© Joël Kermabon - Place Gre'net

Plus d’une cen­taine de per­sonnes ont défilé à Grenoble contre la loi anti-cas­seurs et pour le droit de manifester

Plus d’une cen­taine de per­sonnes ont défilé à Grenoble contre la loi anti-cas­seurs et pour le droit de manifester

EN BREF – Une grosse cen­taine de per­sonnes ont mani­festé contre la loi anti-cas­seurs, ce samedi 13 avril à Grenoble. Une faible par­ti­ci­pa­tion en regard des cin­quante orga­ni­sa­tions locales invi­tant à répondre à l’ap­pel pour défendre la liberté de mani­fes­ter. Ces der­nières ne déco­lèrent pas contre la loi récem­ment votée, visant à ren­for­cer le main­tien de l’ordre public lors des manifestations.

Plus d'une centaine de personnes ont défilé ce samedi 13 avril à Grenoble contre la loi anti-casseurs et pour le droit de manifester.© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Un peu plus d’une cen­taine de per­sonnes ont déam­bulé dans les rues de Grenoble, ce samedi 13 avril. Elles répon­daient ainsi à l’ap­pel de cin­quante orga­ni­sa­tions locales (cf. enca­dré) pour défendre le droit de manifester.

Une faible par­ti­ci­pa­tion si l’on consi­dère le nombre de syn­di­cats, d’as­so­cia­tions et de par­tis poli­tiques locaux signa­taires de cet appel.

Quoi qu’il en soit, ces der­niers ne déco­lèrent pas contre la loi visant à ren­for­cer et garan­tir le main­tien de l’ordre public lors des mani­fes­ta­tions. Voté le 11 avril par l’Assemblée natio­nale, ce texte anti-cas­seurs « porte de graves atteintes aux liber­tés démo­cra­tiques, à la liberté d’expression et aux liber­tés indi­vi­duelles », estiment les signa­taires. Et ce bien que l’ar­ticle 3 concer­nant l’interdiction admi­nis­tra­tive de mani­fes­ter – le plus cri­ti­qué – ait été cen­suré par les sages du Conseil constitutionnel.

« Les lois anti-cas­seurs n’ont jamais empê­ché les dégradations ! »

« Nous pro­tes­tons contre cette loi, qui vise à dis­sua­der les gens de mani­fes­ter leur opi­nion dans la rue », explique pour sa part Denis Fabre. Le pré­sident de la sec­tion Grenoble Métropole de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) n’ac­cepte ainsi pas cette nou­velle légis­la­tion. Notamment pour ses aspects dis­sua­sifs et liberticides.

« Avec elle, la police pourra pro­cé­der à des contrôles, à des fouilles de bagages ou de véhi­cules, à des gardes à vue pré­ven­tives aux abords des mani­fes­ta­tion », pour­suit-il. Le défen­seur des droits de l’Homme pointe éga­le­ment l’i­nu­ti­lité d’une nou­velle loi. « Les lois anti-cas­seurs n’ont jamais empê­ché les dégra­da­tions. La police devrait juste savoir com­ment arrê­ter les vrais cas­seurs. Si elle le veut, elle peut le faire », assure-t-il.

Une centaine de personnes ont défilé contre la loi anti-casseurs, ce 13 avril à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Denis Fabre en est convaincu, ce que l’on fait, on peut le défaire. La solu­tion ? Ni plus, ni moins l’a­bro­ga­tion de ce texte, ouvrant « à un arbi­traire dan­ge­reux », selon ses détrac­teurs. Et pour cause, objectent-ils : « Que reste-t-il d’une liberté lorsqu’elle est sou­mise au bon vou­loir d’un magis­trat qui n’est pas indé­pen­dant du pou­voir exé­cu­tif ? »

Une pré­ro­ga­tive « qui peut valoir au citoyen d’être condamné, péna­le­ment comme finan­ciè­re­ment, et d’être fiché », s’in­quiètent les signa­taires de l’ap­pel. « L’abrogation est pos­sible », assure tou­te­fois Denis Fabre. Mais encore faut-il « que l’o­pi­nion publique s’en empare et se ras­semble pour l’exi­ger ».

Dissuader ceux qui osent défendre leurs opi­nions dans la rue ?

Dans le cor­tège, der­rière une grande ban­de­role, des mili­tants de Droit au loge­ment Isère (Dal 38) sont aux avant-postes dans le com­bat contre la loi anti-cas­seurs. Ceux-là mêmes qui avaient “ouvert” les anciens locaux du Crédit agri­cole à des sans-abris, expul­sés qua­rante-huit heures plus tard par la police.

« Nous sommes là aujourd’­hui parce qu’il ne faut pas empê­cher l’ex­pres­sion des exi­gences sociales par la répres­sion », explique Raphaël, l’un de ces mili­tants. « Les vio­lences qui ont eu lieu contre des per­sonnes, des biens ou des ins­ti­tu­tions ne peuvent jus­ti­fier qu’un exé­cu­tif s’arroge des pou­voirs aussi exor­bi­tants », estime-t-il.

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

« Ces res­tric­tions au droit de mani­fes­ter accom­pagnent logi­que­ment l’usage d’armes qui mutilent gra­ve­ment les per­sonnes. Ce mal­gré les pro­tes­ta­tions natio­nales et inter­na­tio­nales », veut rap­pe­ler le Dal.

Pour les mili­tants asso­cia­tif, la chose est enten­due. « Ces res­tric­tions visent à inti­mi­der et à dis­sua­der tous ceux qui osent défendre leurs opi­nions dans la rue.

Particulièrement lorsqu’ils ne sont plus enten­dus ailleurs », pour­fend l’as­so­cia­tion. Avant de conclure : « la fuite en avant dans la répres­sion, le déni ou le dévoie­ment des reven­di­ca­tions, n’est pas la bonne méthode. Il y a donc urgence à en chan­ger ».

Joël Kermabon

Les signa­taires de l’ap­pel au plan local

Acat, AFPS 38, Alternatiba Grenoble, Attac 38, CIIP, Cisem, CSRA, Dal38, Ligue des droits de l’Homme, Ligue Internationale des Femmes pour la Paix , Libre pen­sée. Et aussi : Mouvement de la Paix-Isère, RESF, Réseau de lutte contre le fas­cisme 38, Sortir du nucléaire 38, Union juive fran­çaise pour la paix. Pour les syn­di­cats : CGT UD38, CNT CCS 38, FSU, SAF, Solidaires Isère, Sud PTT 38, UNL 38. Sans oublier les par­tis : Ensemble 38, France Insoumise, Génération.s, Mouvement des jeu­nesses com­mu­nistes, Parti com­mu­niste fran­çais, Parti de Gauche 38 . Et enfin : Pole de renais­sance com­mu­niste en France , Union des étu­diants communistes…

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Exclusion des sept élus de la majo­rité de Grenoble : « Éric Piolle fait comme Emmanuel Macron, avec une forme de 49.3 »

FOCUS - Après avoir annoncé, la veille, leur exclusion de la majorité grenobloise, les sept élus (Anouche Agobian, Maxence Alloto, Pascal Clouaire, Laure Masson, Hakim Lire plus

Grenoble : 400 à 500 mani­fes­tants contre les lois Darmanin sur l’im­mi­gra­tion et Kasbarian dite « anti-squat »

FOCUS - Entre 400 et 500 personnes ont manifesté ce samedi 25 mars 2023, à Grenoble, contre le projet de loi immigration de Gérald Darmanin Lire plus

Cartographie des aléas du projet de PPR Inondation, réunion du 15 mars 2022 à la Plateforme © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Sassenage : le pro­jet urbain Portes du Vercors enterré… avant celui du futur trans­port par câble ?

DÉCRYPTAGE - Le projet urbain Portes du Vercors sur la commune de Sassenage, près de Grenoble, consistait à urbaniser 20 ha de terres agricoles très Lire plus

Le Mag.tv permet à des personnes en situation de handicap de créer des contenus informatifs, ensuite diffusés sur des écrans au sein des établissements spécialisés. DR
Le Mag​.tv, conçu par et pour les per­sonnes han­di­ca­pées en Isère, est désor­mais sur les rails

FOCUS – Le Mag.tv, média à destination des personnes handicapées élaboré par certaines d'entre elles, permet la diffusion d'informations qui les concernent directement. À l'origine Lire plus

Plus 'une quinzaine de postières et de postiers tenaint un piquet de grève vendredi 24 mars 2023 devant la poste Chavant. © Joël Kermabon - Place Gre'net.
Les fac­teurs de Grenoble-Chavant en grève illi­mi­tée pour l’embauche et la titu­la­ri­sa­tion de tous les précaires

FOCUS - La quasi-totalité des factrices et facteurs du bureau de poste Grenoble-Chavant ont entamé, mercredi 22 mars 2023, une grève reconductible en faveur d'une Lire plus

Réforme des retraites : mani­fes­ta­tion sau­vage, ten­sions et pou­belles incen­diées dans les rues de Grenoble

EN BREF - Près de 300 personnes sont parties en manifestation sauvage, jeudi 23 mars 2023 au soir, dans les rues de Grenoble, après la Lire plus

Flash Info

|

24/03

20h11

|

|

23/03

18h50

|

|

23/03

10h29

|

|

23/03

10h00

|

|

22/03

22h43

|

|

22/03

20h04

|

|

22/03

17h13

|

|

22/03

11h47

|

|

21/03

18h48

|

Les plus lus

Politique| Sept élus de Grenoble annoncent leur exclu­sion de la majo­rité après avoir cri­ti­qué la hausse de 25 % de la taxe foncière

Politique| Affaire de la Fête des Tuiles : Éric Piolle et les six autres pré­ve­nus jugés en appel les 19 et 20 juin 2023

Société| Grenoble : un troi­sième han­di­parc ouvre dans le parc des Champs-Élysées

Agenda

Je partage !