L’ancienne directrice générale du CHU de Grenoble rejoint le privé

sep article



FIL INFO – Après s’être attelée dans le cadre d’un groupe de travail à la réforme du financement du système de santé, l’ancienne directrice générale du CHU de Grenoble passe dans le privé. Jacqueline Hubert rejoint le 1er avril le quatrième groupe d’hospitalisation privé français, Vivalto Santé.

 

 

Jacqueline Hubert, directrice générale du CHU de Grenoble

Jacqueline Hubert, ex-direc­trice géné­rale du CHU de Grenoble © Patricia Cerinsek

L’ancienne direc­trice géné­rale du CHU de Grenoble passe le 1er avril dans le privé. Jacqueline Hubert rejoin­dra le groupe d’hos­pi­ta­li­sa­tion privé Vivalto Santé où comme direc­trice sup­port et trans­for­ma­tion elle aura en charge les sys­tèmes d’information, l’immobilier et la ges­tion immo­bi­lière, le juri­dique de la santé et des socié­tés, ainsi que le mar­ke­ting et la com­mu­ni­ca­tion du groupe.

 

Avec vingt-sept cli­niques essen­tiel­le­ment dans l’ouest de la France et en Ile de France, mais aussi la poly­cli­nique Lyon nord et la cli­nique géné­rale d’Annecy en Auvergne Rhône-Alpes, Vivalto Santé est le qua­trième grand groupe privé de l’Hexagone. A la tête de vingt-huit éta­blis­se­ments et d’un chiffre d’af­faire de près de 525 mil­lions d’eu­ros le groupe créé en 2009 a l’am­bi­tion de mailler tout le ter­ri­toire.

 

 

A Paris, elle a rejoint la « task force » chargée de travailler sur la réforme du système de santé

 

Le 15 juin der­nier, l’an­cienne direc­trice du CHU de Grenoble avait quitté la capi­tale du Dauphiné pour rejoindre Paris et le groupe de pilo­tage mis en place pour pré­pa­rer le plan Santé dans l’ob­jec­tif de réfor­mer le finan­ce­ment du sys­tème de santé en modu­lant notam­ment le dis­po­si­tif actuel de tari­fi­ca­tion à l’activité (T2A). Une « task force » qui a rendu son rap­port final le 29 jan­vier der­nier prô­nant des moda­li­tés de paie­ments com­bi­nées.

 

Avant sa prise de fonc­tion en 2013 à Grenoble, Jacqueline Hubert avait dirigé les cli­niques du groupe Harmonie en pays de la Loire mais aussi la cli­nique Jules Verne à Nantes. Elle avait com­mencé sa car­rière au CHU de Rennes en tant que direc­trice finan­cière. A Grenoble, elle est rem­pla­cée par Monique Sorrentino.

 

 

PC

Ligue contre le cancer
commentez lire les commentaires
3734 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.