Une enquête ouverte pour meurtre après la découverte d’un corps sans vie vendredi 5 avril à Grenoble

sep article

FIL INFO – Une enquête a été ouverte pour meurtre après la découverte du corps sans vie d’un jeune Isérois de 19 ans vendredi 5 avril dans un appartement au 4e étage d’un immeuble dans le centre de Grenoble. L’autopsie du corps, en partie carbonisé, a conclu à des violences à l’arme blanche.

 

 

L’enquête a été confiée à l’an­tenne de la police judi­ciaire de Grenoble (photo d’illus­tra­tion)

Une enquête a été ouverte pour meurtre après la décou­verte du corps sans vie d’un jeune Isérois âgé de 19 ans, a‑t-on appris ce samedi 6 avril de source judi­ciaire. Dans un pre­mier temps confiée au groupe d’en­quête cri­mi­nelle de la sûreté dépar­te­men­tale, l’en­quête est désor­mais entre les mains de la police judi­ciaire de Grenoble.

 

Ce sont les sapeurs-pom­piers, appe­lés vers 9 h 30 ven­dredi 5 avril pour un début d’in­cen­die dans un appar­te­ment situé au 4e étage d’un immeuble rue de Stalingrad à Grenoble, qui ont décou­vert le corps après avoir dû for­cer la porte d’en­trée ver­rouillée.

 

Un corps en par­tie car­bo­nisé, allongé sur un som­mier dans l’une des deux chambres de l’ap­par­te­ment qui, d’a­près les pre­miers élé­ments de l’en­quête, ne sem­blait pas occupé « de façon habi­tuelle ».

 

 

Violences à l’arme blanche

 

Sur place, les poli­ciers rele­vaient des traces de sang, notam­ment dans la pièce prin­ci­pale et sur un mate­las, pré­cise le pro­cu­reur de la République de Grenoble Eric Vaillant dans un com­mu­ni­qué.

 

L’autopsie du corps, réa­li­sée samedi matin, a conclu à des vio­lences com­mises à l’arme blanche.

 

PC

 

Ouverture Musée Champollion
commentez lire les commentaires
4689 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.