Le Département va-t-il cla­quer la porte du Smmag, qui rem­pla­cera le SMTC au 1er jan­vier 2020 ?

Le Département va-t-il cla­quer la porte du Smmag, qui rem­pla­cera le SMTC au 1er jan­vier 2020 ?

 

DÉCRYPTAGE - La transformation du SMTC en Smmag (Syndicat mixte des mobilités de l’aire grenobloise) incluant le Grésivaudan et le Pays voironnais continue de faire débat. Alors que trois associations – l'ADTC - Se déplacer autrement, le Réseau des conseils de développement de la région grenobloise et Lahgglo – applaudissent la naissance du nouveau syndicat, le sujet a donné lieu à un débat houleux lors du conseil départemental du 22 novembre.

 

 

Dans un communiqué commun, les associations ADTC - Se déplacer autrement, le Réseau des conseils de développement de la région grenobloise et Lahgglo (Associations d'habitants du grand Grenoble) saluent la création du Smmag à compter du 1er janvier 2020. À leurs yeux, le remplacement du SMTC par un Syndicat mixte des mobilités de l’aire grenobloise représente « une avancée sans précédent pour les usagers ».

 

À compter de 2020, les trams et bus de Grenoble rouleront sous bannière Smmag © Patricia Cerinsek - Place Gre'net

À compter de 2020, les trams et bus de Grenoble rouleront sous bannière Smmag. © Patricia Cerinsek - Place Gre'net

 

« Depuis des années, les usagers demandent la mise en place d'une coordination des politiques de déplacements dans la région grenobloise », écrivent les trois structures. Non sans rappeler que la coordination en question figurait en bonne place dans leur « cahier des besoins » présentés aux élus en 2016. Face aux enjeux en matière d’infrastructures ou de tarifications, les associations appellent à présent à une consultation régulière des usagers comme des habitants.

 

 

Débat houleux au sein du conseil départemental

 

Une ombre au tableau ? Les déclarations du Département de l'Isère. Le vice-président Jean-Claude Peyrin a en effet relayé, lors de la présentation du Smmag, la prudence de sa collectivité, pour qui la création du nouveau syndicat se fait dans une certaine forme de précipitation. Et ceci, estime-il, alors que les garanties juridiques, financières ou techniques ne sont pas encore établies. À ce titre, les représentants du Département au sein du SMTC se sont abstenus lors du vote des nouveaux statuts.

 

Au cours de la présentation du Smmag, Jean-Claude Peyrin a porté une voix discordante face à l'optimisme de la Métro, du Grésivaudan et du Pays Voironnais © Florent Mathieu - Place Gre'net

Au cours de la présentation du Smmag, Jean-Claude Peyrin a porté une voix discordante face à l'optimisme de la Métro, du Grésivaudan et du Pays voironnais. © Florent Mathieu - Place Gre'net

 

La question a été l'occasion d'un nouveau débat, parfois houleux, avec les oppositions de gauche lors du conseil départemental du vendredi 22 novembre. Aux yeux des écologistes, socialistes ou communistes, le Département refuse de s'engager dans le Smmag pour des motifs qui ne tiennent pas. Et ceux-ci de soupçonner Jean-Pierre Barbier d'être « vexé » de ne pas avoir été consulté avant la création du Smmag, autrement que par le vote de ses représentants au SMTC.

 

 

Le Département sur le point de claquer la porte du Smmag ?

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 51 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Tournois ITF du Grenoble Tennis : l’Engie Open de l’Isère et le Trophée de la Ville de Grenoble débutent dimanche 5 février 2023

EN BREF - Les deux tournois internationaux ITF du Grenoble Tennis se tiennent du dimanche 5 au dimanche 12 février 2023, sur les courts du Lire plus

L'entrée principale de Sciences PO Grenoble bloquée par des étudiants pour dénoncer le projet de réforme des retraites. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Réforme des retraites : qua­trième jour de blo­cage à Sciences Po Grenoble, le syn­di­cat étu­diant de droite Uni réagit

EN BREF - Depuis le mardi 31 janvier 2023, des étudiants de Sciences Po Grenoble appuyés par plusieurs syndicats bloquent l'entrée de leur établissement pour Lire plus

Quelles réalités derrière la tentative de squat avortée à Grenoble dimanche 22 août?
Grenoble : une jeune femme griè­ve­ment bles­sée de 19 coups de cou­teau, son com­pa­gnon mis en exa­men et écroué

EN BREF - Une jeune femme de 22 ans a été découverte gravement blessée après avoir reçu 19 coups de couteau, mercredi 1er février 2023, Lire plus

Bilan de la concer­ta­tion volon­taire ZFE : des habi­tants sou­vent mal infor­més, scep­tiques et peu convaincus

FOCUS - À cinq mois de la mise en place, le 1er juillet 2023, de la Zone à faibles émissions (ZFE) pour les voitures de Lire plus

Incendie d'Échirolles: après l'accueil au gymnase La Butte, les résidents évacués sont relogés à l'auberge de jeunesse
Incendie à Échirolles : après l’ac­cueil en gym­nase, les rési­dents éva­cués sont relo­gés à l’au­berge de jeunesse

FLASH INFO - Quelles suites de l'incendie à Échirolles, survenu dans un parking souterrain  jeudi 2 février 2023? Le sinistre a entraîné l'évacuation de plus Lire plus

La Bonne Pioche, épicerie grenobloise de produits locaux en vrac, ouvre un second magasin à Meylan
La Bonne Pioche, épi­ce­rie gre­no­bloise de pro­duits locaux en vrac, ouvre un second maga­sin à Meylan

FLASH INFO - Après une première échoppe à Grenoble, ouverte en 2016, l'épicerie de produits locaux en vrac ou consignés La Bonne pioche met le Lire plus

Flash Info

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

|

02/02

17h00

|

|

02/02

15h51

|

|

02/02

10h16

|

|

01/02

12h49

|

|

01/02

11h34

|

|

01/02

10h32

|

|

30/01

19h26

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Abonnement| Tollé à Grenoble contre la venue de deux imams confé­ren­ciers consi­dé­rés comme radicaux

Abonnement| Musées gra­tuits, can­tine moins chère… Grenoble finance son « bou­clier social et cli­ma­tique » avec la hausse de la taxe foncière

Agenda

Je partage !