Réunion de concertation à Grenoble en vue de la préparation du Plui. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Plan local d’ur­ba­nisme : la Métropole gre­no­bloise a rendu sa copie – un bon com­pro­mis… “illi­sible” pour le citoyen ordinaire ?

Plan local d’ur­ba­nisme : la Métropole gre­no­bloise a rendu sa copie – un bon com­pro­mis… “illi­sible” pour le citoyen ordinaire ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

DÉCRYPTAGE – Les habitants de la Métropole grenobloise auront bientôt à donner leur avis sur le Plan local d'urbanisme intercommunal, soumis à enquête publique. Le PLUI ? Rien de moins qu'un épais document dictant pour une bonne vingtaine d'années l’usage du sol sur les 49 communes qui composent Grenoble-Alpes Métropole. Un document illisible, déplore l'association Vivre à Grenoble. Innovant et plus regardant en matière de constructions, ce plan pose également quelques difficultés à certaines communes.

 

 

Une grue au dessus d'un bâtiment en construction à Grenoble. © Sidonie Hadoux

Une grue au-dessus d'un bâtiment en construction à Grenoble. © Sidonie Hadoux

Le Plan local d'urbanisme intercommunal de Grenoble-Alpes Métropole va devenir la bible des professionnels de l’aménagement et de la construction ainsi que des services instructeurs de permis dans les communes… jusqu’à l’horizon 2040.

 

Prouesse de ce plan : il s’applique, pour la première fois, uniformément sur les 49 communes de la Métropole… Certes le document sera révisé, à échéance régulière. Ses grandes orientations sont toutefois posées, inspirées par l'ambition de trouver le juste équilibre entre le respect des zones forestières, agricoles, économiques, d'habitat et de commerce. Le tout en limitant l’étalement urbain et en luttant contre le réchauffement climatique.

 

 

Un PLUI qui fait globalement consensus

 

À écouter les commentaires des conseillers métropolitains, ce premier plan local d'urbanisme métropolitain répond plutôt bien à tous ces objectifs, parfois antagonistes. Lors du conseil métropolitain de février dernier, Christine Garnier, vice-présidente déléguée à l'habitat, au logement et à la politique foncière et conseillère municipale de Grenoble, n'a pas tari d'éloges à son sujet.

 

Le point sur les enjeux du premier Plan local d'urbanisme intercommunal (Plui) de la Métropole grenobloise, à quelques semaines de l'enquête publique.La Quinzaine de la Bio se déroule du 5 au 18 octobre 2015 en Rhône-Alpes. Cette dernière est consacrée à l'agriculture biologique.

Le PLUI doit concilier le besoin en logements, la vitalité du commerce, de l'économie, etc. tout en garantissant le maintien des zones agricoles. DR

Pour elle, l'aménagement de la Métropole est entre de bonnes mains avec ce nouveau document.

 

Et l'élue de lister un certain nombre d’avancées positives, telles qu'une meilleure répartition des constructions ; une meilleure lutte contre le mitage et « contre la spéculation foncière avec des servitudes de mixité sociale » ; la sobriété énergétique des bâtiments neufs avec la norme RT 2012 - 20 %, initiée par Grenoble, qui s'applique dans toutes les communes ; l'obligation de s'enquérir d'une plus grande superficie du sol demeurant perméable dans les programmes urbains, et en même temps le souci de préserver du foncier économique.

 

Le projet de fermeture de certains axes du centre-ville de Grenoble aux voitures va être testé pendant six mois. Avant éventuels ajustements...Un peu plus tôt, en septembre 2018, lors du vote de la première version du PLUI (qui sera soumise à l'enquête publique), le satisfecit était déjà quasi unanime. En synthèse, tous les conseillers métropolitains ont salué le travail réalisé et approuvé la qualité du résultat final.

 

Les « orientations d'aménagement et de programmation » thématiques, portant sur l'air, les paysages et la diversité, les risques et la résilience ont souvent été citées comme une plus-value novatrice de ce plan local d'urbanisme intercommunal.

 

 

Des bémols et quelques levées de boucliers

 

À quelques semaines de l’enquête publique prévue au printemps, le plan local d'urbanisme intercommunal soulève néanmoins un certain nombre de remarques et de contestations. Quant aux propositions pour aller plus loin ou améliorer le document, elles fusent de toutes parts. Impossible de toutes les lister…

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 69 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Séverine Cattiaux

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Alors que le futur règlement local de la publicité sur le territoire de la Métropole de Grenoble se dessine, Paysages de France (re)monte au créneau.
Publicité : le ton monte entre la Métropole de Grenoble et Paysages de France

FIL INFO - Alors que les réunions se poursuivent en vue de faire adopter le futur règlement local de la publicité intercommunal sur le territoire Lire plus

Exposition "Plui, le défi : prenons les cartes en mains" © Séverine Cattiaux -placegrenet.fr
Une expo péda­go­gique et ludique sur les enjeux du plan local d’ur­ba­nisme de la métro­pole de Grenoble

FOCUS – Document de référence qui va déterminer l’aménagement du territoire pour les prochaines décennies, le Plan local d’urbanisme intercommunal devrait être adopté fin 2019 Lire plus

UNE Pierre Kermen ancien directeur de la SPL Sagès et de la SEM Innovia. Il a quitté ses fonctions, à la demande du nouvel actionnaire. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Retour sur le départ de Pierre Kermen, investi direc­teur géné­ral par Eric Piolle… et des­ti­tué par la Métropole

DÉCRYPTAGE - Placé à la tête de la direction générale de la Société publique locale (SPL) Sagès et de la Société d’économie mixte (Sem) Innovia par Lire plus

La Métro veut adopter un Plan local d'urbanisme intercommunal préservant les paysages et sanctuarisant des terres agricoles de son territoire.
Urbanisme : la Métro veut pré­ser­ver les pay­sages et les terres agri­coles de son territoire

FOCUS - La Métro affiche dans son Plan local d'urbanisme intercommunal (PLUi) la volonté de préserver les paysages de son territoire, ainsi que de protéger Lire plus

Grenoble Habitat attaque les dépo­sants d’un recours mais se défend de toute intimidation

DÉCRYPTAGE - L'association Vivre à Grenoble et deux riverains sont assignés devant le tribunal de grande instance de Grenoble pour avoir déposé un recours contre Lire plus

UNE Café de projet destinée aux habitants du quartier (maison du projet)
Quartier de l’Esplanade à Grenoble : un nou­veau départ, sur fond de mécontentement

DÉCRYPTAGE - On sait à présent à quoi ressemblera le futur quartier de l'Esplanade. Le plan-guide vient d’être voté, non sans provoquer des cris d’orfraie dans l’opposition. Lire plus

Flash Info

|

13/08

8h35

|

|

13/08

1h08

|

|

12/08

20h21

|

|

12/08

17h28

|

|

12/08

13h07

|

|

11/08

17h55

|

|

11/08

16h56

|

|

11/08

16h19

|

|

11/08

15h45

|

|

11/08

11h00

|

Les plus lus

Environnement| L’incendie dans le sec­teur Voreppe – La Buisse devient cri­tique avec l’ou­ver­ture d’un front de flammes atti­sées par le vent

Environnement| Canicule : le dépar­te­ment de l’Isère passe en alerte jaune à comp­ter du samedi 6 août 2022

Environnement| Un incen­die dû à la foudre ravage une ving­taine d’hec­tares de végé­ta­tion assé­chée à La Buisse près de Voreppe

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin