Emmanuel Carroz, Adjoint à l'égalité des droits et à la vie associative, et Eric Piolle, maire de Grenoble © Charles Thiebaud -placegrenet.fr

La Ville de Grenoble se mobi­lise avec un plan d’ac­tions contre les discriminations

La Ville de Grenoble se mobi­lise avec un plan d’ac­tions contre les discriminations

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – Suite à la rédac­tion d’un livre blanc par des asso­cia­tions et la fin de la Quinzaine contre le racisme et les dis­cri­mi­na­tions, la Ville de Grenoble a pré­senté un plan d’ac­tions sur trois ans. L’occasion pour le maire Eric Piolle de rap­pe­ler ce qui a déjà été fait dans le domaine et de signer une charte d’en­ga­ge­ment contre le sida.

Emmanuel Carroz, Adjoint à l'égalité des droits et à la vie associative, et les associations participantes au Livre Blanc à l'Hôtel de Ville, le 27 mars 2019 © Charles Thiebaud -placegrenet.fr

Emmanuel Carroz, adjoint à l’é­ga­lité des droits et à la vie asso­cia­tive, et les asso­cia­tions par­ti­ci­pantes au Livre blanc à l’Hôtel de Ville, le 27 mars 2019. © Charles Thiebaud ‑pla​ce​gre​net​.fr

De nom­breux repré­sen­tants d’as­so­cia­tions avaient fait le dépla­ce­ment, le mer­credi 27 mars der­nier, pour la pré­sen­ta­tion du plan d’ac­tions de lutte contre les dis­cri­mi­na­tions de la Ville de Grenoble. Et pour cause. Ce plan s’ins­pire très lar­ge­ment du livre blanc de l’é­ga­lité des genres et des sexua­li­tés, rédigé par ces mêmes asso­cia­tions et remis à la Ville le 14 février 2019. Vingt-quatre struc­tures ont ainsi conçu ce « recueil de la parole asso­cia­tive » qui énu­mère qua­torze objec­tifs et trente-quatre pistes d’actions.

Ce plan d’ac­tions de lutte contre les dis­cri­mi­na­tions s’é­tend sur trois ans, de 2019 à 2022. Car si cer­taines mesures peuvent s’ap­pli­quer dans l’im­mé­diat, d’autres demandent en effet plus de temps.

« Les civils viennent nous bousculer »

« La démarche pro­po­sée autour de la réa­li­sa­tion d’un livre blanc sur les genres et les sexua­li­tés s’ins­crit dans une logique de tran­si­tion démo­cra­tique, a expli­qué Eric Piolle. Ce for­mat libre a per­mis à cha­cun de s’ex­pri­mer et de se faire entendre. Les civils viennent nous bousculer. »

Exemple de contenu du livre blanc

Objectif : aider les per­sonnes vic­times de violences

Actions : informer/former (mul­ti­plier les cam­pagnes de sen­si­bi­li­sa­tion, favo­ri­ser la dénon­cia­tion des harceleurs/harcèlements) et loger (mettre à dis­po­si­tion des loge­ments d’urgence)

Avant d’en venir aux « pistes de tra­vail » envi­sa­gées, le maire a tenu à rap­pe­ler les enga­ge­ments de la Ville, pris en amont du livre blanc. Avec un objec­tif, « agir en trans­ver­sa­lité sur les ques­tions de genre » : déve­lop­pe­ment des pra­tiques spor­tives au fémi­nin, réa­li­sa­tion d’un guide sur l’é­ga­lité au tra­vail, ou encore ren­for­ce­ment des actions et mes­sages autour de la place des femmes dans l’es­pace public. Un der­nier élé­ment « extrê­me­ment impor­tant » aux yeux d’Eric Piolle.

La Ville s’en­gage en réponse au livre blanc

En réponse à cer­taines pro­po­si­tions du livre blanc, la Ville de Grenoble s’en­gage à pré­sent dans plu­sieurs « actions nou­velles et sym­bo­liques », réa­li­sables à échelle muni­ci­pale, avec « quatre champs d’ac­tion forts ». En l’oc­cur­rence : « faire évo­luer l’ad­mi­nis­tra­tion », « pro­duire de la connais­sance et de la lisi­bi­lité sur les ques­tions de genre et de sexua­lité », « mettre à l’a­bri des per­sonnes vul­né­rables et agir contre la pré­ca­rité liée au genre ». Enfin, « tra­vailler sur les sté­réo­types de genre dès le plus jeune âge ».

Anne Monnet Hoel de COREVIH Arc Alpin, Emmanuel Carroz, Adjoint à l'égalité, et Eric Piolle, Maire de Grenoble © Charles Thiebaud -placegrenet.fr

Anne Monnet Hoel de Corevih Arc Alpin, Emmanuel Carroz, adjoint à l’é­ga­lité, et Eric Piolle, maire de Grenoble. © Charles Thiebaud ‑pla​ce​gre​net​.fr

À chaque dimen­sion, des mesures concrètes. Ainsi, la Ville s’en­gage par exemple à créer un nou­vel espace asso­cia­tif pour les asso­cia­tions LGBTi, qui sera inau­guré en mai 2019. Elle met­tra éga­le­ment à dis­po­si­tion un appar­te­ment en centre-ville pour héber­ger les femmes vic­times de vio­lence d’ici la fin de l’année.

Pour réa­li­ser ce plan d’ac­tions, la Ville de Grenoble entend mettre en place un comité de pilo­tage com­posé d’é­lus et d’ex­perts. « Il y aura quatre élus, deux hommes et deux femmes. On va s’as­so­cier avec des expertes et des experts uni­ver­si­taires », détaille Emmanuel Carroz.

« Dès le mois pro­chain [avril, ndlr], on com­mence à tra­vailler avec les ser­vices de la Ville. Il faut qu’on accé­lère la machine », affirme, bien décidé, l’ad­joint à l’é­ga­lité des droits et à la vie asso­cia­tive. « Nous, on veut libé­rer. L’État est sou­vent contraint, mais nous, au niveau Ville de Grenoble, si on peut don­ner de la sou­plesse et de l’air, on le fera. » Et celui-ci de citer l’exemple des pré­noms. « On ne refu­sera aucun chan­ge­ment de pré­nom », déclare-t-il.

« Notre règle­ment inté­rieur du conseil muni­ci­pal a été réécrit en écri­ture inclusive » 

Emmanuel Carroz met par ailleurs l’ac­cent sur la com­mu­ni­ca­tion. L’écriture inclu­sive, plus pré­ci­sé­ment. « Les Anglais n’ont pas ce pro­blème, les Allemands ont fait ce tra­vail, les pays nor­diques aussi… À nous de le faire. Notre règle­ment inté­rieur du conseil muni­ci­pal a été réécrit l’année der­nière en écri­ture inclu­sive. Et je crois que le conseil muni­ci­pal fonc­tionne quand même », plaisante-t-il.

Emmanuel Carroz, Adjoint à l'égalité des droits et à la vie associative, et Eric Piolle, maire de Grenoble.La Ville de Grenoble vient de présenter son plan d'actions de lutte contre les discriminations, suite à la rédaction d'un livre blanc par 24 associations. © Charles Thiebaud -placegrenet.fr

Emmanuel Carroz, adjoint à l’é­ga­lité des droits et à la vie asso­cia­tive, et Eric Piolle, maire de Grenoble. © Charles Thiebaud ‑pla​ce​gre​net​.fr

« Il faut que les gens com­mencent à se poser des ques­tions », pour­suit Emmanuel Carroz, plus sérieux, en évo­quant la « culture à faire ». Revenant sur une polé­mique née en France suite aux dési­gna­tions de « Parent 1″ et « Parent 2 » dans les for­mu­laires sco­laires, l’ad­joint s’en est alors pris à Valérie Pécresse du parti Les Républicains. « Quand on voit la pré­si­dente d’Île de France qui dit « Mais moi, je refuse d’être le parent 2 », ben, Valérie, écris-toi en parent 1 ! »

Charles Thiebaud

La VILLE DE GRENOBLE, SIGNATAIRE D’UNE CHARTE POUR DES ALPES SANS SIDA

Après la pré­sen­ta­tion du plan d’ac­tion, Eric Piolle, maire de Grenoble et Emmanuel Carroz , adjoint à l’é­ga­lité des droits et à la vie asso­cia­tive, ont signé une charte d’en­ga­ge­ment contre le sida. Un docu­ment qui engage la Ville à sou­te­nir la cam­pagne du Corevih Arc alpin Vers des Alpes sans Sida en 2030.

Eric Piolle, Maire de Grenoble, signe la Charte d'engagement des Elu.e.s de la République, le 28 mars 2019 © Charles Thiebaud -placegrenet.fr

Eric Piolle, maire de Grenoble, signe la Charte d’en­ga­ge­ment des Elu.e.s de la République, le 28 mars 2019. © Charles Thiebaud – pla​ce​gre​net​.fr

« On sait aujourd’hui com­ment en finir avec l’épidémie VIH », a assuré Anne Monnet Hoel, repré­sen­tante de l’as­so­cia­tion Corevih, qui ras­semble dif­fé­rents acteurs comme les centres hos­pi­ta­liers, la Ville de Grenoble, les associations…

« Les nou­velles tech­niques de pré­ven­tion sont diverses et fonc­tionnent. Même sans vac­cin, on peut arri­ver à en finir avec le VIH, en France, dans le monde, et dans l’arc alpin. On a la vision : Les Alpes sans sida en 2030. On s’est mis ensemble et on a mis en place des axes d’actions. Là où il y a des villes qui s’engagent, comme à Londres, San Francisco, New-York, Sidney, Melbourne… c’est les endroits où on arrive à en finir avec le VIH. »

Charte "Vers des Alpes sans sida en 2030"

Charte « Vers des Alpes sans sida en 2030 »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

CT

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Marche contre les violences policières ce samedi 4 juillet 2020 à Grenoble© Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Près de 300 mani­fes­tants ont mar­ché contre les “vio­lences poli­cières” et le “racisme d’État” à Grenoble

  REPORTAGE VIDÉO - Près de 300 personnes ont manifesté "contre les violences policières" ce samedi 4 juillet 2020 à Grenoble. Une marche à l'initiative Lire plus

Rassemblement contre l'impunité et les violences policières. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Plusieurs cen­taines de per­sonnes ont dénoncé à Grenoble le racisme, l’im­pu­nité et les vio­lences policières

  FOCUS - Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées devant le palais de justice de Grenoble, ce mardi 9 juin vers 19 heures. Une Lire plus

Fresque de l'artiste Combo en hommage à George Floyd. DR
Hommage à Georges Floyd et vio­lences poli­cières : ras­sem­ble­ment ce mardi 9 juin à Grenoble

FLASH INFO - Tout au long de la dernière semaine, la France a connu une forte mobilisation en hommage à George Floyd mort asphyxié à Lire plus

© Joël Kermabon - Place Gre'net
Nouvelle édi­tion du prix Journalisme et société du Club de la presse de Grenoble

  FIL INFO – Le Club de la presse de Grenoble lance la troisième édition de son prix Journalisme & société, récompensant les meilleurs reportages Lire plus

Plus de 150 per­sonnes à Grenoble pour la marche blanche en hom­mage à Mamoudou Barry vic­time d’un meurtre raciste

  REPORTAGE VIDÉO - Plus de 150 personnes ont participé, ce dimanche 28 juillet, à une marche blanche en hommage à Mamoudou Barry, à l'initiative Lire plus

Mercredi 20 mars 2019, Plantation de l'arbre de la fraternite, parc Paul Mistral
Un « arbre de la fra­ter­nité » planté sym­bo­li­que­ment à Grenoble contre le racisme et l’antisémitisme

FIL INFO - La Ville de Grenoble a planté un arbre de la fraternité dans l'allée des Justes du parc Paul-Mistral, ce mercredi 20 mars. Lire plus

Flash Info

|

27/06

15h07

|

|

27/06

11h44

|

|

27/06

11h06

|

|

27/06

10h59

|

|

24/06

13h49

|

|

24/06

10h01

|

|

24/06

8h54

|

|

23/06

15h35

|

|

23/06

13h00

|

|

23/06

10h34

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 35 : « Le second tour des légis­la­tives en Isère »

Législatives| Carte inter­ac­tive légis­la­tives 2022 : l’en­semble des résul­tats du second tour en isère

Législatives| Résultats des légis­la­tives 2022 en Isère : 4 dépu­tés Ensemble, dont Olivier Véran, 4 élus Nupes, un LR et un RN

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin