Accusée par Sud-PTT de majo­rer les loyers payés en liquide, la Banque pos­tale ren­voie la balle à l’Opac 38

Accusée par Sud-PTT de majo­rer les loyers payés en liquide, la Banque pos­tale ren­voie la balle à l’Opac 38

FIL INFO — Dans un com­mu­ni­qué publié fin mars, le syn­di­cat Sud-PTT Isère-Savoie accuse la Banque pos­tale de pré­le­ver 6 euros sup­plé­men­taires sur les paie­ments en espèces des loca­taires de l’Opac 38. Une accu­sa­tion que rejette l’in­té­res­sée : si le sup­plé­ment est bien réel, il concerne des frais de pres­ta­tion que l’en­tre­prise choi­sit, ou non, de réper­cu­ter sur ses clients.

Une banque « qui vole les pauvres » ? C’est ainsi que Sud-PTT Isère-Savoie décrit la Banque pos­tale dans un com­mu­ni­qué publié le 18 mars. Motif de cette accu­sa­tion ? Le syn­di­cat reproche à l’or­ga­nisme ban­caire de pré­le­ver 6 euros par opé­ra­tion de paie­ment, lorsque les loca­taires du bailleur social de l’Isère Opac 38 viennent régler leur loyer en liquide à ses gui­chets. Une ponc­tion jugée « inad­mis­sible et into­lé­rable ».

La banque postale de Chavant à Grenoble. © Léa Raymond - Place Gre'net

La banque pos­tale de Chavant à Grenoble. © Léa Raymond – Place Gre’net

« Les per­sonnes qui viennent payer leur loyer en espèce à La Poste sont, pour la majo­rité d’entre elles, des per­sonnes qui n’ont pas recours au pré­lè­ve­ment auto­ma­tique (…) et choi­sissent ce mode de paie­ment pour ne pas se retrou­ver en inter­dit ban­caire », écrit Sud-PTT. Qui appelle la société à revoir sa poli­tique tari­faire. Tout en décri­vant la « situa­tion très dif­fi­cile » des agents face à des usa­gers « encore un peu plus péna­li­sés et stig­ma­ti­sés ».

La Banque pos­tale ren­voie la balle à l’Opac

Du côté de La Poste, on ren­voie la balle dans le camp de l’Opac. « À par­tir du moment où nous pro­po­sons une pres­ta­tion à une entre­prise, cette pres­ta­tion à un coût », expliquent les ser­vices de la Banque pos­tale. Avant de s’empresser d’a­jou­ter : « Ce coût n’est pas fac­turé au client, mais au pres­ta­taire. Et c’est l’en­tre­prise avec laquelle nous tra­vaillons qui décide ou pas de l’im­pac­ter (sic) sur ses clients. »

Payer son loyer en liquide occasionne des frais de procédure supplémentaires. DR

Payer son loyer en liquide occa­sionne des frais de pro­cé­dure sup­plé­men­taires. DR

La Banque pos­tale sou­ligne éga­le­ment que d’autres choix de paie­ment sont acces­sibles. Tels que le vire­ment inter­ban­caire, gra­tuit entre clients de l’é­ta­blis­se­ment ban­caire, ou encore le pré­lè­ve­ment SEPA, éga­le­ment gra­tuit. Mais elle men­tionne bien que le paie­ment en espèces, « en rai­son des démarches devant être effec­tuées par la banque » repré­sente un coût dont les entre­prises ou col­lec­ti­vi­tés sont aver­ties, et qu’elles choi­sissent ou non de prendre en charge.

La même pro­blé­ma­tique s’est posée auprès d’Actis, en jan­vier 2018. Le paie­ment en liquide d’un loyer chez le bailleur social de la métro­pole gre­no­bloise occa­sionne une majo­ra­tion de 7 euros, éga­le­ment géné­rée par des frais de pro­cé­dure de la Banque pos­tale. Et qui amène le bailleur social à invi­ter ses loca­taires à se tour­ner vers d’autres moyens de paie­ment. Avec un cer­tain suc­cès, d’ailleurs : ils n’é­taient plus que 3 % à payer leur loyer en espèces en 2018.

FM

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Grenoble première ville au monde en matière de qualité de vie, selon une étude du cabinet Oxford Economics
Grenoble clas­sée pre­mière ville au monde en matière de qua­lité de vie par le cabi­net Oxford Economics

FLASH INFO - Grenoble serait-elle la première ville au monde en matière de qualité de vie? C'est en tout cas la conclusion d'une étude menée Lire plus

La Région retire sa subvention à Outdoor sport valley... pour avoir appelé à des JO respectueux de l'environnement
« Dîner des som­mets » : « Laurent Wauquiez refuse de se plier à la jus­tice », accuse l’op­po­si­tion socia­liste à la Région

EN BREF - Près d'un mois après la décision du tribunal administratif de Lyon, Laurent Wauquiez n'a toujours pas transmis à l'opposition socialiste la liste Lire plus

Trois membres de Conseils citoyens indépendants (CCI) de Grenoble dénoncent de possibles "dépenses frauduleuses"
Grenoble : trois membres de Conseils citoyens indé­pen­dants (CCI) sus­pectent des « dépenses frauduleuses »

FOCUS - Trois membres du conseil d'administration de l'ACCIG, entité juridique qui répartit à parts égales les subventions accordées aux Conseils citoyens indépendants de Grenoble, Lire plus

Fête de la musique 2023 à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Fête de la musique 2024 : les bons plans à ne pas rater à Grenoble et dans l’agglo

ÉVÈNEMENT - Jour du solstice d'été, le vendredi 21 juin 2024 marque cette année la 43e édition de la Fête de la musique instituée par Lire plus

Lancement d'une souscription pour financer le projet de restauration de la chapelle Notre-Dame-de-Parizet
Seyssinet-Pariset : une sous­crip­tion pour finan­cer le pro­jet de res­tau­ra­tion de la cha­pelle Notre-Dame-de-Parizet

FLASH INFO - La Ville de Seyssinet-Pariset, en partenariat avec l’association Pierres, Terres et Gens de Parizet ainsi que la Fondation du patrimoine, a lancé Lire plus

Grenoble : un homme trans­por­tait dans son camion de la dyna­mite, neu­tra­li­sée par les démineurs

FLASH INFO - Les démineurs de Lyon sont intervenus lundi 17 juin 2024, à Grenoble, après l'appel à la police d'un habitant. Celui-ci transportait depuis Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !