L’attribution du marché Métrovélo à Cykléo clôt l’étonnant épisode Vélogik

sep article



 

ENQUÊTE – Depuis ce 1er janvier 2020, ce n’est plus Vélogik qui exploite le service Métrovélo mais Cykléo. La société parisienne a remporté la mise face à sa concurrente lyonnaise, suite à un appel d’offres et à un vote sans débat des élus métropolitains. De quoi mettre un terme à l’épisode Vélogik, dont les conditions d’attribution en 2014 avaient posé question. La Métro entend désormais mieux quadriller le territoire et inciter les particuliers à acheter leur propre vélo.

 

 

Ce n'est plus Vélogik qui exploitera le service Métrovélo à Grenoble, à partir du 1er janvier 2020, mais Cykléo.vélos Métrovélo. © Florent Mathieu - Place Gre'net

Vélos Métrovélo. © Florent Mathieu – Place Gre’net

Cykléo a décro­ché le nou­veau mar­ché de loca­tion de vélos sur la Métropole de Grenoble, d’un mon­tant de près de 9 mil­lions d’eu­ros*.

 

Cette filiale de Kéolis – opé­ra­teur privé de trans­port public détenu à 60 % par la SNCF – prend ainsi le relais de Vélogik, de ce 1er jan­vier 2020 jus­qu’à fin 2023.

 

Seule en lice aux côtés de la société lyon­naise, qui avait décro­ché le mar­ché Métrovélo en 2014, Cykléo a fait une pro­po­si­tion jugée éco­no­mi­que­ment plus avan­ta­geuse par la com­mis­sion d’ap­pel d’offres (CAO).

 

Un choix qui n’a mani­fes­te­ment guère souf­fert de contes­ta­tions. En conseil métro­po­li­tain, les élus n’ont en effet pipé mot. Seul le groupe d’op­po­si­tion Métropole d’a­ve­nir s’est abs­tenu, mais sans plus de com­men­taires lors de la séance publique. « Il n’y a aucune liai­son Vif-Grenoble », jus­ti­fie le maire de Vif Guy Genet, contacté après coup. « Je suis pour qu’il y ait des vélos mais il faut qu’on bosse sur les liai­sons entre la ville-centre et la péri­phé­rie. » **

 

 

Un dossier tranché sans débat public

 

Est-ce le seul reproche fait à Métrovélo ? Officiellement oui. Mais, en cou­lisses, c’est un autre son de cloche que l’on entend. Car le dos­sier Métrovélo s’est mani­fes­te­ment davan­tage dis­cuté en com­mis­sion. Soit avant le vote en conseil, en aparté et en comité res­treint. Et jamais publi­que­ment.

 

Vélogik perd le marché Métrovélo au profit de Cykléo à Grenoble, à partir du 1er janvier 2020. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Métrovélos. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Des dis­cus­sions qui auraient eu valeur de mise en garde. « Sur Métrovélo, il y a des anté­cé­dents, explique une de nos sources qui a tenu à gar­der l’a­no­ny­mat. Il y a eu l’é­pi­sode Vélogik. Et, avec la fête des tuiles, ces his­toires de réseaux […] ça fait beau­coup… »

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Festival du film France Nature Environnement
commentez lire les commentaires
6525 visites | 6 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 6
  1. Poser pour Métrovélo/Vélogik avec Yann Mongaburu donne le sou­rire à l’ADTC.
    https://www.velogik.com/actu-velogik/devenu-un-indispensable-service-de-mobilite-metrovelo-celebre-son-100 – 000e-abon­ne­ment/
    Sauf que c’est quoi qui jus­ti­fie leur pré­sence sur cette photo ? On peut faci­le­ment com­prendre le sou­rire vus les 320 000 euros de sub­ven­tions qu’ils ont empo­chés sur 2014 – 2018. Mais c’est net­te­ment moins évident de voir quel est leur apport à Métrovélo/Vélogik …
    https://www.lametro.fr/21-subventions-des-associations.htm
    https://www.grenoble.fr/356-subventions.htm
    Tenez-vous bien : s’ils ont été autant arro­sés en 2019 qu’en 2018 (ce qui est très pro­bable) c’est presque 400 000 euros que l’ADTC a empo­ché sur l’en­semble de la man­da­ture. Plutôt impres­sion­nant, non ? Il serait bien de savoir pour­quoi et merci qui.

    sep article
  2. Pourquoi limi­ter la durée des abon­ne­ments et la crois­sance du parc ? Ça valait bien la peine de cla­quer 900000€ dans un nou­veau centre bling bling, dénommé avec un angli­cisme ridi­cule, situé sur la pres­qu’île, donc une zone fort peu rési­den­tielle de sur­croît.

    (https://www.placegrenet.fr/2019/11/23/metrovelo-park-presquile-grenoble/269095)

    Comme dit plus bas, le mon­tant du contrat qui lie la métro au pres­ta­taire louant les vélos semble tota­le­ment démen­tiel. Vivement une purge sta­li­nienne dans la classe poli­tique gre­no­bloise. [Modéré : pro­pos dif­fa­ma­toires] que Marseille pas­se­rait pour une ville chaste en com­pa­rai­son.

    sep article
  3. Pas un peu élevé le coût de fonc­tion­ne­ment de Métrovélo ? Il équi­vaut au rem­pla­ce­ment de la tota­lité des vélos par des vélos neufs tous les 2 ans !
    Coût à l’a­chat d’un vélo Métrovélo : 380 euros.
    http://ici-grenoble.org/infospratiques/fiche.php?id=32
    Coût de fonc­tion­ne­ment de Métrovélo en 2018 : 1 474 100 euros (dépenses 2 040 100 – recettes 850 000 + inves­tis­se­ments 284 000).
    https://www.lametro.fr/uploads/Document/f0/5560_083_BP-2019-Grenoble-Alpes-Metropole.pdf

    sep article
    • CA fait plai­sir que nous ne soyons pas les seuls à être lais­sés son­geurs.
      Effectivement, les coûts et sur­tout leur struc­ture posent ques­tion.
      Mais au delà de cela se pose la ques­tion du mar­ché public, qui peut-être pour­rait expli­quer bcp de choses.
      Donc il fau­drait que les auto­ri­tés de contrôle – CRC en pre­mier chef se penche des­sus…

      sep article
  4. Bizarre la nou­velle poli­tique MÉTROVÉLO

    Pourquoi dans le nou­veau contrat avec Cykleo l’ambition de la Métropole n’est pas de pour­suivre la crois­sance du parc pro­posé à la loca­tion. Pourquoi a par­tir de 2020, la durée des abon­ne­ments sera limi­tée à trois ans. https://www.cykleo.fr/fr/metrovelo/

    Source : article La Métropole inau­gure sa nou­velle agence Métrovélo

    sep article
  5. Ce dos­sier chaque fois nous en par­lons pro­voque une telle gène, voir une telle angoisse que nous nous deman­dons si la Chambre Régionale des Comptes voir le par­quet ne sont pas en train de se pen­cher des­sus – mais atten­tion, nous n’en savons rien. Nous nous inter­ro­geons sim­ple­ment parce que les réac­tions et le com­por­te­ment de cer­tains nous incitent à le faire.
    https://groupedanalysemetropolitain.com/2020/01/01/metropolitaines-gna-metrovelo-non-lepisode-velogik-il-y-a-un-hic-et-on-reparle-de-m-bousquet/

    sep article