Plusieurs centaines de personnes rassemblées à Grenoble contre l’antisémitisme

sep article

Creative Mobilities Mou

REPORTAGE VIDÉO – Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées place de Verdun, ce mardi 19 février, à Grenoble pour protester contre l’antisémitisme. Elles répondaient localement à l’appel de la Licra, relayé par plusieurs organisations syndicales et politiques. L’objectif ? Dire « ça suffit » face à la recrudescence des actes antisémites en France.

 

 

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées à Grenoble ce 19 février 2019 pour protester contre la recrudescence de l'antisémitisme en France.© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

La place de Verdun était noire de monde en ce début de soirée du mardi 19 février à Grenoble. En effet, plusieurs centaines de personnes ont répondu à l’appel de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) invitant à se rassembler pour protester contre l’antisémitisme.

 

Un appel relayé par de nombreuses organisations politiques et syndicales, auxquelles se sont joints de nombreux anonymes. Une manière de dire « ça suffit ! » face à la recrudescence et la banalisation des actes antisémites, en hausse de 74 % en France pour l’année 2018.

 

 

Un rassemblement silencieux pour exprimer un ras-le-bol contre l’antisémitisme

 

Dispersés dans la foule, on pouvait reconnaître de nombreux élus, représentants de partis politiques, d’associations ou d’organisations syndicales. Pour autant, point de discours. Pas plus que de signes ostentatoires d’appartenances politiques.

 

Les gens se parlaient à voix basse et c’est dans un relatif silence que s’est déroulé ce rassemblement. Quelques pancartes émergeaient. « Non à tous les racismes et xénophobies ! » ou encore « Contre l’antisémitisme, les racismes et leur instrumentalisation ! », pouvait-on lire au-dessus des têtes.

 

Mais quoi de mieux que quelques images pour montrer l’ambiance de ce rassemblement ? L’occasion aussi de tendre le micro à Aurélien Py, secrétaire général de la Licra Dauphiné-Savoies, rencontré sur place.

 

 

« Il faut sortir de la loi de 1881 sur la presse les actes à caractères racistes et antisémites »

 

Ces dernières semaines, les actes et attaques antisémites se sont multipliés en France. Pour n’en mentionner que certains, rappelons l’arbre en souvenir d’Ilan Halimi scié à la base et le tag sur la vitrine d’un restaurant Bagelstein. Citons encore la découverte de croix gammées tracées sur la représentation du visage de Simone Veil.

 

Mais ce n’est pas tout. Pas plus tard que ce mardi 19 février, près de quatre-vingt tombes d’un cimetière juif de Strasbourg ont été profanées. C’en est trop pour Aurélien Py, qui tente de dégager quelques-unes des causes de cette recrudescence.

 

Antisémitisme en hausse. Aurélien Py, secrétaire général de la Licra Dauphiné-Savoies. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Aurélien Py, secrétaire général de la Licra Dauphiné-Savoies. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« Je l’explique par les idées extrémistes, qu’elles soient de gauche ou de droite. Mais aussi par cet intégrisme musulman contre lequel il va falloir lutter très durement au cours des prochains mois et des prochaines années », explique-t-il. Le secrétaire général ne se berce d’ailleurs pas d’illusions sur l’éventualité d’autres actes antisémites.

 

« Ces rassemblements ne peuvent suffire à nous en prémunir […]. Il est temps pour le gouvernement de prendre des mesures à la hauteur des enjeux », appuie Aurélien Py. Légiférer ? Oui, en prenant en compte plusieurs aspects dont les réseaux sociaux, vecteurs de propos antisémites notoires.

 

« Il faut sortir de la loi de 1881 sur la presse les actes à caractères racistes et antisémites », propose-t-il. Une modification des textes à laquelle il aimerait joindre la condamnation de l’antisionisme. À cet effet, la Licra n’a pas manqué de déposer ses contributions dans le cadre du grand débat national.

 

 

Internet : une zone de non-droit sur laquelle il va falloir légiférer

 

Un exemple concret ? Le futur service national universel (SNU), l’un des engagements  d’Emmanuel Macron qui prend forme et va être expérimenté dès ce mois de juin 2019. « Ce SNU d’une durée d’un mois seulement ne servira à rien ! », prédit Aurélien Py. « Il faut qu’il dure au moins douze mois, afin que les jeunes puissent retrouver le goût de vivre ensemble. Le tout avec des mesures d’instruction civique qui soient fortes », estime Aurélien Py.

 

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Autre sujet de préoccupation : la perte des valeurs et de la notion d’autorité chez les jeunes. Pour preuve ? Ne serait-ce que la difficulté qu’éprouvent les enseignants à parler de la Shoa à leurs élèves. Difficulté qui existait déjà en 2004, quand le rapport Obin est sorti. Ce deux ans après les conclusions avancées (et critiquées) dans l’ouvrage Les territoires perdus de la République.

 

« Depuis lors, rien ou si peu n’a été fait en la matière », regrette Aurélien Py. En cause également, selon le secrétaire général, le développement d’internet, une « zone de non-droit ». Là aussi, « il va falloir légiférer dans les prochains mois », se prend à espérer le membre de la Licra.

 

Joël Kermabon

 

commentez lire les commentaires
1824 visites | 12 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 12
  1. Comme toujours, merci Place Gre, merci à JK et ses collègues, pour leur intense et honnête travail. (un travail pas facile, ni absolument parfait, ni absolument complet… mais qui donc peut prétendre avoir atteint la perfection absolue , en ce bas monde ???) Je pourrais râler, par ex, parce que JK dans sa vidéo, n’a pas inclus ma petite parole que j’ai livrée à sa caméra. Tant pis, et pas grave,il était dans l’urgence, il voulait montrer d’autres paroles et images, plus essentielles à ses yeux, il a eu assez raison.
    Des infos très complémentaires, pas non plus « l’absolu de la perfection », mais comme Place Gre, le souci, la volonté de tendre vers la rigueur, (vous verrez bien si elle est atteinte, je pense ne pas en être loin) . D’ailleurs, en associant nos in-complétudes, nous nous approcherons sans doute du rêve de la complétude absolue et paradisiaque . Donc promo = https://www.isere-antifascisme.org/a-grenoble-comme-ailleurs-endiguer-la-vague-brune-l-ennemi-ce-nest-pas-le-juif-contre-les-actes-antisemites-contre-leur-instrumentalisation-contre-toutes-les-formes-de-racisme-1
    =============
    Dernière Mise à Jour : 20/02/19, 22h30 ………. (d’autres Mises à jour encore à venir…)
    1) Des infos concrètes et factuelles. Des faits (que Place Gre dans cet article ne pouvait pas mentionner ni rappeler, ou n’avait pas connaissance )
    2)Des points de vue , commentaires, différents, mais convergents.
    « L’ennemi, ce n’est pas le juif ou un autre. L’ennemi, c’est ce système économique qui produit tellement d’inégalité, tellement de souffrance. »
    « Quand vous entendez dire du mal des juifs, dressez l’oreille, on parle des juifs – Frantz Fanon, militant anti-colonialiste  »
    Et des tas d’autres points de vue encore.

    Prochaines publications et enquêtes en cours, sur isere-antifascisme :
    – Décryptage d’un important rassemblement de néonazis en Hongrie
    – Analyse et signification de la vague de tags néonazis à Vienne et ailleurs
    – L’usage, à la mode, du mot « populisme  » : à partir d’un article Le Monde
    – Article du Travailleur Alpin sur les Rencontres RLF de janvier 2019
    – Infos sur rassemblement de nazis »musiciens », qui s’est déroulé le 9 février, dans le Rhône. A lire déjà sur Rue89 Lyon : https://www.rue89lyon.fr/2019/02/07/dans-la-region-lyonnaise-un-enieme-concert-de-black-metal-neonazi/?fbclid=IwAR1rH4S8rcn4q_ky541VfcyeZCA_C3ZRT_XTdRKJx2pWCYrESzSM9l0eVAg
    etc…

    => Pour être avisé de la publication d’un nouvel article, voir tout en haut à droite du site : « S’inscrire »
    =>Sur Facebook, une page d’actualités : 100% anti-FN. Unis contre l’extrême-droite et ses alliés.

    sep article
    • JK

      21/02/2019
      8:52

      Bonjour

      La séquence de la « petite parole » en question s’est avérée inexploitable car totalement inaudible à cause d’un hélicoptère qui passait. Par ailleurs cette vidéo ne prétendait pas faire le point sur l’antisémitisme mais rendre compte d’un rassemblement digne et silencieux, donc un reportage factuel. La raison aussi pour laquelle aucun politique ni représentant syndical ou associatif n’a été interrogé mis à part le représentant de la Licra qui a organisé l’événement. Par ailleurs bien d’autres articles connexes parus sur Place Gre’net traitant de l’antisémitisme sont rappelés sous forme de liens dans le corps de l’article ou listés à la fin.

      sep article
      • Vous n’aviez pas à vous justifier ni à vous excusez auprès de moi. Pas du tout. Je me doutais bien que si vous n’aviez pas gardé ma petite et humble parole, c’est que vous deviez avoir de bonnes raisons. …
        Et de plus, oui, j’ai bien remarqué les articles connexes que vous avez indiqués, des articles sur antisémitisme , où quelque part figure lien (ou même liens ?) d’un petit site de vigilanceS iséroise(s) qui a joué un rôle pas négligeable du tout pour faire bloquer un peu ces néonazis hyper racistes qui s’en étaient pris à l’avocat grenoblois Denis Dreyfus (mais à des tas d’autres gens aussi, pas que en Isere) … Site dont je m’occupe (mais à vous , cher JK, je ne vous apprends rien, bien sûr ! vous, vous êtes 1 bon pro ! )
        Passez la meilleure journée possible, collègue ! (est-ce permis ? je crois que oui = je vous ajoute mes salutations antifascistes, nous le sommes tous un peu, n’est ce pas ? )
        Sourire à vous !

        sep article
  2. avec le panneau en photo « contre tous les racismes » on retrouve l’éternelle question : l’antisémitisme est-il un racisme comme un autre ? Oui pour le porteur du panneau, non pour la LICRA (ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme) et toute la communauté juive. Si oui, ce serait à se demander pourquoi les nazis n’ont voulu exterminer que les Juifs et pas d’autres « races » (excepté les Tziganes qui ont connu aussi leur génocide). Si oui, les antisionistes ne peuvent être des antisémites puisque l’antisémitisme n’existant pas, ravalé au même rang que tous les racismes, ils sont simplement anti-israéliens … Mais c’est quand même bizarre, un gilet jaune criait à Finkielkraut, pourtant bien français, de retourner chez lui parce qu’ici c’était chez nous !!!
    Et hier, c’était pourtant un rassemblement spécial contre l’antisémitisme !
    Mais il y a un progrès … on ne dit plus que les juifs ont tué Jésus …

    sep article
    • Caro pose un jproblème, au sujet de la pancarte « Contre tous les racismes » = faut-il ou non mentionner cette haine raciste bien spécifique, l’antisémitisme ? Il se trouve que je connais, de près ou de plus loin ces personnes qui avaient ce genre de message. Je sais leurs intentions , ils ne nient pas du tout, en aucune manière !!! , la dynamique particulière, historique et de nouveau fort actuelle et avec de nouveaux soubassements, du racisme anti-juifs. Ils le combattent aussi. Sans doute aurait-il plus approprié d’écrire sur ces petites pancartes : « Contre l’antisémitisme et contre tous les racismes ». Mais leur intention et préoccupation , je le sais, (car c’est aussi les miennes) , c’est d’unifier toutes les luttes antiracistes, de créer de la solidarité entre toutes les victimes des racismes, et non pas aller dans le sens d’une « concurrrence /oppositon » entre racismes. Sans nier aucunement les spécifités propres à chaque racisme : on doit aussi par ex , en plus de la question très importante de l’antisémitisme, analyser le racisme anti-roms, le racisme anti-arabe ou anti-musulmans, le racisme anti-noirs, …, qui chacun ont des soubassements particuliers, se manifestent de façon spécifique, avec conséquences particulières ( par ex , ce « racisme sytémique », qui a pour conséquences , entre autres, les contrôles au faciès,assez fréquents hélas… et très nuisibles. Fort heureusement , cela ne se pratiquent plus pour les juifs, mais en 40/45 c’était évidemment bien autre chose, pour cette sinistre époque,le terme de « racisme / antisémitisme d’Etat » est pleinement approprié, avec ses horribles conséquences génocidaires, … ouf, nous n’en sommes plus là en France, pas encore là en France… je n’en dirai pas la même chose pour un pays comme la Hongrie, par ex, Viktor Orban soufflant sur les braises antisémites ). D’autres personnes portaient des pancartes avec juste « Contre l’antisémitisme ». Les 2 types de pancartes se complétaient bien, en définitive, et ne s’opposaient pas du tout…. Plus d’infos , d’analyses ? : voyez le site vigilanceS isere-antifascisme … le S pour vigilance n’est pas anodin du tout, où rassurez-vous, on parle bien et fort clairement de l’antisémitisme. (moi même, d’origine allemande, je suis encore fort marqué, personnellement ,par les ravages causés par le nazisme et par l’antisémitisme et leurs actuels regains. ) https://www.isere-antifascisme.org/

      sep article
      • Je connais la personne qui tient la pancarte en photo … Je n’ai pas envie de parler des BDS et autres anti-israéliens pro-palestiniens qui refusent 2 états. J’aurais préféré qu’une pancarte «Contre l’antisémitisme et contre tous les racismes » soit mise en avant dans un rassemblement contre l’antisémitisme.
        Je suis moi-même munie d’un triangle rouge 😉

        sep article
        • Moi aussi , je la connais… Et comme je disais, et vous l’affirmais, cet ami n’aurait eu aucune réticence à afficher cette pancarte, mieux, celle que vous dites, … simplement , il n’y a pas pensé. Voyez donc article isere-antifascisme, les 2 photos / messages y figurent bien. Quant à BDS et autres défenseurs des palestiniens, comme AFPS (qui ne refusent pas solution à 2 Etats, erreur de votre part ! d’ailleurs vous n’auriez pas impression que c’est droite identitaire au pouvoir en israêl qui la refuse absolument ??? ) Passons à autre chose, je connais fort bien aussi = vous dites des choses extrêmement caricaturales… Encore une fois, voyez , quand vous aurez le temps et tranquillement, c’est très complet… =>https://www.isere-antifascisme.org/a-grenoble-comme-ailleurs-endiguer-la-vague-brune-l-ennemi-ce-nest-pas-le-juif-contre-les-actes-antisemites-contre-leur-instrumentalisation-contre-toutes-les-formes-de-racisme-1
          =========
          Moi, comprenez, j’en reste là …. bcp de choses à faire, fatigantes, choses à faire justement contre antisémitisme et tout ce regain de néonazisme, etc etc etc — NB = sur site isere-antifascisme, CONTACTS , ça fonctionne bien, souvent très réactif, … un peu moins réactif cependant les jours où je suis au CHU, pour traitement anti-cancer …. c’est des choses qui arrivent, pas vrai ?

          sep article
          • Je n’ai pas parlé de l’AFPS dont des membres que je connais étaient au rassemblement, mais du BDS. Il ne faut pas confondre les deux même si elles se retrouvent pour demander le boycott par la France du concours Eurovision qui doit se tenir en Israël.
            C’est un sujet que je connais bien et depuis pas mal d’années … Ce n’est pas comme ça que le gouvernement ultra droitiste d’Israël changera et franchement, nous n’avons aucune leçon à donner, vu la françafrique, la politique anti-migrants, la répression anti-manifestants etc
            J’arrête là aussi et souhaite que votre traitement réussisse. Bon courage.

            sep article
            • Caro, vous dites savoir bcp de choses, conna^tre bcp de gens, savoir bcp de choses sur les gens. Je ne vous trouve pas toujours très mesurée, surtout dans certaines accusations que vous lancez de façon plus ou moins explicite. Vous êtes peut être un peu énervée , stressée ? ça aussi, ça arrive …( NB = il me semble que c’est vous, qui tenez légitimement à ce qu’on parle clairement antisémitisme qui pourtant ramène le sujet Israël?? ) En tout cas , AFPS (dont je suis membre…) participe aussi à actions / campagne BDS. ……. Mais à présent , je suis en fait quasi uniquement actif pour RLF -et pas qu’un peu !!!! JK et autres personnes de Place Grenet l’ont vu , l’ont encore plus vu et verront encore de dangereux car habiles néonazis , suprémacistes blancs inspirés par US et Bannon… etc etc /) . J’ai terminé avec vous, ter-mi-né avec vous ici. 22H = j’ai IM-POR-TAN-TES choses à continuer, des enquêtes à communiquer à qui de droit . c’est en rapport avec , entres autres, =>https://www.lexpress.fr/actualite/societe/qui-sont-ces-trois-groupes-antisemites-dissous-par-macron_2063366.html

              sep article
        • JK

          21/02/2019
          12:19

          Juste à titre de complément. Les illustrations servent aussi à montrer de manière factuelle différents aspects du rassemblement. Il n’est nullement question de mettre en avant telle ou telle opinion. A noter par ailleurs que les pancartes que vous citez préférentiellement figurent dans la vidéo.

          sep article
          • Oui, JK, j’ai vu la vidéo. Je ne vous reproche absolument pas d’avoir mis la photo de la pancarte « contre tous les racismes … ». Elle explique bien l’ambiguïté de certains gauchistes envers l’antisémitisme, surtout quand on rajoute « et leur instrumentalisation » qui voudrait dire que les rassemblements contre l’antisémitisme servent la cause de certains politiques et de la communauté juive, puisque cette pancarte est brandie dans un rassemblement contre l’antisémitisme ? Je ne l’ai jamais vue dans les rassemblements de soutien aux migrants qui dénoncent le racisme d’état envers les étrangers, par exemple.

            sep article
            • C’est fou comme, à partir d’une pancarte de quelques mots, on peut projeter son histoire singulière et de là faire tous les procès que l’on veut. Oui j’aurais pu écrire, comme sur les autres pancartes, que j’étais évidemment contre l »antisémitisme ET tous les racismes. Je voulais surtout mettre en garde contre la concurrence victimaire, même si les différentes discriminations ne sont pas du même ordre.

              Sur l’instrumentalisation, je voulais dénoncer l’opportunisme de certains nageurs en eaux troubles sous couvert d’une cause juste :
              – le gouvernement en profite pour essentialiser les gilets jaunes à partir du comportement de certains, en oubliant sa propre responsabilité dans l’émergence d un terreau fascisant avec en particulier sa politique xénophobe ;
              – le comble était atteint par les larmes de crocodile de Marine Le Pen, heureusement interdite de manif ;
              – enfin, la parole a été donnée une fois de plus à ceux qui essaient de faire passer pour des antisémites tous ceux qui protestent contre la politique d’Israël . Parmi eux, Macron, sévèrement taclé par l’hisorien israelien Shlomo Sand.
              Ca va mieux en le disant.

              sep article