Le Pays voi­ron­nais s’en­gage dans un Plan local d’é­du­ca­tion aux arts et à la culture, faci­li­ta­teur de dyna­miques… et de subventions

Le Pays voi­ron­nais s’en­gage dans un Plan local d’é­du­ca­tion aux arts et à la culture, faci­li­ta­teur de dyna­miques… et de subventions

FIL INFO — Le Pays voi­ron­nais a signé, fin août, un Plan local d’é­du­ca­tion aux arts et à la culture (Pléac) avec les ser­vices de l’État, la Région et le Département. Objectif ? Créer une syner­gie entre par­te­naires afin de ren­for­cer les poli­tiques déjà exis­tantes, mais aussi faci­li­ter les demandes d’aide, de sou­tien… et de subventions.

Un par­te­na­riat des­tiné à créer une dyna­mique et une syner­gie entre acteurs ins­ti­tu­tion­nels. C’est ainsi que Marie-Lys Courel, direc­trice des Affaires cultu­relles du Pays voi­ron­nais, décrit le Pléac (Plan local d’é­du­ca­tion aux arts et à la culture) signé fin août. Une signa­ture qui réunis­sait la Drac, la DDCS, la Caf, la Draaf*, mais aussi la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le Département de l’Isère et la Ville de Voiron.

Le Pays voironnais s'engage dans un Pléac, Plan local d'éducation artistique et culturel, aux côtés de collectivités et d'acteurs institutionnels.Signature du PLEAC du Pays Voironnais © Pays Voironnais

Signature du Pléac du Pays voi­ron­nais © Pays voironnais

Objectif ? « Ce Pléac vise à offrir aux jeunes et aux adultes un accès favo­risé à la culture et aux pra­tiques artis­tiques, afin de for­ger une édu­ca­tion artis­tique pour tous et déve­lop­per plei­ne­ment une conscience citoyenne », écrit le Pays voi­ron­nais. Tout en sou­li­gnant d’ores et déjà la richesse de ses propres par­cours et équi­pe­ments cultu­rels, qu’il s’a­gisse du Grand Angle de Voiron, de ses musées ou encore du Voiron Jazz fes­ti­val.

Un faci­li­ta­teur pour obte­nir des moyens finan­ciers et humains

« La pre­mière fonc­tion du Pléac, c’est d’am­pli­fier ce tra­vail qui a long­temps été porté par la Ville de Voiron et les com­munes qui vou­laient par­ti­ci­per, et qui est pré­senté à pré­sent comme quelque chose de tout le Pays voi­ron­nais », explique Marie-Lys Courel. Cela passe notam­ment par une meilleure visi­bi­lité des offres à l’in­ten­tion de tous les publics : des enca­drants de la petite enfance aux ani­ma­teurs auprès des per­sonnes âgées, en pas­sant par les équipes éducatives.

Le Grand Angle accueillera l’en­chan­teur « Salva’s snow­show » du 18 au 22 décembre 2019. DR

Autre effet espéré et sou­li­gné par la direc­trice des Affaires cultu­relles : le rôle de faci­li­ta­teur pour l’ob­ten­tion de sub­ven­tions. Le Pléac ne pré­voit pas d’en­ve­loppe bud­gé­taire, mais Marie-Lys Courel est convain­cue que les par­te­naires « vont regar­der les pro­jets, les pro­po­si­tions et les demandes d’aide avec beau­coup plus de faci­lité, d’ou­ver­ture et de rapi­dité ».

Premier exemple de ce rôle de faci­li­ta­teur ? « Au niveau de l’Éducation natio­nale, nous avons déjà un pro­fes­seur relais ter­ri­to­rial qui vient d’être nommé, et nous sommes sur la construc­tion d’une for­ma­tion ter­ri­to­riale sur ces ques­tions pour les ensei­gnants du pre­mier et second degré », note Marie-Lys Courel. Au-delà de l’aide finan­cière, c’est donc « de l’hu­main » qui est mis à dis­po­si­tion suite à la signa­ture du Pléac.

Rapprocher les par­te­naires sur des poli­tiques communes

Enfin, la direc­trice des Affaires cultu­relles est convain­cue que la signa­ture va rap­pro­cher les par­te­naires autour d’ob­jec­tifs poli­tiques com­muns dans l’é­du­ca­tion cultu­relle. « Nous sommes tous un peu seuls à nous débattre avec ces ques­tions sur le ter­rain : le fait de se retrou­ver tous ensemble autour d’un même pro­pos, ça sou­tient et ça étaye », se réjouit-elle. Tout en espé­rant pou­voir à pré­sent « balayer tous les publics ».

Le Pays voironnais signe un Plan local d'éducation artistique et culturel. © Pays Voironnais

Les par­te­naires signent le Pléac du Pays voi­ron­nais © Pays voironnais

Le Pays voi­ron­nais n’est pas la pre­mière col­lec­ti­vité isé­roise à s’en­ga­ger, pour une durée de trois ans, autour d’un Pléac. Fin 2017, le Pays rous­sillon­nais puis la Communauté d’ag­glo­mé­ra­tion Porte de l’Isère (Capi) signaient tous deux un Plan local avec les mêmes par­te­naires. Tandis que plu­sieurs com­mu­nau­tés de com­munes du dépar­te­ment ont, pour leur part, signé une Convention ter­ri­to­riale d’é­du­ca­tion artis­tique et cultu­relle (CTEAC).

Florent Mathieu

* Respectivement : Direction régio­nale des affaires cultu­relles, Direction dépar­te­men­tale de la cohé­sion sociale, Caisse d’al­lo­ca­tions fami­liales et Direc­tion régio­nale de l’a­li­men­ta­tion, de l’a­gri­cul­ture et de la forêt. 

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Précarité étu­diante : la « tour­née des facs » des dépu­tés Nupes a fait étape sur le cam­pus de l’Université Grenoble Alpes

REPORTAGE - Les députées de l'Isère Cyrielle Chatelain et Élisa Martin étaient de passage sur le campus de l'Université Grenoble Alpes, ce jeudi 1er décembre Lire plus

Les Nebraska Jones, déjà applaudies sur plusieurs scènes de la région, défendront bientôt leur tout premier album lors de concerts prévus fin décembre et début janvier. © Vincent Assié Photographe
Les Nebraska Jones pré­sentent leur tout pre­mier album et annoncent quelques dates de concert en Isère

EN BREF - Le duo grenoblois Les Nebraska Jones sort un premier opus, disponible sur toutes les plateformes d'écoute à compter du 2 décembre 2022. Lire plus

Organisée au Rex, la soirée givrée du vendredi 2 décembre sera consacrée au spectacle du Groupe Déjà, venu du Mans. Cowboy ou Indien ? raconte l'histoire de deux frères, unis pour le meilleur et pour le pire. © JL Chouteau
Humour : Villard-de-Lans accueille la pre­mière de trois “Rencontres givrées”

ÉVÈNEMENT - Forte de la réussite de son festival Y'a tout ça !, l'association villardienne Les Arts s'en mêlent organise un nouvel événement les samedi Lire plus

Le Big Ukulélé Syndicate est l'invité du Théâtre en Rond le soir du 31 décembre. La promesse d'un début de réveillon endiablé auprès d'une formation qui fête son dixième anniversaire. © Nadine Barbançon
Le Théâtre en Rond de Sassenage compte bien ter­mi­ner l’an­née dans la joie et en musique

FOCUS - Une comédie musicale, un faux orchestre mais un vrai violoncelliste et un grand concert de spécialistes du ukulélé : à partir du vendredi Lire plus

Un "plaidoyer" en faveur du RER grenoblois signé par plus de 150 acteurs du territoire isérois
Un « plai­doyer » en faveur du RER gre­no­blois signé par plus de 150 acteurs du ter­ri­toire isérois

FOCUS - Plus de 150 acteurs du territoire isérois ont signé un "plaidoyer" en faveur du projet de RER grenoblois. Un document grâce auquel les Lire plus

Pour rendre hommage au cinéaste franco-suisse Jean-Luc Godard, la Cinémathèque programme notamment "Nouvelle Vague" (1990) le 2 décembre 2022. DR
La Cinémathèque de Grenoble rend hom­mage à Godard et pour­suit sa sai­son en beauté

FOCUS - Après la disparation de Jean-Luc Godard en septembre, la Cinémathèque de Grenoble programme deux de ses films. Une double curiosité à découvrir vendredi Lire plus

Flash Info

|

03/12

12h09

|

|

02/12

9h15

|

|

02/12

8h06

|

|

01/12

18h57

|

|

01/12

17h21

|

|

30/11

12h11

|

|

30/11

9h58

|

|

30/11

0h38

|

|

29/11

17h12

|

|

29/11

12h00

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

Flash info| Des « coups de pouce mobi­lité » en décembre sur Grenoble, avec gra­tuité des trans­ports en com­mun deux samedis

Société| Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : le crâne décou­vert à La Buissière, sur les lieux indi­qués par le sus­pect du meurtre, est bien celui de la mère de famille disparue

Agenda

Je partage !