Le FC Grenoble rugby change de têtes

sep article

 

FIL INFO – Le FC Grenoble a annoncé, jeudi 5 décembre, un changement de gouvernance. Michel Martinez et Éric Pilaud, respectivement présidents du directoire et du conseil de surveillance du club de rugby isérois, cèdent leur place à Nicolas Cuynat, PDG du groupe Mare Nostrum, et Éric Pélissier, président de la société ECM Technologies.

 

 

Un nou­veau cha­pitre s’ouvre au FC Grenoble rugby (FCG). Nicolas Cuynat est devenu, jeudi 5 décembre, le nou­veau pré­sident du direc­toire du club isé­rois. Président direc­teur géné­ral du groupe Mare Nostrum, spé­cia­lisé dans le tra­vail tem­po­raire et le recru­te­ment entré en Bourse il y a quelques jours, il suc­cède à Michel Martinez. Laurent Pelissier, pré­sident de ECM Technologies, fabri­cant de fours indus­triels, rem­place, lui, Éric Pilaud à la pré­si­dence du conseil de sur­veillance.

 

 

Michel Martinez et Éric Pilaud restent actionnaires

 

Souhaitant prendre du recul après trois ans à la tête du club, Michel Martinez et Éric Pilaud ont démis­sionné. Mais ils res­tent action­naires du FCG via la hol­ding Sport Passion Promotion (SPP) dont Nicolas Cuynat et Laurent Pelissier sont éga­le­ment membres.

 

Michel Martinez, au centre, et Eric Pilaud, à droite, ne sont plus présidents du FCG. © Laurent Genin

Michel Martinez, au centre, et Eric Pilaud, à droite, ne sont plus pré­si­dents du FCG. © Laurent Genin

 

« C’est une très grande fierté d’avoir été choisi pour prendre la pré­si­dence du direc­toire de mon club de cœur et de tou­jours, a réagi Nicolas Cuynat dans un com­mu­ni­qué publié par le club jeudi soir. J’aborde ce nou­veau défi avec pas­sion et la volonté farouche de réunir tous les hommes et femmes qui aiment ce club », a‑t-il ajouté.

 

 

« Il était très important de passer la main »

 

De son côté, Michel Martinez revient, dans ce même com­mu­ni­qué, sur ses années pas­sées à la tête du FCG. Lui qui a notam­ment dû, avec Éric Pilaud, le redres­ser finan­ciè­re­ment. « Ce fut une aven­ture extra­or­di­naire et com­plexe, puisqu’il a fallu mener la trans­for­ma­tion de notre club qui était dans une situa­tion cri­tique, tout en digé­rant le retrait mas­sif de Sogeti. Ce fut une mis­sion de tous les ins­tants. »

 

En juin 2020, le FCG réussira-t-il à retrouver le Top 14 comme il y était parvenu en mai 2018 ? © Archive LG

En juin 2020, le FCG réus­sira-t-il à retrou­ver le Top 14 comme il y était par­venu en mai 2018 ? © Archive LG

Cette déci­sion de pas­ser la main remonte au mois de mai, pré­cise Michel Martinez. « Il fal­lait anti­ci­per afin de pré­pa­rer au mieux le club pour les pro­chaines échéances. »

 

Il adoube éga­le­ment son suc­ces­seur. « Je le remer­cie cha­leu­reu­se­ment d’avoir accepté de pour­suivre et de rele­ver le chal­lenge. Il était très impor­tant de pas­ser la main pour le bien de l’institution et trou­ver ainsi de nou­velles éner­gies néces­saires à la pour­suite de notre pro­jet club. »

 

Les futures évo­lu­tions du FCG devraient être expo­sées début jan­vier à l’occasion d’une confé­rence de presse orga­ni­sée par le club.

 

Laurent Genin

 

Musée de Grenoble et ses artistes du XIXe siècle
commentez lire les commentaires
1962 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.