Pour atti­rer et fidé­li­ser de nou­veaux publics, la MC2 mise sur l’ac­ces­si­bi­lité et la convivialité

Pour atti­rer et fidé­li­ser de nou­veaux publics, la MC2 mise sur l’ac­ces­si­bi­lité et la convivialité

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – Soirée étu­diante, tarif adulte-enfant, ser­vices annexes autour des spec­tacles, avec de la garde d’en­fants faci­li­tée, une can­tine plus grande et plus écolo… La MC2 vise de nou­veaux publics et leur fait direc­te­ment savoir en les inci­tant à « chan­ger de programme ».

Spectacle, ate­liers de hip-hop et de théâtre, visites gui­dées des cou­lisses, DJ set et happy hours… La MC2 avait pré­paré une soi­rée étu­diante aux petits oignons ce mer­credi 9 octobre. Les 60 000 étu­diants de l’agglomération font en effet par­tie des publics visés par la pres­ti­gieuse mai­son de la culture grenobloise.

« Ce public pour­rait être natu­rel pour nous mais ne vient pas tant que ça », regrette Jean-Paul Angot, le direc­teur de la MC2. Et ce en dépit d’un tarif étu­diant de 6 à 13 euros, et même de 6 à 10 euros à la “der­nière minute” (durant l’heure qui pré­cède le spec­tacle, dans la limite des places dis­po­nibles). « Il faut les faire bou­ger. Le musée fait ça très bien, les bars aussi. On a donc décidé avec les asso­cia­tions du cam­pus de faire cette soi­rée étu­diante. »

« Et si vous chan­giez de pro­gramme ? » sug­gère la MC2

Journées euro­péennes du patri­moine, soi­rée étu­diante, visites de décordes cou­lisses , pré­sen­ta­tion de sai­son le 15 octobre… La MC2 ne manque pas une occa­sion d’ou­vrir ses portes au public. Car, si elle affiche un taux de rem­plis­sage de 80 %, constant depuis des années, et peut s’ap­puyer sur un réseau d’a­fi­cio­na­dos, dont 400 mécènes, elle doit sans cesse renou­ve­ler son public et l’é­lar­gir. « Le taux de renou­vel­le­ment des cartes d’abonnement est de 30 %, sou­ligne en effet Jean-Paul Angot. Il y a beau­coup de chan­ge­ments d’une année sur l’autre »

MC2 Grenoble la nuit © Séverine Cattiaux - placegrenet.fr

MC2 Grenoble la nuit © Séverine Cattiaux – pla​ce​gre​net​.fr

Pour ce faire, la MC2 com­mu­nique tous azi­muts en direc­tion de ceux qui ne viennent pas : cam­pagne d’affichage, vidéos dans les centres com­mer­ciaux, réseaux sociaux, ou encore mes­sa­gers spé­ciaux. Des habi­tués de la MC2 qui s’engagent à convaincre d’autres per­sonnes de venir voir des spec­tacles. « Ils sont accom­pa­gnés de per­sonnes char­gées des rela­tions publiques. Plus de 400 per­sonnes sont venues l’an der­nier via ce biais », pré­cise le directeur.

Cette année, le mes­sage est « Et si vous chan­giez de pro­gramme ? » Une inci­ta­tion à lâcher sa télé ou son ordi­na­teur. « Il s’agit de redire aux gens que sor­tir c’est ren­con­trer les autres, pas­ser un bon moment », rap­pelle tout sim­ple­ment Jean-Paul Angot. « Notre objec­tif est de faire venir ceux qui ont des idées reçues ou frap­pés d’une cer­taine indo­lence. On les accueillera avec joie. »

« Il y a rare­ment des spec­tacles surbookés »

Tag derrière la maison de la culture : "MC2 = Bourgeois" © Muriel Beaudoing - placegrenet.fr

Tag der­rière la mai­son de la culture : « MC2 = Bourgeois » Une autre idée reçue ? © Muriel Beaudoing – pla​ce​gre​net​.fr

Parmi les idées reçues, per­siste celle qu’il faut s’y prendre des mois à l’a­vance pour cares­ser l’es­poir de voir un spectacle.

« On pâtit de l’i­dée reçue qu’en juin c’est déjà com­plet. Mais c’est fini, ça ! L’image qui colle est celle des abon­ne­ments à l’avance alors qu’il y a qua­si­ment tou­jours de la place ! La sai­son est en ligne avant mais il y a rare­ment des spec­tacles sur­boo­kés », assure Jean-Paul Angot. Qui pré­cise : « Et il y a sou­vent des défec­tions de der­nière minute ».

Des solu­tions de garde et un nou­veau tarif adulte-enfant

« La MC2 se doit d’être une loco­mo­tive sur Grenoble mais res­ter acces­sible, rap­pelle Jean-Paul Angot. Or l’accessibilité consiste aussi à pro­po­ser des faci­li­tés ». Notamment pour les parents de jeunes enfants qui sou­hai­te­raient sor­tir mais sont frei­nés par des pro­blèmes de garde. « À une époque, dans les théâtres, il y avait des gar­de­ries, rap­pelle le direc­teur. Le monde a évo­lué mais la ques­tion de la garde reste impor­tante ».

D’où le par­te­na­riat mis en place avec une agence gre­no­bloise de baby-sit­ting pour pro­po­ser un ser­vice de garde d’enfant acces­sible sur inter­net avec réduc­tion tari­faire. Une expé­ri­men­ta­tion avant de faire éven­tuel­le­ment, l’an pro­chain, quelque chose de plus ambitieux. 

Autre nou­veauté : la MC2 pro­pose désor­mais un tarif adulte-enfant aux per­sonnes accom­pa­gnant les moins de 18 ans. À savoir le tarif MC2 AE avec un tarif A (adulte) à 13 euros et un tarif E (enfant) à 6 euros.

Quatre spec­tacles seront ainsi acces­sibles en accom­pa­gna­teur. Incertain Monsieur Tokbar (les 15 et 16 octobre) ; L’Union poé­tique (le 18 décembre), un par­cours dans la musique russe et le cinéma d’animation avec deux grands musi­ciens esto­niens ; Le petit livre d’Anna Magdalena Bach (du 21 au 31 jan­vier 2020), qui res­ti­tue le rôle qu’elle a joué par rap­port à son mari ; enfin Ces filles-là (du 16 au 18 avril), avec vingt femmes qui montrent, à tra­vers des dia­logues, récits, pho­tos et danses, la dic­ta­ture des images, les règles du groupe et le drame du cybe­rhar­cè­le­ment. Les trois pre­miers spec­tacles sont pour les enfants (de plus de 8 ans) et le der­nier pour les adolescents.

Une can­tine agran­die, plus écolo et plus conviviale

La can­tine a aussi fait l’ob­jet d’une réflexion. « On tra­vaille la qua­lité des pro­duits, les cir­cuits courts, les embal­lages : on sup­prime les plas­tiques, car­tons d’emballages, les cap­sules du café », pré­cise Jean-Paul Angot. Quant à la capa­cité d’accueil de la can­tine, elle a été aug­men­tée, avec 60 places assises sup­plé­men­taires. De quoi amé­lio­rer aussi la flui­dité. « On a dou­blé le bar qui était très sou­vent bondé, sou­ligne en effet le direc­teur. Les gens pour­ront com­man­der dans deux salles.” Sachant que cer­tains fidèles de la MC2 viennent de plus en plus tôt et que le ser­vice reste ouvert une heure après le der­nier spectacle. 

L’enjeu ? « Gagner en convi­via­lité », « redon­ner du sens au groupe, au col­lec­tif, au vivre-ensemble. On essaie ainsi de faire en sorte que la mai­son soit un espace de convi­via­lité, d’hospitalité. » 

Muriel Beaudoing

Quatre créa­tion de spec­tacles au pro­gramme cette année

Comme chaque année, la MC2 monte éga­le­ment quatre spec­tacles sur place :

- L’important c’est la tem­pête (du 5 au 21 novembre), d’après Thomas Bernhard, mise en scène Dominique Léandri.

Nasser Djemaï

Nasser Djemaispectacle dans « Une étoile pour Noël », fes­ti­val off d’Avignon

- Héritiers (du 14 au 22 novembre), écrit et mis en scène par Nasser Djemaï. Un héri­tage peut-il rendre fou ? Nasser Djemaï s’interroge sur nos legs et à leurs réper­cus­sions. « Le tra­vail qu’il fait est assez remar­quable. Nasser com­mence à être très reconnu et va cer­tai­ne­ment pas­ser un cap sup­plé­men­taire », estime Jean-Paul Angot.

- Le petit livre d’Anna Magdalena Bach (21- 31 jan­vier), écrit et réa­lisé par Agathe Mélinand

- Lucy in the sky est décé­dée (7 au 10 avril) écrit et mis en scène Bérangère Jannelle. Quatre per­sonnes remontent le fil du temps en évo­quant l’histoire de leur ren­contre, de leur amour et, fina­le­ment, de notre époque.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

MB

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le restaurant et lieu de vie Le Local à Saint-Égrève. © Olivier Pascual
Saint-Égrève : le res­tau­rant Le Local se lance dans les concerts et spec­tacles d’humour

FOCUS - Le restaurant Le Local situé dans la zone industrielle de Saint-Égrève se lance dans la programmation de concerts et de spectacles humoristiques en Lire plus

Le Big band de Fontaine proposera un hommage à Herbie Hancock le 5 février 2002 à La Source. © La Source
La Source de Fontaine pro­pose une « bulle d’air cultu­relle » pour ce début 2022

FOCUS - La salle de spectacles La Source de Fontaine souhaite créer une « bulle d'air culturelle » pour ce premier trimestre 2022 encore marqué Lire plus

L'une des saynètes jouées par la troupe de l'Arist-Créarc dans le cadre des Rencontres du jeune théâtre européen. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Les 33e Rencontres du jeune théâtre euro­péen battent leur plein entre numé­rique et pré­sen­tiel à Grenoble

REPORTAGE VIDÉO - La 33e édition des Rencontres du jeune théâtre européen organisée par le Créarc bat son plein depuis le 2 juillet 2021 à Lire plus

Réouverture des lieux cultu­rels : une reprise en deux temps pour la MC2 Grenoble

  EN BREF – Attendue depuis des mois, la réouverture des lieux culturels aura lieu ce mercredi 19 mai 2021. La MC2: Maison de la Lire plus

Coupe Icare 2021 : le ras­sem­ble­ment annuel des sports aériens dévoile son pro­gramme de vol

  FLASH INFO - Le programme de la 48e Coupe Icare a été dévoilé. Malgré l’annulation de l’édition précédente, les organisateurs ont maintenu la formule Lire plus

Nouvelle sai­son auda­cieuse et éclec­tique à l’Odyssée et L’autre Rive d’Eybens

  FOCUS – À Eybens, la nouvelle saison de l’Odyssée et de l'Autre Rive s’est ouverte avec toujours le même désir de faire découvrir de nouveaux Lire plus

Flash Info

|

27/06

15h07

|

|

27/06

11h44

|

|

27/06

11h06

|

|

27/06

10h59

|

|

24/06

13h49

|

|

24/06

10h01

|

|

24/06

8h54

|

|

23/06

15h35

|

|

23/06

13h00

|

|

23/06

10h34

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 35 : « Le second tour des légis­la­tives en Isère »

Législatives| Carte inter­ac­tive légis­la­tives 2022 : l’en­semble des résul­tats du second tour en isère

Législatives| Résultats des légis­la­tives 2022 en Isère : 4 dépu­tés Ensemble, dont Olivier Véran, 4 élus Nupes, un LR et un RN

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin