Le FC Grenoble rugby change de têtes

sep article

 

FIL INFO – Le FC Grenoble a annoncé, jeudi 5 décembre, un changement de gouvernance. Michel Martinez et Éric Pilaud, respectivement présidents du directoire et du conseil de surveillance du club de rugby isérois, cèdent leur place à Nicolas Cuynat, PDG du groupe Mare Nostrum, et Éric Pélissier, président de la société ECM Technologies.

 

 

Un nouveau chapitre s’ouvre au FC Grenoble rugby (FCG). Nicolas Cuynat est devenu, jeudi 5 décembre, le nouveau président du directoire du club isérois. Président directeur général du groupe Mare Nostrum, spécialisé dans le travail temporaire et le recrutement entré en Bourse il y a quelques jours, il succède à Michel Martinez. Laurent Pelissier, président de ECM Technologies, fabricant de fours industriels, remplace, lui, Éric Pilaud à la présidence du conseil de surveillance.

 

 

Michel Martinez et Éric Pilaud restent actionnaires

 

Souhaitant prendre du recul après trois ans à la tête du club, Michel Martinez et Éric Pilaud ont démissionné. Mais ils restent actionnaires du FCG via la holding Sport Passion Promotion (SPP) dont Nicolas Cuynat et Laurent Pelissier sont également membres.

 

Michel Martinez, au centre, et Eric Pilaud, à droite, ne sont plus présidents du FCG. © Laurent Genin

Michel Martinez, au centre, et Eric Pilaud, à droite, ne sont plus présidents du FCG. © Laurent Genin

 

« C’est une très grande fierté d’avoir été choisi pour prendre la présidence du directoire de mon club de cœur et de toujours, a réagi Nicolas Cuynat dans un communiqué publié par le club jeudi soir. J’aborde ce nouveau défi avec passion et la volonté farouche de réunir tous les hommes et femmes qui aiment ce club », a-t-il ajouté.

 

 

« Il était très important de passer la main »

 

De son côté, Michel Martinez revient, dans ce même communiqué, sur ses années passées à la tête du FCG. Lui qui a notamment dû, avec Éric Pilaud, le redresser financièrement. « Ce fut une aventure extraordinaire et complexe, puisqu’il a fallu mener la transformation de notre club qui était dans une situation critique, tout en digérant le retrait massif de Sogeti. Ce fut une mission de tous les instants. »

 

En juin 2020, le FCG réussira-t-il à retrouver le Top 14 comme il y était parvenu en mai 2018 ? © Archive LG

En juin 2020, le FCG réussira-t-il à retrouver le Top 14 comme il y était parvenu en mai 2018 ? © Archive LG

Cette décision de passer la main remonte au mois de mai, précise Michel Martinez. « Il fallait anticiper afin de préparer au mieux le club pour les prochaines échéances. »

 

Il adoube également son successeur. « Je le remercie chaleureusement d’avoir accepté de poursuivre et de relever le challenge. Il était très important de passer la main pour le bien de l’institution et trouver ainsi de nouvelles énergies nécessaires à la poursuite de notre projet club. »

 

Les futures évolutions du FCG devraient être exposées début janvier à l’occasion d’une conférence de presse organisée par le club.

 

Laurent Genin

 

commentez lire les commentaires
1782 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.