Grèves SNCF : la Région dit avoir obtenu l’indemnisation des abonnements TER de décembre

sep article

Notre indépendance c

 

FIL INFO —  Le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez annonce avoir obtenu de la SNCF l’indemnisation totale des abonnements TER contractés durant le mois de décembre. Une façon de compenser la baisse significative de circulation des trains durant les grèves de fin d’année. Et ceci alors que le territoire régional a été très touché par le mouvement contre la réforme des retraites.

 

 

Avec un train sur cinq au plus fort de la grève et, cer­tains jours, une cin­quan­taine de trains en cir­cu­la­tion contre 1 300 ordi­nai­re­ment, la région Auvergne-Rhône-Alpes a été par­ti­cu­liè­re­ment tou­chée en décembre par le mou­ve­ment de contes­ta­tion de la réforme des retraites. Si la situa­tion s’est amé­lio­rée en début d’an­née, les trans­ports TER de la région demeurent par ailleurs encore per­tur­bés par les arrêts de tra­vail.

 

Train TER en direction de la gare de Grenoble. © Léa Raymond - Place Gre'net

Train TER en direc­tion de la gare de Grenoble. © Léa Raymond – Place Gre’net

 

De quoi jus­ti­fier une indem­ni­sa­tion des usa­gers de trains régio­naux ? C’est ce qu’es­time le pré­sident du Conseil régio­nal Auvergne-Rhône-Alpes. Mercredi 8 jan­vier, Laurent Wauquiez a ainsi annoncé au cours d’une confé­rence de presse que la SNCF « avait répondu favo­ra­ble­ment à sa demande d’indemniser tota­le­ment les usa­gers du réseau TER (…) pour le mois de décembre en rai­son du mou­ve­ment de grève ».

 

 

Une indemnisation sous forme de bon d’achat ou d’abonnement gratuit

 

« Pour la Région (…), il parais­sait insensé que les usa­gers de ces trains du quo­ti­dien subissent la double peine : ne pas pou­voir prendre le train et en plus payer leur abon­ne­ment », indique encore la col­lec­ti­vité. Qui n’hé­site pas à qua­li­fier de « bras de fer » les échanges avec la SNCF pour obte­nir cette indem­ni­sa­tion. La société n’a cepen­dant pas attendu pour faire un pre­mier geste, en fac­tu­rant notam­ment moins cher les renou­vel­le­ments d’a­bon­ne­ment pour le mois de jan­vier.

 

Le président de Région Laurent Wauquiez. © Patricia Cerinsek - Place Gre'net

Le pré­sident de Région Laurent Wauquiez. © Patricia Cerinsek – Place Gre’net

 

Sous quelle forme doit se faire cette indem­ni­sa­tion totale ? « Soit de cou­pons d’a­chat, soit d’un abon­ne­ment gra­tuit en février ou mars », répond la Région. Pas ques­tion, en somme, pour les usa­gers de per­ce­voir un rem­bour­se­ment direct de leur abon­ne­ment. Laurent Wauquiez rap­pelle en outre qu’une demande d’indemnisation simi­laire sera de nou­veau sur la table si la grève doit per­du­rer en jan­vier.

 

En charge de la com­pé­tence du fer­ro­viaire, la Région est fré­quem­ment ame­née au dia­logue, sinon à la confron­ta­tion avec la SNCF. En juillet 2019, le Conseil régio­nal annon­çait ainsi avoir obtenu un mora­toire sur la fer­me­ture des gui­chets dans les “petites” gares. Un mora­toire tout rela­tif, esti­mait tou­te­fois l’op­po­si­tion de gauche, pour qui le pré­sident de la Région avait plié devant les exi­gences de SNCF Mobilités sans obte­nir de réels enga­ge­ments.

 

Florent Mathieu

 

commentez lire les commentaires
1784 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.