Le festival Belledonne en Cirque © Benoit Peloso

Festival Belledonne en Cirque : une troi­sième édi­tion très acro­ba­tique au-des­sus de l’eau

Festival Belledonne en Cirque : une troi­sième édi­tion très acro­ba­tique au-des­sus de l’eau

REPORTAGE VIDÉO – Pour cette troi­sième édi­tion, qui s’est tenue les 6 et 7 juillet 2019 à Revel, le fes­ti­val Belledonne en Cirque a mis les bou­chées doubles afin de pro­mou­voir les arts cir­cas­siens dans un cadre natu­rel, au bord du lac de Freydières.

Le festival Belledonne en Cirque © Benoit Peloso

Le fes­ti­val Belledonne en Cirque © Benoit Peloso

Slackline, mono­cycle, jon­glage, spec­tacle de tissu aérien, bas­cule coréenne… Les arts du cirque étaient à l’hon­neur ce week-end à Revel, à l’oc­ca­sion du fes­ti­val Belledonne en Cirque. Un pro­jet ini­tié par deux mor­dues des arts du cirque tom­bées amou­reuses du site du lac de Freydières.

Le plus impres­sion­nant ? Sans doute les deux lignes d’équilibristes sus­pen­dues au-des­sus du lac de Freydières : une high­line pla­cée en hau­teur et une water­line ten­due au-des­sus de la sur­face de l’eau. Juste assez haute pour que l’acrobate puisse y trem­per une main (quand tout se passe bien) ou faire trem­pette (quand presque tout se passe bien). Deux à trois artistes ont ainsi pu se pro­duire simul­ta­né­ment pour des spec­tacles ras­sem­blant de nom­breux spec­ta­teurs autour du lac.

Des démons­tra­tions qui ont fait briller les yeux des plus jeunes. « Une maman est venue avec ses filles et elles ont main­te­nant envie de faire du cirque, m’a-t-elle dit. Et, du coup, ce qui est bien c’est qu’elles peuvent prendre direc­te­ment contact avec les écoles », se féli­cite une orga­ni­sa­trice. La relève est assurée !

Rendre les arts du cirque acces­sibles à tous

« L’événement consiste à rendre les arts du cirque acces­sibles à tous, en pro­po­sant à la fois des ini­tia­tions pour que les per­sonnes puissent essayer elles-mêmes les dif­fé­rents agrès de cirque, des spec­tacles et des concerts », explique l’une des orga­ni­sa­trices. » Adultes, ado­les­cents et enfants ont ainsi pu pra­ti­quer lors de ce fes­ti­val très fami­lial qui a attiré de nom­breuses familles.

Le festival Belledonne en Cirque © Benoit Peloso

Le fes­ti­val Belledonne en Cirque © Benoit Peloso

D’abord orga­nisé sur un seul jour, le pro­jet a vu le jour en 2017 avec le sou­tien de Kafé Sauvage. Une asso­cia­tion créée pour encou­ra­ger l’activité cultu­relle et éta­blie à La Gelinotte, le res­tau­rant, bar et gîte au bord du lac de Freydières. De nom­breuses asso­cia­tions ont ensuite apporté leur pierre à l’édifice : ini­tia­tions aux arts du cirque ou matériel.

Et les par­te­naires sont désor­mais nom­breux : la mai­rie de Revel, l’as­so­cia­tion Mono’Gre dédiée au mono­cycle, le Circus Rock Festival axé sur les arts du cirque et la musique rock, qui a apporté un pré­cieux sou­tien maté­riel. Mais éga­le­ment l’association Mix’Arts, spé­cia­li­sée dans les évé­ne­ments cultu­rels, l’école de cirque ADC d’Eybens et l’entreprise Slack Inov’, spé­cia­li­sée dans le maté­riel de slackline.

1 800 visi­teurs pour cette troi­sième édition

La seconde édi­tion du fes­ti­val, éten­due à deux jours, avait attiré près de 1 500 visi­teurs. Celle de cette année a dépassé la barre des 1 800. L’engouement géné­ral a pro­vo­qué un effet boule de neige et la mobi­li­sa­tion de béné­voles qui ont sur­pris les orga­ni­sa­teurs. L’aide vient ainsi par­fois de très loin (Grenoble, Chambéry, Lyon, Paris… et même Bruxelles !) rien que sur la base du bouche à oreille.

Le festival Belledonne en Cirque © Benoit Peloso

Le fes­ti­val Belledonne en Cirque © Benoit Peloso

Comme le pré­cise l’or­ga­ni­sa­tion du fes­ti­val, si cer­tains artistes viennent de loin, « le but est aussi de per­mettre à des gens du coin de faire des repré­sen­ta­tions ». Belledonne en Cirque ne manque cer­tai­ne­ment pas d’idées nou­velles ni d’ambition pour les années à venir, et avec le sou­tien d’une mul­ti­tude d’associations le fes­ti­val semble encore avoir de beaux jours devant lui.

Benoît Peloso

BPe

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le Street Art Fest Grenoble-Alpes souffle ses dix bou­gies pour son édi­tion 2024

ÉVÉNEMENT - L'année 2024 marque le dixième anniversaire du Street Art Fest Grenoble-Alpes, dont la nouvelle édition est annoncée du 24 mai au 30 juin. Lire plus

Un second Chatipi, refuge pour chats errants, prochainement implanté rue Anatole-France à Grenoble
Un second Chatipi, refuge pour chats errants, pro­chai­ne­ment ins­tallé rue Anatole-France à Grenoble

FLASH INFO - La Ville de Grenoble annonce l'installation prochaine d'un second "Chatipi" sur son territoire, après celui mis en place en décembre 2022 quai Lire plus

Tirs de balles, coups de tournevis ou violences contre des policiers, un week-end agité sur l'agglomération grenobloise
Mehdi Boulenouane, ex-figure du nar­co­tra­fic dans le quar­tier Mistral, exé­cuté par balles en Seine-Saint-Denis

FLASH INFO - Mehdi Boulenouane, ex-caïd du trafic de stupéfiants dans le quartier Mistral, a été abattu par balles, jeudi 16 mai 2024, en fin Lire plus

Les Musées de l'Isère à l'honneur avec Musées en fête - Nuit des musées, samedi 18 et dimanche 19 mai
Les Musées de l’Isère à l’hon­neur tout le week-end avec Musées en fête – Nuit des musées

ÉVÉNEMENT - Les musées de l'Isère sont à l'honneur le week-end du samedi 18 et dimanche 19 mai 2024, avec le rendez-vous Musées en fête Lire plus

Yassine Lakhnech (encore) réélu à la présidence de l'UGA, ses opposants pointent du doigt des failles démocratiques
Yassine Lakhnech (encore) réélu à la pré­si­dence de l’UGA : ses oppo­sants dénoncent des failles démocratiques

FOCUS - Alors que sa réélection en janvier 2024 avait été annulée par le tribunal administratif, Yassine Lakhnech a été ré-réélu président de l'UGA par Lire plus

Le Mois des fiertés 2024 prend son envol à Grenoble, avec sa traditionnelle Marche des fiertés samedi 1er juin
Le Mois des fier­tés 2024 prend son envol à Grenoble, avec sa tra­di­tion­nelle Marche des fier­tés samedi 1er juin

FLASH INFO - Le Mois des fiertés de Grenoble, porté par l'association Grenoble Fiertés, prend son envol jeudi 16 mai et se poursuivra jusqu'au dimanche Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !