Pollution de niveau 2 en Isère : circulation différenciée dans la métropole grenobloise et gratuité du réseau Tag

sep article



FIL INFO — Le bassin grenoblois, comme le Nord-Isère, passe en niveau 2 de pollution à l’ozone à compter du jeudi 27 juin. La préfecture de l’Isère met ainsi en place de nouvelles restrictions pour les automobilistes, dont la circulation différenciée. De son côté, le SMTC annonce la gratuité des transports en commun du réseau Tag tout au long de la journée.

 

 

Ce n’est pas une sur­prise au regard des condi­tions cli­ma­tiques : après avoir activé le niveau 1 de pol­lu­tion de l’air à l’o­zone mer­credi 26 juin, la pré­fec­ture de l’Isère annonce le pas­sage en niveau 2 à comp­ter du jeudi 27. Un épi­sode de pol­lu­tion qui concerne le bas­sin gre­no­blois comme le Nord-Isère, et occa­sionne des mesures ren­for­cées en matière de dépla­ce­ments moto­ri­sés. Dont la mise en place de la cir­cu­la­tion dif­fé­ren­ciée.

 

La circulation différenciée est mise en place sur le territoire de la Métropole de Grenoble. © Paul Turenne - Place Gre'net

La cir­cu­la­tion dif­fé­ren­ciée est mise en place sur le ter­ri­toire de la Métropole de Grenoble. © Paul Turenne – Place Gre’net

 

« Les véhi­cules auto­ri­sés à cir­cu­ler au sein du péri­mètre de la métro­pole de Grenoble sont les véhi­cules affi­chant un cer­ti­fi­cat qua­lité de l’air (vignette Crit’Air) de classe “zéro émis­sion moteur”, ou de classe 1, ou de classe 2, ou de classe 3. Ne sont donc pas auto­ri­sés à cir­cu­ler les véhi­cules affi­chant un cer­ti­fi­cat de classe 4 ou 5, ou sans cer­ti­fi­cat », font savoir les ser­vices de l’État. Sont tou­te­fois exclues de la mesure l’A41S, l’A480, l’A51, l’A48, l’A49, la rocade sud (RN87) et la RN85.

 

 

Le réseau Tag gratuit jeudi 27 juin

 

Pour le reste du bas­sin gre­no­blois comme sur le Nord-Isère, seule la cir­cu­la­tion des véhi­cules ne dis­po­sant pas de vignette Crit’Air est inter­dite. Mais les véhi­cules équi­pés d’un cer­ti­fi­cat qua­lité de l’air pour­ront cir­cu­ler, « quelle que soit la classe de leur cer­ti­fi­cat ». Les res­tric­tions prennent effet à comp­ter du 27 juin dès 5 heures du matin. Pour plus d’in­for­ma­tions, les auto­mo­bi­listes peuvent s’a­dres­ser au 0 800 000 638. Ou se rendre sur le site de la pré­fec­ture.

 

Le réseau TAG sera gratuit sur la journée du jeudi 27 juin © Léa Raymond - Place Gre'net

Le réseau Tag sera gra­tuit sur la jour­née du jeudi 27 juin. © Léa Raymond – Place Gre’net

 

Autre mesure ren­for­cée, cette fois du côté du SMTC. Après avoir mis en place le ticket unique valable toute la jour­née mer­credi 26 juin, le réseau Tag sera cette fois entiè­re­ment, et excep­tion­nel­le­ment, gra­tuit jeudi 27 juin. Une fois encore, le pré­sident du SMTC invite les usa­gers à se rendre sur le site Métromobilité pour les recom­man­da­tions et infor­ma­tions d’u­sage… et à avoir recours au covoi­tu­rage pour les auto­mo­bi­listes.

 

FM

 

Paysage>Paysages saison 04 été 2020 : spectacles expositions expériences en plein air en Isère
commentez lire les commentaires
2767 visites | 5 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 5
  1. Les gueux et manants qui n’ont pas les moyens de se payer des voi­tures dites « propres » sont exclus des cités, retour moyen­âgeux et le retour des sei­gneurs argen­tés qui ont tous les droits y com­pris celui de pol­luer avec des gros véhi­cules neufs bénis par St Critair !

    sep article
    • Une par­tie des gueux et des manants peuvent tout à fait prendre les trans­ports en com­mun, qui sont gra­tuits à par­tir d’au­jourd’­hui ! Certes, les horaires et tra­jets ne conviennent peut-être pas à tout le monde, mais à cer­tains si ! Si on attend que les riches agissent, nous ne sommes pas sor­tis, et quand des ter­ri­toires entiers seront invi­vables du fait de phé­no­mène extrêmes à répé­ti­tion, eux auront tou­jours les moyens de par­tir bien loin pour sau­ver leur peau ! Par contre, les pauvres eux res­te­ront, alors autant amé­lio­rer leur quo­ti­dien sinon ce sont eux qui subi­ront ! Mais je suis d’ac­cord pour dire que tout le monde devrait s’y mettre, car le chan­ge­ment cli­ma­tique implique un chan­ge­ment radi­cal de cer­taines habi­tudes de vie, pour ne pas dire du mode de vie, qui va bien au delà des « petits gestes » ! Cela, qua­si­ment tout le monde le sait plus ou moins consciem­ment, mais c’est poli­ti­que­ment incor­rect de l’a­vouer, car un chan­ge­ment de sys­tème a et aura des consé­quences impor­tantes ! mais ce qui est cer­tain, c’est que si on ne fait rien on va droit dans le mur avec des consé­quences autre­ment plus impor­tantes et dra­ma­tiques !

      sep article
  2. « Sont tou­te­fois exclues de la mesure l’A41S, l’A480, l’A51, l’A48, l’A49, la rocade sud (RN87) et la RN85. »

    Autant dire que les res­tric­tions de cir­cu­la­tion ne servent abso­lu­ment à rien, et qu’il n’est guère éton­nant que Grenoble soit aussi pol­luée qu’une ville trois fois plus grosse.

    sep article
  3. donc ceux en crit’air 3 mais qui n’ont pas la vignette ne pour­ront pas cir­cu­ler par contre les die­sel cat 4 / 5 pour­ront cir­cu­ler , c’est .. illo­gique pour une ville écolo

    sep article
    • Euh, il fau­drait bien relire l’ar­ticle parce qu’ex­cepté sur les auto­routes qui sont hors dis­po­si­tifs, les véhi­cules des caté­go­ries 4 et 5, die­sel ou pas, ne sont pas auto­ri­sés à rou­ler de même que ceux sans cer­ti­fi­cat.

      sep article