Nouvelle journée d’action des personnels des urgences de Grenoble mardi 11 juin

sep article

FIL INFO — Nouvelle journée d’action à Grenoble comme partout en France au sein des services d’urgence. Les syndicats CGT et Defis du CHU Grenoble-Alpes ont déposé un préavis de grève sur la journée du mardi 11 juin. Les personnels en colère distribueront des tracts autour de l’hôpital, avant une manifestation en direction de l’Autorité régionale de santé, puis de l’Hôtel de Ville de Grenoble.

 

 

La grogne du personnel des services d’urgence ne faiblit pas, sur l’ensemble du territoire français comme à Grenoble. Les syndicats CGT et Defis (Démocratie expression force indépendance santé) du Centre hospitalier universitaire Grenoble-Alpes (Chuga) s’associent ainsi au mouvement de grève nationale du mardi 11 juin. Et distribueront des tracts autour de l’hôpital, avant une déambulation vers les locaux de l’Autorité régionale de santé, puis de l’Hôtel de Ville de Grenoble.

 

Mouvement de grève des personnels des urgences le 28 mai à Grenoble. © Jérôme Diaz - Place Gre'net

Mouvement de grève des personnels des urgences le 28 mai à Grenoble. © Jérôme Diaz – Place Gre’net

 

« Nous soutenons la volonté des personnels en lutte dans les services d’urgences et chez les permanenciers d’assistants de régulation », écrivent les syndicats dans le texte de leur préavis. Avant de demander l’ouverture de « véritables négociations » sur les nombreuses revendications portées par la profession. Soit « les personnels médicaux et non médicaux relevant des établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux ».

 

 

De nombreuses revendications

 

Les revendications en question ? Les syndicats attendent « un véritable plan Emploi-Formation », avec reconnaissance des qualifications à la clé. De même que la titularisation des emplois jugés précaires, des augmentations salariales et, plus généralement, « l’amélioration des conditions de travail et de vie, le respect des droits et libertés ». Une référence, notamment, aux exemples de soignants grévistes “réquisitionnés” par les forces de l’ordre.

 

Mouvement de grève des personnels des urgences le 28 mai à Grenoble. © Jérôme Diaz - Place Gre'net

Mouvement de grève des personnels des urgences le 28 mai à Grenoble. © Jérôme Diaz – Place Gre’net

Autres revendications ? Les personnels attendent une « augmentation de la capacité de lits d’aval des urgences » et le renfort des effectifs médicaux et para-médicaux, ceci « afin de répondre aux besoins croissants de la population ». Plus généralement, les syndicats exigent une « réponse aux besoins de la population à travers la protection sociale, la santé, les services », tout en défendant les acquis statutaires de leur profession.

 

FM

 

commentez lire les commentaires
1044 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.