Festival Belledonne en Cirque : une troisième édition très acrobatique au-dessus de l’eau

sep article

REPORTAGE VIDÉO – Pour cette troisième édition, qui s’est tenue les 6 et 7 juillet 2019 à Revel, le festival Belledonne en Cirque a mis les bouchées doubles afin de promouvoir les arts circassiens dans un cadre naturel, au bord du lac de Freydières.

 

 

Le festival Belledonne en Cirque © Benoit Peloso

Le fes­ti­val Belledonne en Cirque © Benoit Peloso

Slackline, mono­cycle, jon­glage, spec­tacle de tissu aérien, bas­cule coréenne… Les arts du cirque étaient à l’hon­neur ce week-end à Revel, à l’oc­ca­sion du fes­ti­val Belledonne en Cirque. Un pro­jet ini­tié par deux mor­dues des arts du cirque tom­bées amou­reuses du site du lac de Freydières.

 

Le plus impres­sion­nant ? Sans doute les deux lignes d’équilibristes sus­pen­dues au-des­sus du lac de Freydières : une high­line pla­cée en hau­teur et une water­line ten­due au-des­sus de la sur­face de l’eau. Juste assez haute pour que l’acrobate puisse y trem­per une main (quand tout se passe bien) ou faire trem­pette (quand presque tout se passe bien). Deux à trois artistes ont ainsi pu se pro­duire simul­ta­né­ment pour des spec­tacles ras­sem­blant de nom­breux spec­ta­teurs autour du lac.

 

 

Des démons­tra­tions qui ont fait briller les yeux des plus jeunes. « Une maman est venue avec ses filles et elles ont main­te­nant envie de faire du cirque, m’a-t-elle dit. Et, du coup, ce qui est bien c’est qu’elles peuvent prendre direc­te­ment contact avec les écoles », se féli­cite une orga­ni­sa­trice. La relève est assu­rée !

 

 

Rendre les arts du cirque accessibles à tous

 

« L’événement consiste à rendre les arts du cirque acces­sibles à tous, en pro­po­sant à la fois des ini­tia­tions pour que les per­sonnes puissent essayer elles-mêmes les dif­fé­rents agrès de cirque, des spec­tacles et des concerts », explique l’une des orga­ni­sa­trices. » Adultes, ado­les­cents et enfants ont ainsi pu pra­ti­quer lors de ce fes­ti­val très fami­lial qui a attiré de nom­breuses familles.

 

Le festival Belledonne en Cirque © Benoit Peloso

Le fes­ti­val Belledonne en Cirque © Benoit Peloso

D’abord orga­nisé sur un seul jour, le pro­jet a vu le jour en 2017 avec le sou­tien de Kafé Sauvage. Une asso­cia­tion créée pour encou­ra­ger l’activité cultu­relle et éta­blie à La Gelinotte, le res­tau­rant, bar et gîte au bord du lac de Freydières. De nom­breuses asso­cia­tions ont ensuite apporté leur pierre à l’édifice : ini­tia­tions aux arts du cirque ou maté­riel.

 

Et les par­te­naires sont désor­mais nom­breux : la mai­rie de Revel, l’as­so­cia­tion Mono’Gre dédiée au mono­cycle, le Circus Rock Festival axé sur les arts du cirque et la musique rock, qui a apporté un pré­cieux sou­tien maté­riel. Mais éga­le­ment l’association Mix’Arts, spé­cia­li­sée dans les évé­ne­ments cultu­rels, l’école de cirque ADC d’Eybens et l’entreprise Slack Inov’, spé­cia­li­sée dans le maté­riel de sla­ck­line.

 

 

1 800 visiteurs pour cette troisième édition

 

La seconde édi­tion du fes­ti­val, éten­due à deux jours, avait attiré près de 1 500 visi­teurs. Celle de cette année a dépassé la barre des 1 800. L’engouement géné­ral a pro­vo­qué un effet boule de neige et la mobi­li­sa­tion de béné­voles qui ont sur­pris les orga­ni­sa­teurs. L’aide vient ainsi par­fois de très loin (Grenoble, Chambéry, Lyon, Paris… et même Bruxelles !) rien que sur la base du bouche à oreille.

 

 

Le festival Belledonne en Cirque © Benoit Peloso

Le fes­ti­val Belledonne en Cirque © Benoit Peloso

 

Comme le pré­cise l’or­ga­ni­sa­tion du fes­ti­val, si cer­tains artistes viennent de loin, « le but est aussi de per­mettre à des gens du coin de faire des repré­sen­ta­tions ». Belledonne en Cirque ne manque cer­tai­ne­ment pas d’idées nou­velles ni d’ambition pour les années à venir, et avec le sou­tien d’une mul­ti­tude d’associations le fes­ti­val semble encore avoir de beaux jours devant lui.

 

Benoît Peloso

 

commentez lire les commentaires
3711 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.