La commande publique pour la région Auvergne Rhône-Alpes de la banque des territoires s’est élevé à près de 9,416 milliards d’euros en 2018. Etat des lieux.ABC Grenoble Crédit Valode et Pistres architectes

La Banque des Territoires a soutenu la région Auvergne-Rhône-Alpes à hauteur de 9 milliards d’euros en 2018

La Banque des Territoires a soutenu la région Auvergne-Rhône-Alpes à hauteur de 9 milliards d’euros en 2018

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – La banque des territoires a présenté l’ensemble de la commande publique pour la région Auvergne Rhône-Alpes le 24 avril dernier. Une commande publique qui s’élève à près de 9,416 milliards d’euros en 2018, dans des secteurs tels que le logement, le développement durable, le tourisme ou encore le soutien aux jeunes entreprises. Objectif de ces investissements ? Lutter contre les inégalités sociales et les fractures territoriales.

 

 

« Ensemble fai­sons gran­dir la France ! », clame Philippe Lambert, direc­teur de la banque des ter­ri­toires d’Auvergne-Rhône-Alpes, repre­nant ainsi le nou­veau slo­gan de la Caisse des dépôts. Lancée il y a un peu moins d’un an, la banque a pré­senté en détail l’ensemble des pro­jets qu’elle a finan­ciè­re­ment accom­pa­gnés cette année. Et ils sont nom­breux. Une ving­taine au total, et ce même si la com­mande publique a dimi­nué de 17,9 % par rap­port à 2012 (soit une baisse de près de 2,1 mil­liards d’euros).

 

 

« Action Cœur de ville » pour lutter contre la fracture territoriale

 

Vingt-cinq villes de la région Auvergne-Rhône-Alpes vont ainsi béné­fi­cier du pro­gramme « Action Cœur de ville ». Un pro­gramme visant à don­ner un second souffle aux hyper­centres, en sou­te­nant le tra­vail d’acteurs locaux (loge­ments, com­merce, urbanisme…).

 

" L'idée principale de la caisse des dépôts est de se dire comment j'investis pour renforcer l’attractivité économique de certains quartiers, en implantant, des commerces, ou encore des écoles..." Philippe Lambert

 » L’idée prin­ci­pale de la caisse des dépôts est de se dire com­ment j’in­ves­tis pour ren­for­cer l’attractivité éco­no­mique de cer­tains quar­tiers, en implan­tant, des com­merces, ou encore des écoles... » Philippe Lambert

Cette « revi­ta­li­sa­tion » a plu­sieurs lignes direc­trices. Entres autres : l’amélioration de l’attractivité des loge­ments en hyper-centre, le sou­tien des com­merces de proxi­mité, ou encore la faci­li­ta­tion de la mobi­lité des usagers.

 

L’accès au ser­vices public est éga­le­ment l’un des fers de lance de ce pro­gramme. À Roanne, par exemple, la Banque des ter­ri­toires à sou­tenu à hau­teur de 3,7 mil­lions d’euros la créa­tion d’un espace de Santé. Il emploie près d’une cin­quan­taine de pro­fes­sion­nels, en plein centre-ville. Victime de son suc­cès, la mutuelle Santé Mut Roanne, en charge de cet espace, pré­voit de s’agrandir afin d’accueillir plus de patients.

 

 

Un accompagnement dans la construction de 9 940 logements sociaux

 

« Le loge­ment social fait par­tie du cœur des métiers de la Caisse des dépôts – Banque des ter­ri­toires. Comment faire pour héber­ger tous nos conci­toyens ? », inter­roge Philippe Lambert. avant de répondre à la ques­tion dans la fou­lée. En 2018, la Banque des ter­ri­toires d’Auvergne-Rhône Alpes a ainsi accom­pa­gné la construc­tion de 9 940 loge­ments sociaux et 11 905 réha­bi­li­ta­tions, grâce à des prêts aux bailleurs sociaux, au CCAS, ainsi qu’a dif­fé­rents par­te­naires pri­vés. Le tout pour un coût s’élevant à plus d’un mil­liard d’euros.

 

L’objectif de ces inves­tis­se­ments est double : amé­lio­rer la poli­tique de la ville, tout en ren­for­çant l’attractivité éco­no­mique de cer­tains quar­tiers “poli­tiques de la ville”.

 

« Sur Grenoble, nous avons beau­coup tra­vaillé sur le quar­tier Mistral. Ce sont des quar­tiers qui ont un besoin de sou­tien impor­tant », témoigne Catherine Barrot, direc­trice de la Banque des ter­ri­toires à Grenoble.

 

Qui annonce, dans la fou­lée, que ce 2 mai sera signée la conven­tion Nouveau pro­gramme natio­nal de renou­vel­le­ment urbain (NPNRU) de Grenoble-Alpes Métropole, por­tant notam­ment sur la poli­tique de la ville.

 

 

Une banque « greenfriendly »

 

Qu’il s’agisse d’investissements dans l’innovation, les loge­ments ou même l’hôtellerie, la dimen­sion envi­ron­ne­men­tale est omni­pré­sente. « La ligne verte du déve­lop­pe­ment durable est au cœur de notre action », assure le direc­teur régio­nal de la Banque des territoires.

 

Dans le sec­teur du loge­ment, d’a­bord, avec le Démonstrateur ABC, ensemble immo­bi­lier qui se veut auto­nome en éner­gie, au concept unique en France. Les loge­ments seront ainsi ali­men­tés grâce aux voiles pho­to­vol­taïques situées sur le toit. Les eaux de pluie, une fois col­lec­tées et trai­tées, four­ni­ront de l’eau potable aux habi­ta­tions. De quoi per­mettre une réduc­tion de la consom­ma­tion du réseau d’eau de 70 %. Un pro­jet sou­tenu depuis le début par la banque des territoires.

 

ABC Grenoble Crédit Valode et Pistres architectes

ABC Grenoble. © Valode et Pistres architectes

 

Côté trans­ports, la banque des ter­ri­toires a aussi accom­pa­gné Clem”, société créée en 2010 qui a déve­loppé une pla­te­forme web et smart­phone pour gérer des sta­tions d’éco-mobilité. Un ser­vice d’au­to­par­tage qui fait par­tie du plan Cœur de ville.

 

CLEM

Clem”  » L’énergie qui cir­cule ». © Clem”

Il pré­voit ainsi la mise à dis­po­si­tion d’un véhi­cule élec­trique depuis une sta­tion située à Tarare, dans le Rhône et per­met­tra de rechar­ger son véhi­cule. Plusieurs autres bornes devraient voir le jour ces pro­chains mois.

 

Côté cré­dits, la banque a accordé près de 54,1 mil­lions d’« éco-prêts » à 0 % dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Principalement à des­ti­na­tion des par­ti­cu­liers, ce prêt qui peut atteindre jus­qu’à 30 000 euros est réservé aux loge­ments construits après 1990 et doit ser­vir à leur réno­va­tion éner­gé­tique. Depuis sep­tembre 2014, les pro­prié­taires doivent par ailleurs faire appel à un pro­fes­sion­nel reconnu garant de l’environnement (RGE).

                                                                                                                                                         

Voici ce à quoi le Centre Jean Vilar devrait ressembler après rénovation. crédits SPL OSER

Voici ce à quoi le Centre Jean Vilar devrait res­sem­bler après réno­va­tion. © SPL OSER

Enfin, dans le domaine de la culture, le Centre Jean Vilar, ancien centre cultu­rel situé à Bellegarde-Sur-Valserine laissé à l’abandon depuis 2015, va être rénové pour répondre aux normes éner­gé­tiques actuelles. Un pro­jet qui per­met­tra de réduire de 61 % la consom­ma­tion éner­gé­tique de cette bâtisse.

 

Aujourd’hui, le bâti­ment consomme 432 mWh/an pour une fac­ture d’éner­gie qui s’é­lève à 22 000 euros chaque année. Après réno­va­tion, le Centre Jean Vilar ne devrait consom­mer plus que 167 mWH/an, et la fac­ture devrait avoi­si­ner les 11 000 euros.

 

Mohamed Benmaazouz

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Place Gre'net

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

L'hébergement touristique en (relative) forme sur juillet 2021, contrairement au commerce ou à la restauration
L’hébergement touristique en (relative) forme sur juillet 2021, contrairement au commerce ou à la restauration

FLASH INFO — Crise sanitaire et météo (par moments) automnale, le mois de juillet 2021 en Isère n'apparaissait guère propice au tourisme. Au final, le Lire plus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne
Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

FOCUS – Le Département de l’Isère compte sur la saison estivale pour relancer le tourisme, mis à mal en 2020 par la crise sanitaire. La Lire plus

Le Département de l'Isère présente un Plan montagne doté de plus de 3 millions d'euros
Le Département de l’Isère présente un Plan montagne doté de plus de 3 millions d’euros

  FLASH INFO — Plus de dix millions d'euros sur trois ans. Tel est le chiffre annoncé par le Département de l'Isère pour son Plan Lire plus

La vice-présidente du Département Chantal Carlioz renonce à briguer un nouveau mandat
La vice-présidente du Département Chantal Carlioz renonce à briguer un nouveau mandat

  FLASH INFO — Chantal Carlioz tire sa révérence. La vice-présidente en charge du Tourisme au Conseil départemental de l'Isère, également présidente de l'agence Alpes Lire plus

Premiers mètres sur les rails pour la locomotive rénovée. © Tim Buisson – Place Gre'net
Le petit train de la Mure accueillera ses premiers voyageurs en juin 2021 après trois ans de travaux

  EN BREF – Le petit train de la Mure va à nouveau pouvoir accueillir des voyageurs à partir de juin 2021. Les travaux de Lire plus

Musée Champollion à Vif. © Tim Buisson – Place Gre’net
Vif : le musée Champollion, dédié à l’égyptologie, ouvrira ses portes en mai 2021

  FOCUS - Le musée Champollion de Vif devrait accueillir du public à partir du 29 mai 2021, après cinq ans de travaux. Initialement prévue Lire plus

SDH - Le futur compte sur nous

Flash Info

|

16/10

7h48

|

|

15/10

23h27

|

|

15/10

10h12

|

|

15/10

9h14

|

|

14/10

12h03

|

|

13/10

22h57

|

|

13/10

16h18

|

|

13/10

15h31

|

|

13/10

9h38

|

|

12/10

10h52

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin