Personnes à mobilité réduite : le service Flexo + PMR de la Tag fête ses quarante ans

Personnes à mobilité réduite : le service Flexo + PMR de la Tag fête ses quarante ans

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

EN BREF – Le SMTC et la Sémitag ont très officiellement fêté, jeudi 4 juillet, les 40 ans du service de transport à la demande Flexo + PMR, dédié aux personnes à mobilité réduite. L’occasion de revenir sur l’histoire d’un service fruit de la lutte pour la reconnaissance des besoins en matière de mobilité des personnes en situation de handicap.

 

 

Le SMTC et la Sémitag ont mis les petits plats dans les grands le jeudi 4 juillet pour un anni­ver­saire pas comme les autres : celui des 40 ans, déjà, du ser­vice Flexo + PMR. Un ser­vice de trans­port à la demande créé en 1979 à l’in­ten­tion, comme son sigle l’in­dique, des per­sonnes à mobi­lité réduite. Soit quatre ans à peine après la nais­sance de la société de trans­ports de l’ag­glo­mé­ra­tion grenobloise.

 

Un véhicule adapté Flexo + PMR © SemiTag

Un véhi­cule adapté Flexo + PMR © Sémitag

 

Cent-cin­quante invi­tés ont fêté l’é­vé­ne­ment autour d’un temps d’é­change orga­nisé au Stade des Alpes. Parmi eux, des élus, des repré­sen­tants d’as­so­cia­tions, mais aussi les conduc­teurs et les clients du ser­vice Flexo + PMR. L’occasion pour cha­cun de rece­voir en avant-pre­mière un Guide pra­tique de l’ac­ces­si­bi­lité de 48 pages, dont la ver­sion défi­ni­tive doit paraître en fin d’année.

 

 

Une flotte de treize véhicules adaptés

 

Ce ser­vice Flexo + PMR s’a­dresse aux per­sonnes en fau­teuil rou­lant ou pré­sen­tant des dif­fi­cul­tés déam­bu­la­toires, mais aussi aux per­sonnes mal­voyantes ou non voyantes. Les usa­gers peuvent s’a­bon­ner par cour­rier, puis réser­ver des tra­jets via un numéro de télé­phone. Les plages horaires ? Du lundi au jeudi de 8 heures à 12 heures et de 13 heures à 18 heures, et le ven­dredi et les vacances sco­laires de 8 heures à 12 heures et de 13 heures à 16 h 30.

 

Le président du SMTC Yann Mongaburu et le directeur de la SemiTag Pierre Chervy coupent l'un des gâteaux d'anniversaire du service Flexo + PMR © Tag - Pierre Paillard

Le pré­sident du SMTC Yann Mongaburu et le direc­teur de la SemiTag Pierre Chervy coupent l’un des gâteaux d’an­ni­ver­saire du ser­vice Flexo + PMR © Tag – Pierre Paillard

 

Le ser­vice n’a rien d’a­nec­do­tique. Flexo + PMR compte en effet, à ce jour, 2 000 clients ins­crits et 300 clients par mois, dont 25 % de régu­liers, la plu­part en fau­teuil rou­lant. Il repré­sente ainsi en moyenne 180 voyages par jour en semaine, et mobi­lise pas moins de 16 conduc­teurs régu­liers, ainsi que 36 conduc­teurs rem­pla­çants. Le tout au volant d’une flotte de treize véhi­cules, tous spé­cia­le­ment équi­pés, détaille la Sémitag.

 

Flexo + PMR se dis­tingue sur­tout, comme son nom l’in­dique, par sa flexi­bi­lité. Le but est de « savoir s’a­dap­ter à la clien­tèle des per­sonnes à mobi­lité réduite », insiste la Sémitag, qui éta­blit le meilleur iti­né­raire selon le tra­jet, tout en accom­pa­gnant phy­si­que­ment la mon­tée et la des­cente de l’u­sa­ger dans le véhi­cule. Ce sans sup­plé­ment tari­faire, puisque le ser­vice est au même coût que celui d’un tra­jet en bus ou en tramway.

 

 

Un service né en partenariat avec les associations

 

Fruit de la lutte pour la recon­nais­sance des besoins des per­sonnes à mobi­lité réduite, ce ser­vice est né dans la fou­lée de la loi d’o­rien­ta­tion « en faveur des han­di­ca­pés » du 30 juin 1975. Une loi dont s’est à l’é­poque empa­rée la res­pon­sable locale de l’Association des para­ly­sés de France (APF), par ailleurs à la tête d’un comité en faveur de la mobi­lité des per­sonnes handicapées.

 

Rencontres à l'occasion de l'anniversaire du service Flexo + PMR © Pierre Paillard - SemiTag

Rencontres à l’oc­ca­sion de l’an­ni­ver­saire du ser­vice Flexo + PMR © Pierre Paillard – SemiTag

 

L’accueil ayant été favo­rable côté Sémitag et SMTC, le ser­vice de trans­port à la demande a pu voir le jour en 1979, à l’is­sue d’un tra­vail de plus d’un an en par­te­na­riat avec le comité et l’APF. L’Association des para­ly­sés de France a, par ailleurs, signé un contrat d’aide tech­nique avec la Sémitag pour assu­rer un suivi spé­ci­fique du ser­vice, à l’o­ri­gine assuré par trois véhi­cules de trans­port adapté.

 

« Aujourd’hui, les tech­ni­ciens et ingé­nieurs (…) ren­contrent les asso­cia­tions trois fois par an pour faire le point sur les besoins spé­ci­fiques », pré­cise la Sémitag. Prochaines étapes ? Des dis­tri­bu­teurs de tickets incluant des textes en braille, ainsi que des bornes d’in­for­ma­tion dotées d’an­nonces sonores. Et peut-être la mise en place d’un « réseau social d’en­traide », met­tant en rela­tion les PMR avec des volontaires.

 

Florent Mathieu

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Les colonnes Morris estampillées JCDecaux de retour à Grenoble sept ans après leur disparition
Les colonnes Morris estampillées JCDecaux de retour à Grenoble sept ans après leur disparition

FOCUS - Sept ans après leur disparition, les colonnes Morris JCDecaux refont leur apparition dans le paysage urbain grenoblois. De quoi susciter l'ironie du groupe Lire plus

A Grenoble, sans surprise, le Métrocâble sera conçu, réalisé et exploité par le groupement isérois Poma. Un lourd investissement au regard des capacités.
Métrocâble grenoblois : Poma prend les commandes, une décision précipitée pour les associations d’usagers

  EN BREF - À Grenoble, le Métrocâble sera sans surprise conçu, réalisé et exploité par le groupement isérois Poma. La télécabine qui reliera Saint-Martin-le-Vinoux Lire plus

Le port du masque obligatoire pour les conducteurs de la TAG irrite Force Ouvrière
Manifestation des retraités vendredi 21 février à Grenoble pour exiger la gratuité des transports en commun

  FIL INFO — Les organisations syndicales de retraités de l'Isère appellent à une manifestation vendredi 21 février à Grenoble pour exiger la gratuité des Lire plus

Le syndicat mixte des mobilités de l'aire grenobloise a élu son président, sans trop de surprise mais aussi sans les élus de la majorité départementale.
Yann Mongaburu, élu président du syndicat des mobilités pour trois mois… sans les élus de la majorité départementale

  FOCUS - Le syndicat mixte des mobilités de l'aire grenobloise a élu son président, le 7 janvier dernier, sans trop de surprise… et sans les élus Lire plus

Affluence sur le réseau Tag
Transports publics : le Département de l’Isère claque la porte du syndicat mixte, la Région sur ses talons

  FOCUS - Le 1er janvier 2020, le syndicat mixte des transports en commun (SMTC) de l'agglomération grenobloise devient syndicat mixte des mobilités de l’aire Lire plus

Les collectivités veulent reprendre la main sur la Semitag et faire d'elle une société publique locale. Mais à trois mois des élections, ça grogne...
Les collectivités locales reprennent la main sur la Sémitag, le Département dénonce une manœuvre politique

  EN BREF - L'annonce de la transformation de la Sémitag, société d'économie mixte qui gère le réseau de bus et tramways de l'agglomération grenobloise, Lire plus

Flash Info

|

22/10

8h00

|

|

21/10

19h40

|

|

20/10

18h24

|

|

20/10

17h45

|

|

20/10

16h19

|

|

20/10

12h51

|

|

20/10

9h13

|

|

19/10

19h14

|

|

19/10

18h03

|

|

19/10

15h11

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

SDH - Le futur compte sur nous

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin