Personnes à mobi­lité réduite : le ser­vice Flexo + PMR de la Tag fête ses qua­rante ans

Personnes à mobi­lité réduite : le ser­vice Flexo + PMR de la Tag fête ses qua­rante ans

EN BREF – Le SMTC et la Sémitag ont très offi­ciel­le­ment fêté, jeudi 4 juillet, les 40 ans du ser­vice de trans­port à la demande Flexo + PMR, dédié aux per­sonnes à mobi­lité réduite. L’occasion de reve­nir sur l’his­toire d’un ser­vice fruit de la lutte pour la recon­nais­sance des besoins en matière de mobi­lité des per­sonnes en situa­tion de handicap.

Le SMTC et la Sémitag ont mis les petits plats dans les grands le jeudi 4 juillet pour un anni­ver­saire pas comme les autres : celui des 40 ans, déjà, du ser­vice Flexo + PMR. Un ser­vice de trans­port à la demande créé en 1979 à l’in­ten­tion, comme son sigle l’in­dique, des per­sonnes à mobi­lité réduite. Soit quatre ans à peine après la nais­sance de la société de trans­ports de l’ag­glo­mé­ra­tion grenobloise.

Un véhicule adapté Flexo + PMR © SemiTag

Un véhi­cule adapté Flexo + PMR © Sémitag

Cent-cin­quante invi­tés ont fêté l’é­vé­ne­ment autour d’un temps d’é­change orga­nisé au Stade des Alpes. Parmi eux, des élus, des repré­sen­tants d’as­so­cia­tions, mais aussi les conduc­teurs et les clients du ser­vice Flexo + PMR. L’occasion pour cha­cun de rece­voir en avant-pre­mière un Guide pra­tique de l’ac­ces­si­bi­lité de 48 pages, dont la ver­sion défi­ni­tive doit paraître en fin d’année.

Une flotte de treize véhi­cules adaptés

Ce ser­vice Flexo + PMR s’a­dresse aux per­sonnes en fau­teuil rou­lant ou pré­sen­tant des dif­fi­cul­tés déam­bu­la­toires, mais aussi aux per­sonnes mal­voyantes ou non voyantes. Les usa­gers peuvent s’a­bon­ner par cour­rier, puis réser­ver des tra­jets via un numéro de télé­phone. Les plages horaires ? Du lundi au jeudi de 8 heures à 12 heures et de 13 heures à 18 heures, et le ven­dredi et les vacances sco­laires de 8 heures à 12 heures et de 13 heures à 16 h 30.

Le président du SMTC Yann Mongaburu et le directeur de la SemiTag Pierre Chervy coupent l'un des gâteaux d'anniversaire du service Flexo + PMR © Tag - Pierre Paillard

Le pré­sident du SMTC Yann Mongaburu et le direc­teur de la SemiTag Pierre Chervy coupent l’un des gâteaux d’an­ni­ver­saire du ser­vice Flexo + PMR © Tag – Pierre Paillard

Le ser­vice n’a rien d’a­nec­do­tique. Flexo + PMR compte en effet, à ce jour, 2 000 clients ins­crits et 300 clients par mois, dont 25 % de régu­liers, la plu­part en fau­teuil rou­lant. Il repré­sente ainsi en moyenne 180 voyages par jour en semaine, et mobi­lise pas moins de 16 conduc­teurs régu­liers, ainsi que 36 conduc­teurs rem­pla­çants. Le tout au volant d’une flotte de treize véhi­cules, tous spé­cia­le­ment équi­pés, détaille la Sémitag.

Flexo + PMR se dis­tingue sur­tout, comme son nom l’in­dique, par sa flexi­bi­lité. Le but est de « savoir s’a­dap­ter à la clien­tèle des per­sonnes à mobi­lité réduite », insiste la Sémitag, qui éta­blit le meilleur iti­né­raire selon le tra­jet, tout en accom­pa­gnant phy­si­que­ment la mon­tée et la des­cente de l’u­sa­ger dans le véhi­cule. Ce sans sup­plé­ment tari­faire, puisque le ser­vice est au même coût que celui d’un tra­jet en bus ou en tramway.

Un ser­vice né en par­te­na­riat avec les associations

Fruit de la lutte pour la recon­nais­sance des besoins des per­sonnes à mobi­lité réduite, ce ser­vice est né dans la fou­lée de la loi d’o­rien­ta­tion « en faveur des han­di­ca­pés » du 30 juin 1975. Une loi dont s’est à l’é­poque empa­rée la res­pon­sable locale de l’Association des para­ly­sés de France (APF), par ailleurs à la tête d’un comité en faveur de la mobi­lité des per­sonnes handicapées.

Rencontres à l'occasion de l'anniversaire du service Flexo + PMR © Pierre Paillard - SemiTag

Rencontres à l’oc­ca­sion de l’an­ni­ver­saire du ser­vice Flexo + PMR © Pierre Paillard – SemiTag

L’accueil ayant été favo­rable côté Sémitag et SMTC, le ser­vice de trans­port à la demande a pu voir le jour en 1979, à l’is­sue d’un tra­vail de plus d’un an en par­te­na­riat avec le comité et l’APF. L’Association des para­ly­sés de France a, par ailleurs, signé un contrat d’aide tech­nique avec la Sémitag pour assu­rer un suivi spé­ci­fique du ser­vice, à l’o­ri­gine assuré par trois véhi­cules de trans­port adapté.

« Aujourd’hui, les tech­ni­ciens et ingé­nieurs (…) ren­contrent les asso­cia­tions trois fois par an pour faire le point sur les besoins spé­ci­fiques », pré­cise la Sémitag. Prochaines étapes ? Des dis­tri­bu­teurs de tickets incluant des textes en braille, ainsi que des bornes d’in­for­ma­tion dotées d’an­nonces sonores. Et peut-être la mise en place d’un « réseau social d’en­traide », met­tant en rela­tion les PMR avec des volontaires.

Florent Mathieu

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Domène : l’élu RN Quentin Feres s’op­pose à une lec­ture théâ­trale, qua­li­fiée de « pro­mo­tion du wokisme », à la médiathèque

EN BREF - Le conseiller municipal Rassemblement national de Domène Quentin Feres, membre de la majorité, s'oppose à l'organisation d'une lecture théâtrale du livre La Lire plus

Saint-Égrève : le Chai inau­gure l’hô­pi­tal de jour soins conjoints parents-bébé, « une struc­ture unique en Isère »

FOCUS - Le Centre hospitalier Alpes-Isère (Chai) de Saint-Égrève a inauguré, jeudi 11 avril 2024, l'hôpital de jour soins conjoints parents-bébé. Ouverte en décembre 2023, Lire plus

Chasse-sur-Rhône appelle à l’ap­pli­ca­tion du prin­cipe pol­lueur-payeur pour les PFAS, ou pol­luants éternels

FLASH INFO - La mairie de Chasse-sur-Rhône s'engage contre les PFAS, soit les substances perfluoroalkylées et polyfluoroalkylées communément désignées comme des "polluants éternels" que l'on Lire plus

Palais de justice de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Meurtre d’une jeune Lyonnaise en Italie : le sus­pect placé sous écrou extra­di­tion­nel et en déten­tion par les juges grenoblois

EN BREF - Le compagnon de la jeune Lyonnaise retrouvée morte poignardée dans le Val d'Aoste, le 5 avril 2024, a été déféré au palais Lire plus

Tirs de balles, coups de tournevis ou violences contre des policiers, un week-end agité sur l'agglomération grenobloise
Meurtre d’une jeune femme en Italie : son com­pa­gnon inter­pellé à Lyon et déféré au par­quet de Grenoble

EN BREF - Une jeune Lyonnaise de 22 ans a été retrouvée morte poignardée, dans une église, le 5 avril 2024, dans le Val d'Aoste, Lire plus

Cité scolaire internationale de Grenoble DR
« Népotisme » à la Cité sco­laire inter­na­tio­nale de Grenoble : des ensei­gnants s’in­surgent dans une lettre ouverte au rectorat

FOCUS - Le Collectif pour la défense du service public d’éducation (CDE38) a adressé, le 1er avril 2024, une lettre ouverte au rectorat de Grenoble, Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !