Les candidats aux élections municipales interpellés devant l'école Vallier. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Pollution de l’air : action de sensibilisation d’activistes écologistes devant l’école Joseph-Vallier à Grenoble

Pollution de l’air : action de sensibilisation d’activistes écologistes devant l’école Joseph-Vallier à Grenoble

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

REPORTAGE VIDÉO – Des activistes ont mené une action de sensibilisation devant l’école Joseph-Vallier à Grenoble ce mardi 21 janvier. L’objectif ? Interpeller les parents d’élèves sur les transports et la pollution de l’air en prenant l’exemple des conséquences de l’élargissement de l’A480 sur la santé des enfants. Mais aussi inviter les candidats aux municipales à intégrer dans leurs programmes les préconisations du Pacte pour la transition.

 

 

Des activistes ont investi les abords de l'école Joseph-Vallier. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Une ving­taine d’ac­ti­vistes éco­lo­gistes ont investi les abords de l’é­cole Joseph-Vallier. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« De l’air ! », « On veut res­pi­rer » ou encore « Diésel ou santé, faites un choix ! » Les visuels et affi­chettes appo­sées sur les grilles de l’é­cole élé­men­taire Joseph-Vallier à Grenoble ne souffrent d’au­cune ambi­guïté. Ce mardi 21 jan­vier, à l’heure de la ren­trée, des acti­vistes éco­lo­gistes1Alternatiba, ANV-Cop21, Greenpeace et le Collectif contre l’A480 ont investi les abords de l’é­cole Joseph-Vallier à Grenoble.

 

Une cible pas vrai­ment choi­sie au hasard. En effet, cette école élé­men­taire est l’une des plus pol­luée de la métro­pole gre­no­bloise de par sa proxi­mité avec la rue Ampère et l’A480.

 

 

Réduire la place de la voiture et développer les mobilités alternatives

 

L’objectif des mili­tants éco­lo­gistes ? Discuter avec les parents d’é­lèves sur les trans­ports et la pol­lu­tion de l’air en pre­nant l’exemple des consé­quences de l’élar­gis­se­ment de l’A480 sur la santé de leurs enfants. Mais pas seule­ment. Les acti­vistes invi­taient éga­le­ment les can­di­dats aux élec­tions muni­ci­pales à inté­grer dans leur pro­gramme des mesures concrètes, dont celles du Pacte pour la tran­si­tion visant à réduire la place de la voi­ture et à déve­lop­per les mobi­li­tés alternatives.

 

Retour en images sur quelques séquences de cette mobi­li­sa­tion. Plusieurs, du même type, ont eu lieu dans d’autres villes de France.

 

 

Réduire à 70 km/h la vitesse sur l’A480 pour diminuer la pollution des riverains

 

« À Grenoble, la géo­gra­phie nous expose tous, expliquent les acti­vistes. Près de 92 % de la popu­la­tion res­pire un air dépas­sant le seuil de l’OMS (10 μg/m3). Mais les rive­rains de tous les axes rou­tiers res­pirent un air signi­fi­ca­ti­ve­ment plus pol­lué, comme ici où nous sommes ». De fait, exposent-ils, « en 2019, 24 % des émis­sions de gaz à effet de serre de la métro­pole de Grenoble [venaient] des trans­ports ».

 

Une situa­tion alar­mante qui ne doit plus durer jugent les mili­tants, ce qui implique « la néces­sité de dimi­nuer le tra­fic et les émis­sions par véhi­cule ».

 

Sur les grilles de l'école Joseph-Vallier. © Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Autant de rai­sons pour deman­der aux can­di­dats « un enga­ge­ment de la Métropole à prendre toutes les mesures pour évi­ter toute aug­men­ta­tion du tra­fic rou­tier ». Notamment de réduire à 70 km/h la vitesse sur l’A480. Cette mesure per­met­trait, selon les acti­vistes citant des études d’Atmo AuRA, « une baisse de 5 % de la pol­lu­tion des rive­rains et une flui­di­fi­ca­tion du tra­fic ».

 

 

« Les communes peuvent et doivent agir, mais beaucoup reste à faire »

 

Autre demande : celle de réser­ver une voie de l’A480 aux trans­ports en com­mun et au covoi­tu­rage. Une pro­po­si­tion qui devrait garan­tir que le tra­fic n’augmente pas et ainsi lais­ser plus de place aux trans­ports les moins polluants.

 

Devant l' école Joseph Vallier, des affichettes alertent sur la pollution de l'air. © Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

« La métro­pole de Grenoble est clas­sée deuxième ville de France la plus avan­cée dans les mesures prises pour réduire les émis­sion des trans­ports2Selon le Réseau action cli­mat, Greenpeace et l’Unicef », rap­pellent les mili­tants éco­lo­gistes. Une « place flat­teuse, qui, estiment-ils, engage d’autant plus à inno­ver pour des mesures inédites ». 

 

« Les com­munes peuvent et doivent agir, mais beau­coup reste à faire », sou­ligne Lorène, porte-parole du “col­lec­tif métro” por­tant le Pacte pour la tran­si­tion sur Grenoble

 

Joël Kermabon

 

 

1 Alternatiba, ANV-Cop21, Greenpeace et le Collectif contre l’A480

2 Selon le Réseau action cli­mat, Greenpeace et Unicef

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

A Grenoble, le nouvel indice de la qualité de l'air fait exploser le nombre de jours pollués. Et ? Rien. Car la règlementation n'a pas changé.
Ouverture prochaine de la concertation préalable pour un nouveau Plan de protection de l’atmosphère

  FLASH INFO — En route pour un troisième Plan de protection de l'atmosphère de l'agglomération grenobloise. Après un premier PPA adopté en 2006, puis Lire plus

Une livraison à Grenoble. © Léa Raymond - placegrenet.fr
Zone faibles émissions : fronde des acteurs économiques contre un calendrier jugé intenable

  FOCUS - La zone faibles émissions (ZFE), qui régit et interdit progressivement la circulation des poids lourds et véhicules utilitaires dans 27 communes de Lire plus

Après avoir longtemps fait la chasse à la voiture, la Ville de Grenoble entend faire le ménage dans son parc de chaufage au bois.
Après la chasse à la voiture, la Ville de Grenoble veut faire le ménage dans le chauffage au bois

  FIL INFO - Après avoir longtemps fait la chasse à la voiture, la Ville de Grenoble entend faire le ménage dans les appareils de Lire plus

Episodes de pollution aux poussières de sable du Sahara sur la région grenobloise : cachez cette voiture…

  FLASH INFO - Des scientifiques étudient actuellement l'épisode de pollution aux particules fines qui a récemment touché la France à plusieurs reprises, dont la Lire plus

Pollution de l’air de type mixte : le préfet de l’Isère active la procédure d’information-recommandation

  FLASH INFO - Compte tenu d'un épisode de pollution de l'air de type mixte *, la préfecture de l'Isère a activé sa procédure d'information-recommandation Lire plus

L'entrée de l'usine Umicore à Grenoble. © Tim Buisson – Place Gre’net
Vigilance renforcée concernant le risque industriel sur le site Umicore, quartier des Eaux-Claires à Grenoble

  DÉCRYPTAGE - Le conseil municipal de Grenoble a adopté, le 1er février 2021, une délibération pour inclure les dispositions du Plan particulier d’intervention (PPI) Lire plus

Flash Info

|

26/09

23h19

|

|

24/09

22h40

|

|

24/09

14h42

|

|

24/09

9h18

|

|

23/09

22h35

|

|

23/09

13h57

|

|

23/09

10h21

|

|

23/09

9h40

|

|

22/09

12h47

|

|

22/09

11h34

|

L'Oeil de Perotto - La défaite d'Eric Piolle à la primaire écologiste, vue par Marc Perotto sur Place Gre'net

Les plus lus

Montagne| Première édition du Raid multisports Grenoble-Alpes le dimanche 19 septembre 2021

Art en ville. © Grenoble-Alpes Métropole

Culture| Des sentiers d’art vont relier une vingtaine d’œuvres sur le territoire métropolitain grenoblois

L’art déconfiné, des confiné(e)s : une expo participative sur la pandémie © Sarah Krakovitch - Place Gre'net

Culture| L’art déconfiné, des confiné(e)s : une exposition participative de réflexion artistique sur la pandémie

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Hexagone

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin