Le chef étoilé Stéphane Froidevaux derrière les fourneaux de la crèche de Seyssins lundi 20 mai

sep article

FIL INFO — C’est un chef étoilé qui viendra concocter les plats des enfants de la crèche de Seyssins, le lundi 20 mai. Stéphane Froidevaux, fondateur du restaurant Le Fantin-Latour à Grenoble, passera ainsi derrière les fourneaux pour prouver que la cuisine gastronomique a sa place partout, et participer au plus tôt à l’éveil des sens des enfants.

 

 

Un véri­table chef aux four­neaux d’une crèche ? C’est l’ex­pé­rience à laquelle se livrera la crèche de Seyssins, lundi 20 mai, en com­pa­gnie de Stéphane Froidevaux. Le chef du res­tau­rant gre­no­blois Le Fantin-Latour cui­si­nera cin­quante-six repas gas­tro­no­miques à l’in­ten­tion des enfants. Le tout, pré­cise la Ville de Seyssins, « à base de pro­duits de sai­son et de plantes sau­vages cueillies dans nos mon­tagnes ».

 

Stéphane Froidevaux (au centre) visite la crèche de Seyssins © Ville de Seyssins

Stéphane Froidevaux (au centre) visite la crèche de Seyssins, en pré­sence de Fabrice Hugelé, le maire de Seyssins. © Ville de Seyssins

 

Une ini­tia­tive qui n’a rien d’im­pro­visé. Stéphane Froidevaux a ainsi ren­con­tré à plu­sieurs reprises le maire de Seyssins Fabrice Hugelé. Et, natu­rel­le­ment, les cui­si­nières de la crèche durant l’au­tomne 2018, pour mieux « obser­ver l’environnement de tra­vail et prendre connais­sance des contraintes liées à la res­tau­ra­tion des tout-petits ».

 

 

Éveiller au plus tôt les sens des enfants

 

L’objectif de l’o­pé­ra­tion est double. D’une part, pour le chef, « prou­ver que la cui­sine gas­tro­no­mique peut sor­tir des grands res­tau­rants ». Mais éga­le­ment éveiller au plus tôt les sens des enfants, qu’il s’a­gisse du goût, de l’o­do­rat ou même de l’ouïe… et du tou­cher. L’opération s’ins­crit par ailleurs dans le cadre du “pro­jet ali­men­taire de ter­ri­toire”, visant à rap­pro­cher les pro­duc­teurs et les consom­ma­teurs en favo­ri­sant les cir­cuits courts.

 

En février 2019, les cuisinières de la crèche de Seyssins servaient déjà aux enfants un repas « façon Fantin-Latour », en prévision de la venue du chef © Ville de Seyssins Un repas façon Fantin-Latour servi aux enfants de la crèche de Seyssins en février 2019 © Ville de Seyssins

En février 2019, les cui­si­nières de la crèche de Seyssins ser­vaient déjà aux enfants un repas « façon Fantin-Latour », en pré­vi­sion de la venue du chef. © Ville de Seyssins

 

Natif de Montbéliard, Stéphane Froidevaux a fait son appren­tis­sage aux côtés du chef anné­cien Marc Veyrat. Avant de rejoindre le res­tau­rant l’Antidote de Monetier-les-Bains, dans lequel il décro­chera une étoile au Guide Michelin. C’est en 2007 qu’il fonde Le Fantin-Latour à Grenoble, s’at­ti­rant encore les hon­neurs de la cri­tique. Dont ceux du Gault&Millau, qui décrit le cui­si­nier comme « le plus modeste, le plus gen­til et le moins “killer” des grands chefs de la région ».

 

FM

 

Ouverture Musée Champollion
commentez lire les commentaires
3208 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.