Après son récent live au tremplin de Saint-Nizier, BB Brunes fait son grand retour avec l’album « Visages »

sep article

Creative Mobilities Mou

 

FIL INFO — Dans le cadre de la sortie de leur nouvel album, ce vendredi 6 septembre, le groupe BB brunes a investi mardi 27 août dernier le tremplin de saut à ski de Saint-Nizier du Moucherotte pour un tournage. De quoi faire renaître ce lieu phare des Jeux olympiques de 1968.

 

 

Grand retour pour les BB Brunes ce vendredi 6 septembre ! Le groupe parisien refait parler de lui – avec trois de ses membres – à l’occasion de la sortie de son nouvel album Visage. Quelques jours plus tôt, le tremplin olympique de Saint-Nizier-du-Moucherotte avait vécu en avant-première un moment très rock avec un tournage en live de deux titres sur le site désaffecté du Vercors, vestige des Jeux olympiques de Grenoble de 1968. Et ce pour la deuxième saison de la chaîne YouTube Live me if you can.

 

Une initiative originale pour célébrer un opus plus rock que les précédents, à l’image de Puzzle dont les sonorités étaient largement plus pop. 

 

Retour dans les bacs pour BB Brunes qui propose son album "Visage". © Capture d'écran "Live me if you can"

Retour dans les bacs pour BB Brunes qui propose son album « Visage ». © Capture d’écran « Live me if you can »

 

« Ce sont des chansons rock qui sont vraiment taillées pour la scène », souligne au HuffPost Adrien Gallo, chanteur du groupe également composé de Félix Hemmen et Bérald Cram. « D’ailleurs, elles sont plus ou moins nées sur scène, car on les jouait déjà sur l’ancienne tournée et on a trouvé qu’il y avait tout de suite quelque chose qui marchait avec le public ».

 

 

Un retour aux sources

 

Ce come-back rappellera donc aux fans de BB Brunes leur premier album Blonde comme moi, sorti il y a… douze ans déjà. Avec, cette fois-ci, onze titres plus matures, comme par exemple « Visage », aux notes électro. Ou encore « Saint Sébastien », un morceau dansant, quatrième extrait du disque, qui semble aussi prouver que, lors de la composition, la nostalgie était elle aussi de la partie. Comme à l’époque en somme. 

 

Alice Colmart

 

commentez lire les commentaires
1556 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.