À Grenoble, la Maison des accueillis se met à l’heure du numérique avec la Maison digitale

sep article

FOCUS – La Maison des accueillis gérée par l’Association de parrainage républicain des demandeurs d’asile et de protection (Apardap) a inauguré la Maison digitale, le 30 avril dernier. Un programme de la Fondation Orange qui a vocation à rendre les femmes autonomes grâce à l’éducation au numérique. Ouvrir une boîte mail, faire du traitement de texte, ou encore remplir des documents administratifs sur internet est désormais possible pour près de dix femmes « accueillies » par l’Apardap. 

 

Ambiance de fête ce mardi matin dans le jar­din de la Maison des accueillis, au 8 rue Pierre-Duclot à Grenoble, pour l’i­nau­gu­ra­tion offi­cielle de la Maison digi­tale. Une mai­son qui a per­mis à dix femmes d’ob­te­nir leur « diplôme numé­rique », remis en main propre par le délé­gué régio­nal d’Orange, Didier Chaminade.

 

Remise des diplômes numérique, à la maison digitale.

Remise des diplômes numé­rique, à la mai­son digi­tale.

 

« La voca­tion de la Fondation Orange est d’être un mécène en faveur de l’inclusion sociale. Orange, en tant qu’en­tre­prise numé­rique va ainsi faci­li­ter cette inser­tion sociale, en leur don­nant accès à de la for­ma­tion numé­rique », témoigne-t-il.

 

 

Un diplôme pour accélérer l’accès au marché du travail

 

C’est la deuxième « pro­mo­tion » à être gra­ti­fiée par ce diplôme hono­ri­fique. Pour l’ob­te­nir, la promo 100 % fémi­nine a suivi douze ate­liers, de février à avril. Au pro­gramme : ouvrir une boîte mail, faire des cal­culs sur Excel, ou tout sim­ple­ment navi­guer sur inter­net. Des com­pé­tences qui sont aujourd’­hui indis­pen­sables afin d’ob­te­nir un emploi. Désormais, les diplô­mées sont auto­nomes sur un ordi­na­teur.

 

« Se débrouiller toute seule, avoir une boîte mail, c’est le genre de choses qui nous rend indé­pen­dantes. On est main­te­nant libres d’en­voyer et de rece­voir des mes­sages sans avoir besoin de l’aide de quel­qu’un, chose que l’on ne pou­vait pas faire avant cette for­ma­tion », témoigne, diplôme à la main, Lyndula, ori­gi­naire de République démo­cra­tique du Congo. Elle a d’ailleurs tenu à remer­cier la fon­da­tion Orange, en inter­pré­tant Matondo (Merci), un chant congo­lais.

 

 

Un équipement dernier cri

 

La Maison digi­tale n’est en réa­lité qu’une pièce, pas très grande, mais où l’é­qui­pe­ment est flam­bant neuf. Au total, dix ordi­na­teurs de la marque HP, ainsi qu’un grand télé­vi­seur. Pour une fac­ture qui s’é­lève au total à près de 10 000 euros. En plus d’une aide finan­cière, l’as­so­cia­tion Orange soli­da­rité met à dis­po­si­tion de l’Apardap des béné­voles char­gés d’a­ni­mer les ate­liers infor­ma­tiques. « Du mécé­nat de com­pé­tence » pour reprendre les mots du délé­gué régio­nal d’Orange, Didier Chaminade.

 

L'accès à l'informatique, un grand pas en avant vers l'autonomie.

L’accès à l’in­for­ma­tique, un grand pas en avant vers l’au­to­no­mie. © MBe

 

« Je suis venue voir com­ment fonc­tionne cette Maison digi­tale, indique pour sa part Christine Garnier, conseillère muni­ci­pale, éga­le­ment pré­sente ce jour-là. Nous sommes très heu­reux que ça puisse exis­ter dans Grenoble, qui est une ville à la pointe au niveau de l’in­for­ma­tique, mais où l’on trouve aussi des illet­trés de l’in­for­ma­tique. D’où l’im­por­tance de cette nou­velle struc­ture. »

 

Christine Garnier rap­pelle tou­te­fois que l’Apardap met à dis­po­si­tion de façon pro­vi­soire le local de La Maison des accueillis où se trouve la Maison Digitale. La mai­rie et l’association cherchent donc actuel­le­ment une solu­tion, afin de trou­ver un local de façon pérenne.

 

Mohamed Benmaazouz

 

Ouverture Musée Champollion
commentez lire les commentaires
1903 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.