Laurent Wauquiez, à son arrivée au CEA

Laurent Wauquiez en visite au CEA Grenoble : « Tout le monde doit être à bord » pour inno­ver dans l’hydrogène

Laurent Wauquiez en visite au CEA Grenoble : « Tout le monde doit être à bord » pour inno­ver dans l’hydrogène

EN BREF – En dépla­ce­ment dans la capi­tale des Alpes ce ven­dredi 11 octobre, le pré­sident de la Région Auvergne-Rhône-Alpes s’est rendu au CEA. Au pro­gramme : inau­gu­ra­tion d’un scan­ner high tech cofi­nancé par Région et visite d’un ate­lier pilote hydro­gène. Accompagné de son vice-pré­sident Yannick Neuder, Laurent Wauquiez a rap­pelé l’importance du Centre en matière de micro­élec­tro­nique et d’hydrogène.

Laurent Wauquiez, à son arrivée au CEA

Laurent Wauquiez, à son arri­vée au CEA. © Sébastien Riglet – pla​ce​gre​net​.fr

Bienvenue dans un envi­ron­ne­ment ultra­propre. Un lieu où le port de com­bi­nai­sons est obli­ga­toire pour évi­ter d’émettre des par­ti­cules sur les pro­duits, notam­ment les plaques de silicium.

En ce jour un peu par­ti­cu­lier de visite de Laurent Wauquiez, cher­cheurs, poli­tiques et jour­na­listes ont investi les salles blanches du CEA, l’institut pion­nier dans les domaines des micro et nano­tech­no­lo­gies.

« De la litho­gra­phie à un mil­lième de cheveux »

C’est ici que se trouve le scan­ner 193 nm à immer­sion. Un bijou de tech­no­lo­gie, cofi­nancé par la Région et le CEA à hau­teur de 35 mil­lions d’euros. Laurent Wauquiez est bluffé. « C’est une bébête impres­sion­nante. On n’est pas tous férus de tech­no­lo­gies, mais cet outil est capable de faire de la litho­gra­phie à un mil­lième de che­veux. Sur une puce qui est grande comme un demi-bout d’ongle, vous avez plus d’un mil­liard de tran­sis­tors. Aucun ne doit être défec­tueux. »

Laurent Wauquiez inaugure le scanner 193 nm à immersion

Laurent Wauquiez inau­gure le scan­ner 193 nm à immer­sion. © Sébastien Riglet – pla​ce​gre​net​.fr

Nicolas Lhermet, chef du ser­vice Métrologie et carac­té­ri­sa­tion au sein du Leti, va plus loin. « Cet équi­pe­ment nous per­met d’obtenir des lar­geurs de traits très fines. Concrètement, ce sont des puces que l’on va retrou­ver dans les télé­phones et les voi­tures. »

Le CEA en pointe dans la pro­duc­tion d’hy­dro­gène décarboné

Le plan d’investissement, très impor­tant, va durer deux ans. S’il a débuté avec l’achat du scan­ner à immer­sion, une tren­taine d’équipements vont arri­ver dans les pro­chains mois. Mais l’ac­tion de la Région ne s’arrête pas là.

Laurent Wauiquiez et Florence Lambert, directrice du CEA-Liten,

Laurent Wauquiez et Florence Lambert, direc­trice du CEA-Liten. © Sébastien Riglet – pla​ce​gre​net​.fr

Un peu plus loin, Laurent Wauquiez découvre l’ate­lier pilote hydro­gène. Celui-ci pré­pare l’industrialisation de cette tech­no­lo­gie inno­vante pro­dui­sant de l’hy­dro­gène décar­boné. Un inves­tis­se­ment de pas moins de 25 mil­lions d’euros pour la Région et le CEA.

« On est au meilleur niveau mon­dial d’un point de vue per­for­mance et poten­tiel vis-à-vis du coût de l’hydrogène que l’on va pou­voir pro­duire, pré­cise Julie Mougin, chef du labo­ra­toire des tech­no­lo­gies hydro­gène au CEA. Le tout grâce à de l’innovation et des idées par­ti­cu­lières qui per­mettent de meilleures per­for­mances. La course est mon­diale, de nom­breuses équipes tra­vaillent sur le sujet. »

On doit tra­vailler en commun

De son côté, Laurent Wauquiez pré­vient : « J’ai aussi besoin de l’hydrogène au CEA. C’est la tech­no­lo­gie de demain, celle qui nous per­met­tra de rou­ler avec des voi­tures propres. Demain, il faut retrou­ver de l’air pur dans les val­lées et, si on y arrive, ce sera grâce au Centre. »

Avant de conclure la visite, le pré­sident de région a tenu à envoyer un mes­sage aux autres col­lec­ti­vi­tés locales. « J’ai besoin de tout le monde. J’ai besoin de l’aide de la mai­rie, de la métro­pole, du Département. On doit tra­vailler en com­mun. Les mon­tants sont tel­le­ment impor­tants… Les Chinois veulent nous pas­ser devant, tout comme les Américains. Tout le monde doit être à bord. »

Sébastien Riglet

SRi

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Vincent Fristot, Lucille Lheureux, Éric Piolle, Antoine Back et Salima Djidel ont présenté le 27 janvier 2023 le bouclier social et climatique de la Ville de Grenoble financé par la hausse de la taxe foncière. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Musées gra­tuits, can­tine moins chère… Grenoble finance son « bou­clier social et cli­ma­tique » avec la hausse de la taxe foncière

FOCUS - Trois jours avant le conseil municipal du 30 janvier, la Ville de Grenoble a apporté des précisions sur le budget 2023 et la Lire plus

La Ville de Grenoble accueille son premier Chatipi, lieu de refuge pour chats errants
Grenoble accueille son pre­mier Chatipi, lieu de refuge pour chats errants

FOCUS - Les chats errants vont pouvoir profiter du premier ‘Chatipi’ de Grenoble, un abri installé Quai de France, à proximité du Jardin des Dauphins, Lire plus

Une partie des technologies développées chez Orange à Meylan s'appuie sur des outils déjà existants, tels les tablettes numériques. © Martin de Kerimel - Place Gre'net
Orange : un salon “recherche et inno­va­tion” orga­nisé à Meylan pour envi­sa­ger le futur

REPORTAGE - Réunir ses équipes ainsi que quelques invités, et donner une idée de ce que pourraient être les technologies et applications numériques du futur. Lire plus

Hausse des prix, des crédits et des coûts... Les promoteurs immobiliers craignent une année 2023 difficile sur la métropole
Hausse des prix, des cré­dits et des coûts… Les pro­mo­teurs immo­bi­liers craignent une année 2023 dif­fi­cile sur la métro­pole grenobloise

FOCUS - Si le marché de l'immobilier 2022, vu par les promoteurs immobiliers au travers de la FPI Alpes, présente quelques points de stabilité sur Lire plus

Le label HVE, contesté, présent sous la marque Is Here? L'opposition départementale attaque, la majorité assume
Le label HVE, contesté, pré­sent sous la marque Is Here ? L’opposition dépar­te­men­tale attaque, la majo­rité assume

FOCUS - L'opposition de gauche du Département de l'Isère reproche à la majorité de labelliser sous la marque territoriale Is Here des produits classés Haute Lire plus

"Xénophobie institutionnelle": la majorité grenobloise prend ses distances avec les propos de l'élue Christine Garnier
« Xénophobie ins­ti­tu­tion­nelle » : la majo­rité gre­no­bloise prend ses dis­tances avec les pro­pos de l’é­lue Christine Garnier

FLASH INFO - "Racisme d'État" ou "xénophobie institutionnelle"? Pour l'adjointe aux Écoles de la Ville de Grenoble Christine Garnier, les deux expressions semblent ne pas Lire plus

Flash Info

|

27/01

8h30

|

|

25/01

16h10

|

|

25/01

15h18

|

|

25/01

11h21

|

|

25/01

10h46

|

|

25/01

10h37

|

|

24/01

15h27

|

|

23/01

15h30

|

|

20/01

12h42

|

|

20/01

10h48

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 53 : « Une drôle de polé­mique autour des pigeons à Grenoble »

Abonnement| Les loups bien pré­sents en Isère, y com­pris dans le nord du dépar­te­ment, avec 22 meutes recen­sées en 2022

Abonnement| Tollé à Grenoble contre la venue de deux imams confé­ren­ciers consi­dé­rés comme radicaux

Agenda

Je partage !