Bannière NL JEP 2021
Des membres du collectif Gens du Voyage - Péri - Les Tailées devant la salle du conseil métropolitain. © Thomas Courtade

Gens du voyage à Saint-Martin-d’Hères : des habitants excédés soutenus par le maire David Queiros

Gens du voyage à Saint-Martin-d’Hères : des habitants excédés soutenus par le maire David Queiros

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FOCUS – Incivilités, problèmes d’hygiène, branchements sauvages… L’accueil des gens du voyage sur la commune de Saint-Martin-d’Hères pose chaque année problème. Las de cette situation, l’union de quartier Péri et un collectif d’habitants soutenu par le maire de la ville, David Queiros, se mobilisent pour alerter les pouvoirs publics. Avec, dans le viseur, la Métropole, en charge de la gestion des aires d’accueil de gens du voyage dans l’agglomération.

 

 

Des membres du collectif Gens du Voyage - Péri - Les Tailées devant la salle du conseil métropolitain. © Thomas Courtade

Des membres du col­lec­tif Gens du voyage-Péri-Les Taillées devant la salle du conseil métro­po­li­tain, le 27 sep­tembre der­nier, en com­pa­gnie du maire, David Queiros et de sa pre­mière adjointe Michelle Veyret. © Thomas Courtade – pla​ce​gre​net​.fr

 

Voilà plus de vingt ans que ça dure. Vingt ans que des gens du voyage viennent s’ins­tal­ler « de façon sau­vage dans notre quar­tier ! », s’ex­clame Christian Braud, membre de l’u­nion de quar­tier Péri. L’exaspération est pal­pable chez les habi­tants qui ont se sont réunis au sein du col­lec­tif Gens du Voyage-Péri-Les Taillées. Histoire de se faire entendre, ceux-ci se sont même ren­dus au siège de la Métropole, com­pé­tente pour gérer les aires dédiées aux gens du voyage, le 27 sep­tembre dernier.

 

C’est le même rituel chaque année, ou presque. Entre mai et octobre, une cen­taine de cara­vanes, et donc plu­sieurs cen­taines de per­sonnes, viennent s’ins­tal­ler en toute illé­ga­lité sur le domaine uni­ver­si­taire. « Ils res­tent quinze jours voire trois semaines à un endroit donné, puis ils vont sur un autre ter­rain de la com­mune ». Le col­lec­tif Gens du Voyage-Péri-Les Taillées » pointe du doigt les nom­breuses nui­sances. « Incivilités, pro­blèmes d’hy­giène », mais aussi « bran­che­ments sau­vages d’eau et d’élec­tri­cité ».

 

 

« La Métro, fais ton boulot ! »

 

Les solu­tions étaient pour­tant toutes trou­vées grâce au vote d’un nou­veau schéma dépar­te­men­tal en novembre 2018. Ce der­nier pré­voyait en effet la créa­tion de deux aires : une aire d’ac­cueil au Rondeau (avec 32 empla­ce­ments) et une aire de grand pas­sage au Fontanil-Cornillon (200 emplacements). 

 

Des membres du col­lec­tif Gens du voyage-Péri-Les Taillées devant le siège de la Métro. © Thomas Courtade – Place Gre’net

Sauf qu’au­cun de ces pro­jets n’a pour l’ins­tant vu le jour. Pire, la livrai­son des équi­pe­ments n’est atten­due, au mieux, qu’en 2021. Un impor­tant retard qui s’ex­plique par une suc­ces­sion de dif­fi­cul­tés, notam­ment liées aux acqui­si­tions foncières.

 

Mais l’ar­gu­ment est loin d’être suf­fi­sant pour le col­lec­tif, qui demande à la Métropole de mettre à dis­po­si­tion des gens du voyage des ter­rains appar­te­nant à la col­lec­ti­vité. « La Métro dis­pose des parcs de l’ag­glo­mé­ra­tion, des zones d’ac­ti­vi­tés… mais dont elle empêche l’ac­cès, pous­sant de fait les nomades à s’ins­tal­ler sur le cam­pus. » Il faut que la métro­pole « assume ses obli­ga­tions d’ac­cueil », ren­ché­rit Christian Braud.

 

 

Une démarche soutenue par le maire de Saint-Martin-d’Hères

 

Bien que désa­bu­sés par cette situa­tion qui per­dure, les habi­tants mobi­li­sés peuvent comp­ter sur le sou­tien de leur maire. David Queiros était d’ailleurs pré­sent aux côtés du col­lec­tif, le 27 sep­tembre der­nier, devant la salle du conseil métro­po­li­tain avec sa pre­mière adjointe, Michelle Veyret.

 

David Queiros, maire de Saint-Martin-d’Hères depuis 2014. © Mairie de Saint-Martin-d’Hères

Le maire de Saint-Martin-d’Hères « fait tout ce qui est en son pou­voir » pour mettre fin à une situa­tion qu’il déplore et qui se répète « chaque année » depuis son élection.

 

Pour ce der­nier, l’af­faire est enten­due : la « réponse est entre les mains du pré­sident de la métro­pole et de sa vice-pré­si­dente en charge de ces ques­tions ». Mais aussi dans le camp du pré­fet qui a le « pou­voir d’ex­pul­ser ».

 

David Queiros affiche ainsi son impuis­sance mal­gré les démarches enga­gées : envoi de la police muni­ci­pale sur place, signa­le­ments au pré­fet et sai­sie du tri­bu­nal admi­nis­tra­tif. Et réaf­firme par ailleurs son sou­tien aux habi­tants. Car s’ils les consi­dèrent comme « légi­ti­me­ment excé­dés », le maire salue la « dignité et le res­pect » du col­lec­tif vis-à-vis des gens du voyage.

 

Thomas Courtade

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

TC

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Saint-Martin d'Hères lance une saison culturelle 2021-2022 résolument accessible aux plus jeunes
Saint-Martin-d’Hères lance une saison culturelle 2021 – 2022 résolument accessible aux plus jeunes

FOCUS - La Ville de Saint-Martin-d'Hères lance sa nouvelle saison culturelle 2021-2022 le samedi 11 septembre. Une journée festive avant le déploiement d'une programmation de Lire plus

Un plan vélo métropolitain pour "démocratiser et sécuriser" la pratique cycliste sur l'agglomération et au-delà
Un plan vélo pour « démocratiser et sécuriser » la pratique cycliste sur l’agglomération grenobloise et au-delà

FOCUS - La Métropole de Grenoble annonce l'adoption prochaine d'un plan vélo doté de 24 millions d'euros. Objectif? "Démocratiser l'usage du vélo" sur l'ensemble du Lire plus

La MJC Bulles d'Hères privée de subventions et de locaux par la Ville de Saint-Martin d'Hères à la rentrée 2021
La MJC Bulles d’Hères privée de subventions et de locaux par la Ville de Saint-Martin d’Hères à la rentrée 2021

FOCUS - Samedi 19 juin 2021, la MJC Bulles d'Hères organisait la restitution de ses ateliers cirque, en lieu et place de sa traditionnelle fête Lire plus

Les manifestants dénoncent les attaques dont sont victimes les musulmans en France. © Tim Buisson – Place Gre’net
Clientélisme et pressions communautaires dans la métropole grenobloise : un mal qui progresse

ENQUÊTE – À l'approche des élections, les candidats sont parfois tentés de jouer la carte du clientélisme électoral. Que ce soit à leur initiative ou Lire plus

Le président de la Fédération de secourisme de l'Isère en garde à vue suite à des accusations de viols
Le DJ de la soirée clandestine organisée le 16 janvier dernier condamné

  FLASH INFO – Le tribunal correctionnel de Grenoble a condamné, ce 30 avril 2021, le disc-jockey (DJ) de la soirée clandestine qui avait rassemblé Lire plus

Vidéosurveillance : Saint-Martin-d'Hères et Échirolles resignent. La Région à Saint-Martin-d'Hères et Échirolles pour des visites sur le thème de la vidéosurveillance
Caméras de vidéosurveillance : Saint-Martin-d’Hères et Échirolles resignent avec l’aide de la Région Aura

  FOCUS - Deux vice-présidents de la Région, Philippe Meunier et Yannick Neuder, rendaient visite aux maires des communes de Saint-Martin-d'Hères et Échirolles mercredi 5 Lire plus

Flash Info

|

15/09

16h55

|

|

14/09

18h06

|

|

14/09

17h28

|

|

13/09

19h30

|

|

13/09

15h10

|

|

12/09

12h26

|

|

10/09

19h32

|

|

10/09

10h00

|

|

09/09

11h44

|

|

09/09

9h58

|

L'Oeil de Perotto - Les manifestations antipass sur Place Gre'net, vues par Marc Perotto

Les plus lus

Art en ville. © Grenoble-Alpes Métropole

Culture| Des sentiers d’art vont relier une vingtaine d’œuvres sur le territoire métropolitain grenoblois

L’art déconfiné, des confiné(e)s : une expo participative sur la pandémie © Sarah Krakovitch - Place Gre'net

Culture| L’art déconfiné, des confiné(e)s : une exposition participative de réflexion artistique sur la pandémie

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

La Rampe-Lancement de saison

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin