Nouvelle opération de sensibilisation à l’éclairage nocturne des cyclistes par l’ADTC

sep article

 

FIL INFO — À l’occasion d’une nouvelle campagne nationale « Cyclistes brillez ! » , l’association pour le développement des transports en commun, voies cyclables et piétonnes dans la région grenobloise (ADTC) – Se déplacer autrement organise plusieurs rendez-vous consacrés à l’éclairage des cyclistes dans l’agglomération grenobloise. Objectif ? Sensibiliser le grand public à la nécessité de rouler bien éclairé.

 

 

« Cyclistes brillez ! » Tel est le cri du cœur de l’association ADTC – Se déplacer autrement, à l’occasion d’une nouvelle campagne de sensibilisation à l’éclairage des cyclistes. Opération nationale déclinée sur les territoires, Cyclistes brillez est soutenue en Isère par Grenoble-Alpes Métropole, en partenariat avec la préfecture de l’Isère et son Plan départemental d’actions sécurité routière.

 

Visuel de l'opération Cyclistes Brillez. © ADTC - Se déplacer autrement

Visuel de l’opération Cyclistes Brillez. © ADTC – Se déplacer autrement

 

« Trop nombreux sont les cyclistes qui roulent, la nuit tombée, sans dispositif d’éclairage, souvent sans se rendre compte qu’ils augmentent sensiblement les risques d’être victimes d’un accident », écrit l’ADTC. Qui occupera différents emplacements de l’agglomération pour diffuser des conseils, distribuer des plaquettes, mais aussi des brassards réfléchissants et des gilets fluo fournis par la Métropole.

 

 

Plusieurs points de rendez-vous sur l’agglomération

 

Éclairage de nuit sur un vélo © Paul Turenne - Place Gre'net

Éclairage de nuit sur un vélo. © Paul Turenne – Place Gre’net

Les rendez-vous programmés ? Le mardi 5 novembre de 17 h 30 à 19 heures, l’ADTC sera présente rue des Taillées à Saint-Martin-d’Hères, ainsi qu’à Fontaine au bout du pont du Drac.

 

Le mercredi 6 novembre, aux mêmes horaires, c’est à Grenoble que l’association ira à la rencontre des cyclistes, sur la place Pasteur et au carrefour de l’Aigle.

 

Jeudi 7 novembre, toujours de 17 h 30 à 19 heures, l’ADTC se rend à La Tronche, au boulevard de la Chantourne. Mais elle sera également encore une fois présente à Grenoble, cette fois avenue Marcellin-Berthelot, à l’intersection avec la ligne Chronovélo 2.

 

Enfin, le vendredi 8 novembre, toujours aux mêmes heures, l’ADTC se trouvera devant le Palais des Sports, à l’occasion des Rencontres ciné-montagne.

 

Florent Mathieu

 

commentez lire les commentaires
2425 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. Il s’agit en réalité d’une campagne financée par la ville et la métro. L’anciennement respectée « Association pour le Développement des Transports en Communs » a en effet mué en « Association Doctrinaire du Tout Cycliste » et a vendu son indépendance au prix de 75 000 euros par an.
    https://www.lametro.fr/cms_viewFile.php?idtf=3780&path=Subventions-versees-aux-associations-en-2017.pdf
    https://www.grenoble.fr/cms_viewFile.php?idtf=12333&path=Subventions-et-avantages-en-nature-2017-detail.pdf

    sep article
    • ah bon ?
      extrait de la contribution de l’ADTC à l’EP PDU

      « Une programmation et un choix des investissements en infrastructures de transport à revoir complètement »

      https://www.adtc-grenoble.org/2018/10/21/communique-de-presse-ladtc-a-remis-sa-contribution-a-lep-sur-le-pdu-2030-de-lagglomeration-grenobloise/ »

      et sinon
      https://www.adtc-grenoble.org/2016/04/18/en-se-retirant-du-projet-lyon-turin-la-ville-de-grenoble-oublie-les-usagers-du-ter/

      mais si cela vous fait plaisir, grand bien vous fasse

      sep article
    • Hahahaha. Vous êtes totalement pitoyable dans vos insinuations nauséeuses et vos diarrhées verbales. Une fois de plus, changez votre pseudo : vous ne visez qu’à propager de fausses informations !
      Dans le corps de l’article, le journaliste a écrit : « Cyclistes brillez est soutenue en Isère par Grenoble-Alpes Métropole, en partenariat avec la préfecture de l’Isère et son Plan départemental d’actions sécurité routière. » Ce n’est donc pas la ville de Grenoble qui a financé cette action mais la Métro. Pour la Préfecture, son rôle est de fournir des IDSR, Intervenant Départemental de Sécurité Routière.
      Ensuite, dans les liens que vous donnez, pour la ville de Grenoble, vous lirez que la subvention de fonctionnement ne concerne « que » 541 euros. Le reste correspond à des prestations réelles fournies par des salarié(e)s de l’association (animations en milieu scolaire et organisation du challenge mobilité régional).
      Pour la Métro, le détail n’est pas donné mais il regroupe également une partie subvention de fonctionnement et une partie prestations. Vous devriez vous adresser au trésorier de l’ADTC ou aux services de la Métro pour en avoir le détail.

      Je vous laisse dans vos théories du complot et autres conneries du même acabit. En attendant, continuez de faire rire la galerie !

      sep article