L’élu d’op­po­si­tion de Meylan Philippe Cardin appelle le maire à adop­ter à son tour un arrêté anti-pesticides

L’élu d’op­po­si­tion de Meylan Philippe Cardin appelle le maire à adop­ter à son tour un arrêté anti-pesticides

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO — Philippe Cardin, élu d’op­po­si­tion de la Ville de Meylan et can­di­dat déclaré aux muni­ci­pales de 2020, appelle le maire Jean-Philippe Blanc à pro­non­cer à son tour un arrêté anti-pes­ti­cides à proxi­mité des habi­ta­tions et des espaces publics du ter­ri­toire de la commune. 

Meylan, ville anti-pes­ti­cides ? C’est en tout cas le sou­hait de son conseiller muni­ci­pal d’op­po­si­tion Philippe Cardin. Le membre du groupe Aymelan, récem­ment déclaré can­di­dat pour les muni­ci­pales de 2020, prend la plume pour invi­ter le maire de Meylan Jean-Philippe Blanc à suivre l’exemple de son col­lègue de Langouët. Et de la cin­quan­taine d’autres édiles en France qui ont adopté un arrêté contre les pro­duits phy­to­sa­ni­taires sur leurs territoires.

Philippe Cardin, du groupe d'opposition AIMEylan. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Philippe Cardin, du groupe d’op­po­si­tion AIMEylan. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« Partout en France des maires sou­cieux de la pré­ser­va­tion de la bio­di­ver­sité et de la sécu­rité sani­taire pour leur popu­la­tion prennent des arrê­tés “anti-pes­ti­cides” », écrit ainsi Philippe Cardin. Et de citer notam­ment le cas de Vincent Bayot, maire de Malleval-en-Vercors, pre­mier élu d’une com­mune isé­roise à adop­ter un arrêté anti-pes­ti­cides. Une déci­sion immé­dia­te­ment dénon­cée par le pré­fet de l’Isère.

« La loi est aujourd’­hui en carence »

Si Philippe Cardin note et salue l’a­ban­don des pro­duits phy­to­sa­ni­taires dans l’en­tre­tien des espaces verts de Meylan, il n’en estime pas moins la mesure insuf­fi­sante. L’élu d’op­po­si­tion appelle ainsi à une inter­dic­tion de « ces pro­duits nocifs pour la faune (…) et pour la flore, dans un péri­mètre de 150 m autour des habi­ta­tions, des che­mins pié­tons et des pistes cyclables », à l’i­mage de l’ar­rêté pro­noncé à Langouët.

Le lac de La Taillat sur le territoire de Meylan, un espace naturel que Philippe Cardin juge menacé par les pesticides. © www.peche-isere.com

Le lac de La Taillat sur le ter­ri­toire de Meylan, un espace natu­rel que Philippe Cardin juge menacé par les pes­ti­cides. © www​.peche​-isere​.com

Pour Philippe Cardin, la contes­ta­tion par les pré­fec­tures des arrê­tés anti-pes­ti­cides ne doivent pas être un obs­tacle pour leur adop­tion par les com­munes. « La loi est aujourd’­hui en carence dans le domaine, les col­lec­ti­vi­tés doivent prendre leurs res­pon­sa­bi­li­tés », écrit l’élu d’op­po­si­tion. Avant de conclure en appe­lant Jean-Philippe Blanc à « faire appli­ca­tion du prin­cipe de pré­cau­tion » en inter­di­sant les pro­duits phy­to­sa­ni­taires sur son territoire.

Florent Mathieu

PESTICIDES : TROIS SEMAINES POUR S’EXPRIMER SUR LA PROTECTION DES RIVERAINS

Le gou­ver­ne­ment a ouvert, ce lundi 9 sep­tembre, pour trois semaines une consul­ta­tion en ligne sur les dis­tances mini­males à res­pec­ter entre habi­ta­tions et zones d’é­pan­dage de pro­duits phy­to­sa­ni­taires agricoles.

L’exposition aux pesti­cides double quasi­ment le risque de survenue de la maladie de Parkinson parmi les agri­cul­teurs

L’exposition aux pesti­cides double quasi­ment le risque de sur­ve­nue de la mala­die de Parkinson chez les agri­cul­teurs. DR

Ses résul­tats seront ensuite ana­ly­sés jus­qu’à fin novembre en vue d’é­la­bo­rer un décret natio­nal qui devrait entrer en appli­ca­tion le 1er jan­vier 2020 dans les zones où aucune charte dépar­te­men­tale n’aura été signée.

Le gou­ver­ne­ment a pro­posé, samedi 7 sep­tembre, de fixer cette dis­tance mini­male entre habi­ta­tions et zones d’é­pan­dage à 5 mètres pour les cultures basses (céréales) et à 10 mètres pour les cultures hautes (vignes ou l’ar­bo­ri­cul­ture). Un avis ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La justice prononce la relaxe de Philippe Cardin, maire de Meylan, attaqué par la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X
La jus­tice pro­nonce la relaxe de Philippe Cardin, maire de Meylan, atta­qué par la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X

FLASH INFO – Victoire pour le maire de Meylan Philippe Cardin. Attaqué en justice pour diffamation par la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X, l'élu a Lire plus

Dispositif « Métropole apai­sée » : Meylan, Sarcenas et Corenc adoptent à leur tour la limi­ta­tion à 30 km/h

FLASH INFO – Quarante-cinq communes au compteur... du passage aux 30 Km/h. Avec Meylan et Sarcenas au mois de novembre 2021, puis Corenc en mars Lire plus

La Communauté de communes du Grésivaudan lauréate du volet ingénierie du plan Avenir Montagnes
Transports, loge­ments, bio­di­ver­sité… La pola­rité Nord-Est à l’hon­neur durant l’Heure citoyenne de Meylan

FOCUS - Durant l’Heure citoyenne, lors du conseil municipal du 7 février 2022, le maire de Meylan, accompagné de Ludovic Bustos, a présenté le projet Lire plus

De nombreux élus de tous bords étaient venus soutenir Philippe Cardin pour son procès en diffamation. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Plainte pour dif­fa­ma­tion publique contre Philippe Cardin, maire de Meylan : le par­quet demande la relaxe

FOCUS - Philippe Cardin, maire de Meylan, attaqué pour diffamation par la Fraternité sacerdotale Saint-Pie‑X comparaissait devant le tribunal correctionnel de Grenoble ce mardi 8 Lire plus

Le Département de l'Isère annonce l'installation de 132 médecins en Isère via son dispositif Isère médecins
Le Département de l’Isère annonce l’ins­tal­la­tion de 132 méde­cins en Isère via son dis­po­si­tif Isère médecins

FLASH INFO — Cent-trente-deux nouveaux médecins en Isère "grâce au Département"? Tel est le chiffre annoncé par le Conseil départemental de l'Isère, qui dresse ainsi Lire plus

Aide à la relance. Phillipe Cardin, maire de Meylan, Christophe Revil, maire de Claix, Jean-Luc Corbet, maire de Varces et Guillaume Lissy, maire de Seyssinet au Siège de Grenoble-Alpes Métropole le 17 décembre 2021
Aide à la relance de la construc­tion durable : les com­munes non éli­gibles de la métro­pole gre­no­bloise protestent

FOCUS - Plusieurs maires de communes de la métropole grenobloise ont réclamé, ce vendredi 17 décembre 2021, de bénéficier de l'aide à la relance pour Lire plus

Flash Info

|

13/05

10h40

|

|

12/05

17h19

|

|

11/05

11h58

|

|

10/05

17h19

|

|

10/05

12h06

|

|

10/05

10h08

|

|

09/05

12h05

|

|

06/05

20h04

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 30 : « Les élec­tions légis­la­tives en Isère »

Abonnement| Un comité de sou­tien mené par Franck Longo pour la réélec­tion d’Émilie Chalas dans la 3e cir­cons­crip­tion de l’Isère

Fil info| Législatives : le mou­ve­ment Renaissance, ex-LREM, repré­sente sept dépu­tés sur ses dix can­di­dats en Isère

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin