Hommage aux « Morts de rue » : une com­mé­mo­ra­tion émou­vante au Jardin de Ville de Grenoble

Hommage aux « Morts de rue » : une com­mé­mo­ra­tion émou­vante au Jardin de Ville de Grenoble

DIAPORAMA – Le col­lec­tif Morts de la rue a orga­nisé un hom­mage aux per­sonnes décé­dées dans la rue, ce mardi 2 juillet, pour la 8e année consé­cu­tive. À cette occasion,

plu­sieurs inter­ve­nants ont rap­pelé avec indi­gna­tion, sous le kiosque du jar­din de ville,

la soli­tude dans la mort des sans-domi­cile fixe.

Rassemblement en hommage aux "Morts de rue", 2 juillet 2019 © Nina Soudre - Placegrenet.fr

Rassemblement en hom­mage aux “Morts de rue”, 2 juillet 2019. © Nina Soudre – Placegrenet​.fr

« Médiatisés l’hiver, oubliés l’été » pou­vait-on lire sur les marches du kiosque du Jardin de Ville, ce mardi 2 juillet à midi. Un mes­sage fort envoyé par l’association Morts de la rue qui accom­pagne jus­qu’à leur der­nière demeure les per­sonnes décé­dées dans la rue (cf. enca­dré). Et orga­nise depuis huit ans, un moment d’hommage, de recueille­ment et d’interpellation sur la soli­tude des sans-abris.

[slideshow_deploy id=“250545”]

© Nina Soudre – Placegrenet​.fr

566 per­sonnes décé­dées dans la rue en 2018

Des dizaines de per­sonnes se sont réunies dans une ambiance mélan­co­lique, ber­cées par la voix d’Abdoul, chan­teur séné­ga­lais. Autour du kiosque, des mes­sages, des cari­ca­tures et des fleurs rouges, sym­boles des per­sonnes sans domi­cile dis­pa­rues cette année.

Concert d'Abdoul lors du rassemblement en hommage aux "Morts de rue", 2 juillet 2019 © Nina Soudre - Placegrenet.fr

Concert d’Abdoul lors du ras­sem­ble­ment en hom­mage aux « Morts de rue », 2 juillet 2019. © Nina Soudre – Placegrenet​.fr

En tout, les huit col­lec­tifs Morts de la rue pré­sents en France ont recensé 566 per­sonnes décé­dées dans la rue en 2018. Ils étaient 511 en 2017.

À Grenoble, l’association décompte treize dis­pa­rus depuis juillet 2018… dont six le mois dernier.

Après Abdoul, plu­sieurs per­sonnes ont fait entendre leur voix.

Pas en chan­tant cette fois-ci mais en s’exprimant sur l’urgence de la situa­tion des sans-abris. À chaque inter­ven­tion, le même sou­hait uto­pique : un « miracle » qui sor­ti­rait ces per­sonnes de la rue.

Une minute de silence et un repas offert

Parmi les prises de parole, celle d’un sala­rié des Pompes funèbres inter­com­mu­nales de la région gre­no­bloise venu remer­cier le col­lec­tif pour son accom­pa­gne­ment dans la mort des per­sonnes seules et sans abri.

Intervention d'un salarié des PFI qui remercie le collectif "Morts de rue", 2 juillet 2019 © Nina Soudre - Placegrenet.fr

Intervention d’un sala­rié des PFI qui remer­cie le col­lec­tif « Morts de rue », 2 juillet 2019 © Nina Soudre – Placegrenet​.fr

Des membres de la Coordination isé­roise de soli­da­rité avec les étran­gers migrants (Cisem) et du Centre d’in­for­ma­tion inter-peuple (CIIP) ont éga­le­ment pris le micro pour rap­pe­ler la situa­tion « inac­cep­table » des Roms éva­cués samedi à Saint-Bruno. Ces struc­tures mili­tantes ont d’ailleurs lancé à l’in­ten­tion des col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales un « appel à refu­ser la mise à la rue des familles ». Elles espèrent être reçues à la Métro dans les pro­chains jours.

Après ces inter­ven­tions sui­vies d’une minute de silence, les sans-abris sur place ont pu pro­fi­ter d’un repas offert. Puis mili­tants, citoyens et per­sonnes à la rue sont par­tis pour le cime­tière du Grand Sablon afin de rendre hom­mage aux morts du carré com­mun. Avec en toile de fond une ques­tion : « Quand cela va-t-il ces­ser ? »

Nina Soudre

« Donner une dignité à des gens qui n’en ont pas eu de leur vivant »

Le col­lec­tif Morts de la rue se réunit chaque mois et accom­pagne les per­sonnes sans-abri décé­dées jus­qu’à leur der­nière demeure.

Rassemblement en hommage aux "Morts de rue", 2 juillet 2019 © Nina Soudre - Placegrenet.fr

Rassemblement en hom­mage aux « Morts de rue », 2 juillet 2019 © Nina Soudre – Placegrenet​.fr

Il orga­nise des céré­mo­nies d’enterrement et tente de « don­ner une dignité à des gens qui n’en ont pas eu de leur vivant », explique Christian Nany, membre du collectif.

À l’origine de sa créa­tion, le constat que « beau­coup d’associations aident les vivants mais quand ils sont morts, il n’y a plus per­sonne », raconte Christian.

NS

NS

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Nouvelle labellisation Grand Insep, dédiée à la performance sportive de haut niveau, pour le campus de la Brunerie de Voiron
Nouvelle label­li­sa­tion Grand Insep, dédiée à la per­for­mance spor­tive de haut niveau, pour le cam­pus de la Brunerie de Voiron

FLASH INFO - Le campus de la Brunerie de Voiron a vu son label Grand Insep renouvelé vendredi 27 janvier 2023, à l'occasion d'une cérémonie Lire plus

Le Mois décolonial de retour à Grenoble pour sa troisième édition, du 4 mars au 8 avril 2023
Le Mois déco­lo­nial de retour à Grenoble pour sa troi­sième édi­tion, du 4 mars au 8 avril 2023

FOCUS - La troisième édition du Mois décolonial se tient à Grenoble du 4 mars au 8 avril 2023, avec une quarantaine d’événements. La Ville Lire plus

Entre 11 500 et 27 000 manifestants se sont mobilisés contre la réforme des retraites le 7 février 2023 à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Manifestation du 7 février contre la réforme des retraites : mobi­li­sa­tion tou­jours sou­te­nue mais en baisse à Grenoble

REPORTAGE VIDÉO - Entre 11 500 et 27 000 manifestants ont défilé à Grenoble, mardi 7 février 2023, pour la troisième grande journée de mobilisation contre Lire plus

GHM de Grenoble : la Métropole vote un vœu au gou­ver­ne­ment, à l’ARS et aux mutuelles sur fond de chan­ge­ment de direction

FOCUS - Le conseil métropolitain a adopté à l'unanimité, vendredi 3 février 2023, un vœu sur le Groupe hospitalier mutualiste de Grenoble (GHM). Celui-ci fait Lire plus

Pourras-tu changer la photo stp ? Il y en dans la bib dont une avec une banderole sur la mixité.
Découverte de tags racistes, anti­sé­mites et homo­phobes au col­lège Aimé-Césaire de Grenoble

FLASH INFO - Des tags racistes, antisémites et homophobes ont été découverts au collège Aimé-Césaire de Grenoble, comme l'indique la Direction départementale de la sécurité Lire plus

Affaire du Dr V. : le chi­rur­gien ortho­pé­diste gre­no­blois attaque Jean-Marc Morandini en diffamation

FOCUS - Soupçonné d'avoir pratiqué des opérations sans justification médicale, le chirurgien orthopédiste grenoblois mis en examen pour "homicide involontaire" et "blessures involontaires" à l'encontre Lire plus

Flash Info

|

08/02

15h37

|

|

07/02

18h55

|

|

07/02

11h46

|

|

07/02

10h52

|

|

07/02

9h50

|

|

06/02

18h52

|

|

04/02

19h12

|

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Flash info| Explosion pos­si­ble­ment d’o­ri­gine cri­mi­nelle dans une épi­ce­rie ita­lienne de Grenoble dans la nuit du 29 au 30 jan­vier 2023

Abonnement| Réforme des retraites : blo­cage à Sciences Po Grenoble, le syn­di­cat Uni réagit, les blo­queurs répliquent

Agenda

Je partage !