe hospitalier mutualiste de Grenoble (GHM). Celui-ci fait Lire plus

La Ville de Grenoble annonce céder la totalité de ses actions Grenoble habitat à la CDC Habitat pour la fin 2023
La Ville de Grenoble annonce céder la tota­lité de ses actions Grenoble habi­tat à la CDC Habitat pour la fin 2023

FOCUS - Grenoble habitat doit rejoindre le groupe CDC Habitat à la fin de l'année. C'est ce qu'annonce la Ville de Grenoble par voie de Lire plus

Personnes marchant en se tenant la main rue Félix Poulat.
La hausse de la popu­la­tion s’é­rode en Auvergne-Rhône-Alpes et Grenoble perd des habitants

FOCUS - À l'occasion de la nouvelle année, l'Insee a délivré ses dernières données démographiques, en date du 1er janvier 2020, pour la région Auvergne-Rhône-Alpes. Lire plus

La Bonne Pioche, épicerie grenobloise de produits locaux en vrac, ouvre un second magasin à Meylan
La Bonne Pioche, épi­ce­rie gre­no­bloise de pro­duits locaux en vrac, ouvre un second maga­sin à Meylan

FLASH INFO - Après une première échoppe à Grenoble, ouverte en 2016, l'épicerie de produits locaux en vrac ou consignés La Bonne pioche met le Lire plus

La Métropole de Grenoble pré­sente un bud­get 2023 record pour « la trans­for­ma­tion du ter­ri­toire », mais sans hausse d’impôts

FOCUS - La Métropole de Grenoble a présenté, mardi 31 janvier 2023, le budget prévisionnel 2023 qui sera soumis au vote du conseil métropolitain ce Lire plus

Go Sport France, filiale du groupe grenoblois Go Sport, à son tour placée en redressement judiciaire le 1er février 2023
Go Sport France, filiale du groupe gre­no­blois Go Sport, à son tour pla­cée en redres­se­ment judi­ciaire le 1er février 2023

FLASH INFO - Après le groupe (grenoblois) Go Sport le jeudi 19 janvier 2023, c'est au tour de sa filiale Go Sport France d'être placée Lire plus

Flash Info

|

08/02

15h37

|

|

07/02

18h55

|

|

07/02

11h46

|

|

07/02

10h52

|

|

07/02

9h50

|

|

06/02

18h52

|

|

04/02

19h12

|

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Flash info| Explosion pos­si­ble­ment d’o­ri­gine cri­mi­nelle dans une épi­ce­rie ita­lienne de Grenoble dans la nuit du 29 au 30 jan­vier 2023

Abonnement| Réforme des retraites : blo­cage à Sciences Po Grenoble, le syn­di­cat Uni réagit, les blo­queurs répliquent

Agenda

Je partage !