Circulation différenciée et limitation de vitesse : 125 verbalisations sur la journée du jeudi 27 juin

sep article

Grenoble Voisins Voisines : la plateforme des solidarités pour faire face ensemble au coronavirus tout en restant chez soi !

FIL INFO — La Préfecture de l’Isère dresse le bilan des contrôles renforcés mis en place pour s’assurer du respect de la circulation différenciée sur le département de l’Isère. Sur la seule journée du jeudi 27 juin, les policiers et gendarmes ont procédé aux verbalisations de 125 automobilistes, pour défaut de vignette Crit’Air ou non-respect des limitations de vitesse.

 

 

Les premières verbalisations sont tombées. Depuis le jeudi 27 juin au matin, la circulation différenciée a été mise en place par la Préfecture de l’Isère sur l’ensemble des communes du territoire métropolitain. Seuls les véhicules affichant une vignette Crit’Air « zéro émission moteur » ou de classe 1, 2 ou 3 sont ainsi autorisés à circuler. Une mesure à laquelle s’ajoute un abaissement de la vitesse des véhicules de 20 km/h.

 

Verbalisations : la circulation doit être réduite de 20 km/h sur les communes de la Métro © Léa Raymond - Place Gre'net

La circulation doit être réduite de 20 km/h sur les communes de la Métro © Léa Raymond – Place Gre’net

 

Pour s’assurer du respect de ces mesures, le préfet de l’Isère déclare avoir demandé aux forces de l’ordre de procéder à des « contrôles renforcés » auprès des automobilistes. Sur la journée du jeudi 27 juin, la police nationale a ainsi déployé sept points de contrôle à Grenoble, quatre à Bourgoin-Jallieu et un à Vienne. La gendarmerie nationale indique pour sa part avoir occupé 49 points de contrôle sur l’ensemble du territoire.

 

 

125 verbalisations suite aux contrôles renforcés

 

Bilan, côté police ? « Une centaine d’automobilistes ont été contrôlés sur l’ensemble de ces points de contrôle, et 32 ont fait l’objet de verbalisations pour non respect de l’affichage de la vignette Crit’Air (ou circulation avec une classe non autorisée) ou pour infraction à l’abaissement de la vitesse autorisée », écrivent les services de la Préfecture.

 

Le Vin des Alpes à la maison : on vous écoute, on sélectionne vos bouteilles, vous êtes livré à vélo le jour même jusqu
Contrôle routier © Élisa Montagnat - Place Gre'net

Contrôle routier © Élisa Montagnat – Place Gre’net

 

Des chiffres encore plus importants côté gendarmerie : 178 automobilistes ont été contrôlés et 93 verbalisés. Dans le détail : 65 verbalisations concernent la « conduite d’un véhicule à moteur sans certificat de qualité de l’air conforme », et 19 autres sont en rapport avec une vitesse excessive. Les neuf infractions restantes sont, pour leur part, sans lien avec l’épisode de pollution.

 

 

Les restrictions concernent l’ensemble du département

 

Le territoire de la Métropole grenobloise n’est pas le seul concerné par les restrictions de circulation. Sur le Nord-Isère, les véhicules ne disposant pas de vignettes Crit’Air sont ainsi interdits de sortie. Les autres pourront circuler, quelle que soit la classe de leur certificat. La vitesse est, là encore, abaissée de 20 km/h. Sur le bassin Zone alpine, l’abaissement de 20 km/h est également de rigueur sur les voies d’ordinaire limitées ou supérieures à 90 km/h.

 

La vignette Crit'Air est également obligatoire pour rouler sur le Nord-Isère © Chloé Ponset - Place Gre'net

La vignette Crit’Air est également obligatoire pour rouler sur le Nord-Isère © Chloé Ponset – Place Gre’net

 

Comment se procurer une vignette Crit’Air ? « Les automobilistes n’ayant pas encore acquis leur vignette peuvent effectuer leurs démarches en ligne sur le site https://www.certificat-air.gouv.fr. Un récépissé leur sera immédiatement délivré et pourra être présenté en cas de contrôle », rappelle la Préfecture. Pour plus de renseignements sur les restrictions, en vue d’éviter les verbalisations, les conducteurs peuvent également composer le 0 800 000 638.

 

FM

 

commentez lire les commentaires
1769 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. Pour les embouteillages qui explosent et la pollution qui augmente a Grenoble à cause du plan de non-circulation #CVCM imposé par la municipalité Piolle , ils écopent quoi les élus?

    sep article
    • Pour les gens qui continuent de prendre leur automobile alors qu’ils pourraient faire autrement et contribuent aux embouteillages, à la pollution et à pourrir la vie des habitant(e)s qui se déplacent autrement qu’en voiture, vous prévoyez quoi ??? Toujours rien ???
      Mais il y en a marre de cette petite caste de motorisés qui nous enfume, nous pollue, bloque les carrefours, nous klaxonne, nous menace et vient pleurer à tout bout de champ « ouin ouin j’peux plus prendre ma voiture pour moi tout seul ».
      Le règne de la voiture en centre ville est terminé après des dizaines d’années de diktat motorisé. Maintenant, place aux autres modes de déplacement moins polluant, plus silencieux, plus sobres en énergie, plus efficaces en terme de débit, meilleur en sécurité routière, davantage respectueux des habitant(e)s ! Grenoble prend enfin le chemin d’autres villes qui ont choisi de réduire la place de la voiture. Seuls les attardés avec un voire les deux pieds encore dans le XXème siècle ne le comprennent pas. Tant pis pour eux !

      sep article