Quartier Mistral à Grenoble : un jeune homme de 16 ans blessé à l’œil durant les scènes d’émeutes

sep article
Changeons nos vieux poêles avec la Prime Air Bois Grenoble Alpes Métropole doublée à 1600 euros !

FIL INFO – Le parquet de Grenoble signale avoir ouvert une enquête pour “violences volontaires avec arme”. Ce suite à la blessure à l’œil d’un jeune homme de 16 ans lors des émeutes de la nuit du samedi 2 au dimanche 3 mars dans le quartier Mistral.

 

 

Hôtel de police, Grenoble © Chloé Ponset - Place Gre'net

Hôtel de police, Grenoble. © Chloé Ponset – Place Gre’net

Ce lundi 4 mars, les fonctionnaires de l’hôtel de police de Grenoble ont recueilli la plainte de la mère d’un adolescent de 16 ans. Un jeune homme hospitalisé pour une blessure à l’œil survenue dans la nuit de ce samedi 2 mars au dimanche 3 mars. Ce soir-là, tout comme les suivants, des scènes d’émeutes opposant les jeunes du quartier à la police ont enflammé le quartier Mistral.

 

En cause ? Le décès sur le pont de Catane de deux jeunes gens âgés de 16 et 19 ans dans un accident de scooter alors que la police les poursuivait

 

 

Une balle en caoutchouc serait à l’origine de la blessure

 

« Des voisins lui ont indiqué que son fils “s’était fait tirer dessus”. Et d’autres voisins, le lendemain, que la blessure avait pour origine une balle en caoutchouc », indique Éric Vaillant, le procureur de Grenoble. Ce qu’en dit la victime ? « Le jeune homme n’a pas pu apporter de précisions aux enquêteurs car il avait perdu connaissance suite à sa blessure », explique-t-il encore.

 

« À ce stade, nous ne disposons d’aucune autre information. Une enquête est ouverte pour violences volontaires avec arme, suivies d’une incapacité totale de travail supérieure à huit jours », déclare le magistrat. Avant d’annoncer la prise en charge de l’enquête par la Sûreté départementale du commissariat de Grenoble .

 

JK

 

commentez lire les commentaires
1298 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.