UNE Forum des idées du budget participatif 2018 à l'hôtel de ville © Joël Kermabon - Place Gre'net

Budget participatif 2019 : la Ville simplifie le vote au forum des idées… et instaure le repêchage de perdants

Budget participatif 2019 : la Ville simplifie le vote au forum des idées… et instaure le repêchage de perdants

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – Ce samedi 13 avril, se tient « le forum des idées » à l’Hôtel de Ville de Grenoble de 11 heures à 18 heures. Pour cette cinquième édition du budget participatif, une centaine de porteurs d’idées seront présents derrière leur stand. Les visiteurs sont conviés à venir les rencontrer et à voter. Changement de braquet dans le processus de vote : les électeurs votent cette année pour leurs projets préférés, sans contrainte. Néanmoins, les organisateurs s’autoriseront à repêcher des projets pour assurer l’équité entre secteurs…

 

 

Forum des idées, budget participatif 2018, samedi 21 avril © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Forum des idées, bud­get par­ti­ci­pa­tif 2018, samedi 21 avril. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Défibrillateurs car­diaques en libre accès, zones anti-bruit, abri pour la mater­nelle Jean-Racine, espace de détente sur le quai Perrière, bar­quettes en inox lavables à la can­tine, créa­tion d’une “gamer­thèque” pour faci­li­ter l’ac­cès aux jeux vidéo, etc.

 

Une cen­taine d’idées tou­chant des domaines divers – notam­ment la culture, le sport, le cadre de vie et la soli­da­rité – sont en com­pé­ti­tion dans le cadre du cin­quième bud­get par­ti­ci­pa­tif de la Ville de Grenoble.

 

Ces 103 idées, ou peut-être un peu moins, seront pré­sen­tées par leurs ins­ti­ga­teurs ce samedi lors du forum des idées, qui se tien­dra à la mai­rie 11 à 18 heures. « Ce forum est un moment extrê­me­ment réjouis­sant, com­mente Pascal Clouaire, adjoint à la démo­cra­tie locale de Grenoble. Tous les por­teurs se démènent pour déco­rer leur stand et expli­quer à quoi pour­rait res­sem­bler leur pro­jet. »

 

 

Aucune consigne de vote

 

Comme les années pré­cé­dentes, il suf­fit d’avoir au moins 16 ans pour voter au forum des idées. Aucun jus­ti­fi­ca­tif ne sera tou­te­fois demandé. L’an der­nier, 1 200 per­sonnes s’é­taient ren­dues sur place, dont 1 050 avaient par­ti­cipé au vote. L’objectif de la Ville est évi­dem­ment de faire mieux. D’où son inten­tion d’a­mé­lio­rer constam­ment le dispositif…

 

Forum des idées, budget participatif 2018, samedi 21 avril © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Forum des idées, bud­get par­ti­ci­pa­tif 2018, samedi 21 avril © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Ainsi, chan­ge­ment de bra­quet, pour cette édi­tion 2019 : les visi­teurs du forum devront voter pour huit pro­jets dif­fé­rents, contre qua­torze, l’an­née der­nière. Un choix plus res­serré donc…

 

La Ville sou­tient avoir voulu sim­pli­fier le pro­ces­sus. Il est vrai que l’é­lec­teur déter­mine ses huit gagnants comme bon lui semble, sui­vant ses coups de cœur, son envie de valo­ri­ser son quar­tier ou encore de sou­te­nir ses amis.

 

Au contraire du forum 2018. Les consignes étaient alors plus pré­cises. Chaque élec­teur devait, parmi les qua­torze pro­jets à rete­nir, veiller à sélec­tion­ner au moins un pro­jet par sec­teur, ainsi qu’un pro­jet à l’échelle de la ville. Le pro­cédé était appa­rem­ment trop contrai­gnant. C’est, à tout le moins, ce qui est remonté aux oreilles des orga­ni­sa­teurs. Toujours dans l’i­dée d’ai­der le visi­teur à s’y retrou­ver, celui-ci rece­vra à son arri­vée un « livret d’accueil » avec la syn­thèse de toutes les idées pré­sentes sur le forum.

 

 

Forte disparité dans la répartition des idées par secteur

 

Cependant, la muni­ci­pa­lité ne perd pas de vue l’ob­jec­tif que les six sec­teurs de la Ville pro­fitent du bud­get par­ti­ci­pa­tif. Aussi, à l’is­sue du dépouille­ment, sui­vant les trente pre­miers pro­jets arri­vés en tête du clas­se­ment, les orga­ni­sa­teurs iront repê­cher des idées dans les sec­teurs qui seraient absents du podium, pour les ajou­ter à la liste. Suivant cette logique, les pro­jets pré-sélec­tion­nés pour­raient s’é­le­ver au nombre de trente-six.

 

Répartition des idées proposées dans le cadre du budget participatif 2019 de la Ville de Grenoble. Le nombre 46 représente le total des idées proposées à l'échelle de la ville. DR

Répartition des idées pro­po­sées dans le cadre du bud­get par­ti­ci­pa­tif 2019 de la Ville de Grenoble. Le nombre 46 ren­voie au total des idées pro­po­sées à l’é­chelle de la ville. DR

Du reste, les fortes dis­pa­ri­tés quant à la répar­ti­tion des idées sur les dif­fé­rents sec­teurs de la Ville… interrogent.

 

Le site du bud­get par­ti­ci­pa­tif de la Ville de Grenoble révèle seize por­teurs d’i­dées pour le sec­teur 2 ; qua­torze pour le sec­teur 4 ; douze pour le sec­teur 1 ; onze pour le sec­teur 6 ; six pour le sec­teur 4, et aucun sur le sec­teur 3. Quarante-six idées concernent, elles, des pro­jets qui pour­ront s’im­plan­ter sur toute la ville.

 

Étant donné le fort dés­équi­libre entre les sec­teurs, on com­prend mieux que la Ville ait trouvé plus judi­cieux de répar­tir cette année les stands par thé­ma­tique : espace public, nature en ville, soli­da­rité, plu­tôt que par secteur.

 

 

Un forum pour faire fructifier les idées

 

Le forum des idées est un moment fruc­tueux pour les por­teurs de pro­jet : ils vont pou­voir pré­sen­ter leurs idées et vali­der leurs hypo­thèses en recueillant les remarques des citoyens.

 

Forum des idées, budget participatif 2018, samedi 21 avril © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Forum des idées, bud­get par­ti­ci­pa­tif 2018, samedi 21 avril. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Le forum favo­rise aussi la consti­tu­tion de col­lec­tifs autour des futurs projets.

 

« Depuis le lan­ce­ment des idées de ce cin­quième bud­get par­ti­ci­pa­tif, envi­ron 80 per­sonnes ont rejoint les pre­miers por­teurs d’idées. Une fonc­tion­na­lité faci­lite la consti­tu­tion de col­lec­tifs sur le site du bud­get par­ti­ci­pa­tif », sou­ligne Boris Kolytcheff, chargé de mis­sion au ser­vice démo­cra­tie participative.

 

Enfin, bis repe­tita, même recette qu’en 2018, pour agré­men­ter la jour­née : les orga­ni­sa­teurs ont prévu quelques ani­ma­tions : la fan­fare 38 tonnes, un mur d’escalade et une scène de jeunes talents orga­ni­sée avec la MJC Robert Desnos.

 

 

Un montant du budget participatif très très stable

 

À l’issue de cette jour­née de pré­sé­lec­tion, une tren­taine d’idées, voire davan­tage, vont res­ter dans la course. Les por­teurs pré­sé­lec­tion­nés ren­con­tre­ront par la suite les ser­vices de la Ville pour appro­fon­dir leurs inten­tions et pas­ser de l’i­dée au pro­jet, en esti­mer la fai­sa­bi­lité tech­nique, les coûts…

 

Olivier rebuffet (à gauche), porteur du projet de la passerelle, lauréat du budget participatif 2015, avec Pascal Clouaire, Eric Piolle et Anne Saoudi, l'une des porteurs du projet "Un pas vers l'eau"© Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Olivier rebuf­fet, por­teur du pro­jet de cette pas­se­relle, lau­réat du bud­get par­ti­ci­pa­tif 2015, avec Pascal Clouaire, Eric Piolle et Anne Saoudi, l’une des por­teuses du pro­jet lau­réat 2017 « Un pas vers l’eau » © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

À l’automne pro­chain, rebe­lote ! Les rési­dents gre­no­blois cette fois, dès 16 ans tou­jours, éli­ront une dizaine de pro­jets, qui se ver­ront concré­ti­sés l’année sui­vante dans le meilleur des cas.

 

« Contrairement à ce qui se fait par­fois ailleurs dans d’autres villes, les élus gre­no­blois n’interviennent à aucun moment dans le bud­get par­ti­ci­pa­tif », tient à sou­li­gner Pascal Clouaire.

 

Depuis le lan­ce­ment du pre­mier bud­get par­ti­ci­pa­tif en 2015, 27 pro­jets sont sor­tis de terre sur 38 lau­réats. « Ces pro­jets trans­forment la ville, lui confère une sin­gu­la­rité, estime Eric Piolle, maire de Grenoble, et ils changent la nature des rela­tions entre les ser­vices et les habi­tants ».

 

Autant de points posi­tifs qui n’ont tou­te­fois pas incité la majo­rité en place à aug­men­ter le bud­get par­ti­ci­pa­tif. Son mon­tant de 800 000 euros n’a pas varié en cinq éditions.

 

Séverine Cattiaux

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Séverine Cattiaux

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

CM Échirolles lundi 26 avril 2021. © Capture d'écran
Plan climat air énergie : les élus d’Échirolles ont voté la charte d’engagement après de vifs débats

  FOCUS - Le conseil municipal d’Échirolles a voté une délibération, lundi 26 avril,  renouvelant son engagement auprès de la Métropole dans le cadre du Lire plus

Les tours au centre de la cité © Véronique Magnin – placegrenet.fr
Nouveau dispositif destiné à assurer la tranquillité des locataires du parc social : Grenoble met 16 000 euros

  FIL INFO - Le conseil municipal de Grenoble a adopté, lundi 29 mars 2021, une délibération afin d'accorder une subvention de 16 000 euros Lire plus

Olivier Noblecourt et ses colistiers (de gauche à droite : Sarah Boukaala, David Bouquet et Sophia Camerino) assurent vouloir simplement inciter à la participation au vote. © Anissa Duport-Levanti - Place Gre'net
Municipales : la liste d’Olivier Noblecourt organise un escape game citoyen

  FIL INFO – La liste de gauche Grenoble Nouvel Air organise un escape game géant (jeu d’évasion grandeur nature), gratuit et ouvert à tous, Lire plus

A Grenoble, le PS a fait le choix de s'allier avec Olivier Noblecourt plutôt que d'avoir son propre candidat pour les municipales. La grogne monte.
À Grenoble, le PS court-circuite le processus de désignation… et opte pour une alliance avec Olivier Noblecourt

  FOCUS -  Le parti socialiste grenoblois a fait le choix de s'allier avec Olivier Noblecourt plutôt que d'avoir son propre candidat pour les municipales Lire plus

La campagne pour la succession de Laurent Wauquiez à la tête de la Région Auvergne Rhône-Alpes est lancée. Les écologistes ouvrent le ban.
La subvention de la Région à SOS Chrétiens d’Orient prévue pour être votée, puis re-retirée…

  FIL INFO - Retirée à quelques minutes du vote en juin dernier, la subvention de 22 000 euros de la Région Auvergne Rhône-Alpes à l'association SOS Lire plus

Éric Piolle et trois des porteuses du projet "Un pas vers l'eau". © Joël Kermabon - Place Gre'net
Budget participatif 2019 de Grenoble : place au vote pour choisir cinq projets parmi les vingt-et-un encore en lice

  FOCUS - Place au vote ! La Ville de Grenoble vient de donner le coup d'envoi du scrutin d'où émergeront les projets lauréats de Lire plus

Flash Info

|

18/01

15h20

|

|

18/01

11h19

|

|

18/01

10h31

|

|

17/01

19h34

|

|

17/01

12h10

|

|

17/01

10h52

|

|

15/01

13h56

|

|

14/01

20h48

|

|

14/01

16h22

|

|

14/01

10h53

|

Les plus lus

Le groupe d'opposition Société Civile veut rendre publiques les données sur la sécurité du réseau Tag

Flash info| Le groupe d’opposition Société Civile veut rendre publiques les données sur la sécurité du réseau Tag

Éric Piolle présentait ses voeux à la presse ce 13 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Abonnement| Éric Piolle envisage un stationnement plus cher pour les SUV et de la vidéo-verbalisation en centre-ville

Le festival Magic Bus revient sur l'Esplanade pour sa 21e édition en 2022. © Retour de scène

Culture| Festival Magic Bus : après l’anneau de vitesse en 2021, retour sur l’Esplanade en 2022

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin