Le directeur de la MC2 Jean-Paul Angot renonce à briguer un troisième mandat

sep article



 

EN BREF — Le directeur de la MC2 Jean-Paul Angot annonce ne pas briguer de nouveau mandat. Il rendra ainsi les clés de la scène nationale le 31 décembre 2020. Une décision annoncée par une communiqué de la MC2, mais qui prend soin de ne pas citer la parole du directeur ni de donner les raisons de ce renoncement.

 

 

La MC2 de Grenoble chan­gera de direc­tion en 2021. En poste depuis début 2013, l’ac­tuel direc­teur Jean-Paul Angot a fait savoir qu’il ne bri­gue­rait pas de troi­sième man­dat, et ren­drait les clés de la scène natio­nale au soir du 31 décembre 2020. Une déci­sion annon­cée via un com­mu­ni­qué de presse signé de la MC2… mais qui ne donne la parole qu’aux auto­ri­tés de tutelle de la salle sans jamais citer celle de l’ac­tuel direc­teur.

 

Jean-Paul Angot, directeur de la MC2 © Muriel Beaudoing - Place Gre'net

Jean-Paul Angot, direc­teur de la MC2. © Muriel Beaudoing – Place Gre’net

 

« Le minis­tère de la Culture, Grenoble Alpes Métropole, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et le Département de l’Isère prennent acte de la déci­sion du Directeur de la MC2 (…) de ne pas sol­li­ci­ter le renou­vel­le­ment de son man­dat », indique ainsi le texte. Avant de men­tion­ner « leur recon­nais­sance quant à l’engagement de Jean-Paul Angot depuis le début de sa car­rière, au ser­vice de la créa­tion et du spec­tacle vivant ».

 

 

Entre rapport de la CRC et mouvement social

 

Jean-Paul Angot n’a, en effet, rien d’un novice dans le monde de la culture. Directeur de la scène natio­nale Chambéry-Savoie entre 2006 et 2012, il avait déjà fait ses armes à la MC2 en tant que direc­teur adjoint entre 2000 et 2004. « Homme de dia­logue, il saura, auprès d’une équipe pro­fes­sion­nelle très for­te­ment enga­gée, main­te­nir et déve­lop­per le haut niveau d’ac­ti­vité de cette pres­ti­gieuse scène », écri­vait la Drac à l’an­nonce de sa nomi­na­tion.

 

Quand la MC2 était en grève en décembre 2017. DR

Quand la MC2 était en grève en décembre 2017. DR

 

Les man­dats de Jean-Paul Angot depuis 2013 n’ont cepen­dant pas été un long fleuve tran­quille. En 2014, la Chambre régio­nale des comptes a notam­ment publié un rap­port pour le moins cir­cons­pect sur la ges­tion de l’é­ta­blis­se­ment entre 2004 et 2014. En décembre 2017, un mou­ve­ment de grève d’une grande par­tie des sala­riés est venu ensuite per­tur­ber la bonne tenue des spec­tacles. Avant une « confiance mutuelle retrou­vée » au terme de longues négo­cia­tions.

 

Le pas­sage de Jean-Paul Angot à la tête de la MC2 aura éga­le­ment été mar­qué par un chan­ge­ment de gou­ver­nance : en 2017, la Ville de Grenoble se désen­ga­geait au pro­fit de la Métropole, désor­mais en charge de la com­pé­tence Culture. De quoi sou­la­ger le direc­teur ? Sans doute car Jean-Paul Angot n’a par la suite pas hésité à décla­rer que le maire Éric Piolle « por­tait atteinte » au réseau cultu­rel gre­no­blois, dans un entre­tien accordé à L’Essor en novembre 2018.

 

 

Jean-Paul Angot ne souhaite pas faire « de commentaires sur les commentaires »

 

Des dif­fi­cul­tés et ini­mi­tiés moti­ve­raient-elles le départ du direc­teur, alors que celui-ci avait, dans un pre­mier temps, émis le désir de rem­pi­ler ? Jean-Paul Angot fait savoir qu’il se refuse à expli­quer les rai­sons de son départ. « Il estime que les choses sont claires et ne sou­haite pas faire de com­men­taires sur les com­men­taires qui vont se faire de droite à gauche, ni rajou­ter au com­mu­ni­qué de presse », déclare-t-on côté MC2.

 

Changement de direction ou non, le dragon continuera à veiller sur le MC2 de Grenoble © Muriel Beaudoing - Place Gre'net

Changement de direc­tion ou non, le dra­gon conti­nuera à veiller sur le MC2 de Grenoble. © Muriel Beaudoing – Place Gre’net

 

Le seul mes­sage que la direc­tion sou­haite à pré­sent por­ter : « Jean-Paul Angot a encore un an de man­dat, et va s’at­te­ler à sa mis­sion ». Quid de celui ou celle qui lui suc­cé­dera ? « Le recru­te­ment qui sera lancé début 2020 pour une nou­velle direc­tion devra per­mettre de confor­ter l’exigence artis­tique et le sou­tien à la créa­tion au béné­fice des publics et des ter­ri­toires », indique juste le com­mu­ni­qué.

 

Florent Mathieu

 

commentez lire les commentaires
3856 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.