Démolitions à la Villeneuve : le maillon faible du plan de rénovation de la Ville de Grenoble… et de son futur maire ?

sep article

Offres de locations exceptionnelles aux 2 Alpes

DÉCRYPTAGE – Le deuxième grand programme de renouvellement urbain 2018 – 2025 va prochainement démarrer dans l’agglomération grenobloise. Dans les mois qui viennent, les grues et les ouvriers du bâtiment ne vont pas chômer sur Villeneuve-Village olympique et Mistral-Lys rouge. De quoi donner du baume au cœur, à quelques réserves près, aux élus grenoblois, de gauche comme de droite. Par contre, les démolitions prévues à la Villeneuve suscitent toujours la polémique. Et la patate chaude sera encore fumante dans le prochain mandat…

 

 

EmplacementSuperetteMistralCreditSeverineCattiaux

Emplacement pour une supé­rette à Mistral qu’il tarde aux habi­tants de voir arri­ver.

Pas loin d’un demi-mil­liard d’euros… Tel est le mon­tant, colos­sal, des inves­tis­se­ments consa­crés au nou­veau pro­gramme natio­nal de renou­vel­le­ment urbain (NPNRU) 2018 – 2025 de la Métropole gre­no­bloise.

 

Les béné­fi­ciaires ? Des quar­tiers prio­ri­taires de la métro­pole gre­no­bloise : les Villeneuve de Grenoble et d’Échirolles, les quar­tiers Mistral-Lys rouge à Grenoble et Renaudie-Champberton à Saint-Martin‑d’Hères.

 

De ce demi-mil­liard, Grenoble va cro­quer une bonne part : 42,5 mil­lions pour Mistral-Lys rouge, tan­dis que 368,5 mil­lions d’euros vont aux Villeneuve de Grenoble et d’Échirolles. Au vu des enjeux et en cette période de vaches maigres pour les finances publiques, il aurait été dif­fi­cile de faire la fine bouche.

 

La place des Géants, à la Villeneuve. © Manuel Pavard - Place Gre'net

Place des Géants à la Villeneuve. © Manuel Pavard – Place Gre’net

Ainsi, la majo­rité des conseillers muni­ci­paux a‑t-elle voté en faveur de la conven­tion Anru 2, ce lundi 4 février 2019.

 

« Nous [la] signons quatre ans et demi après notre élec­tion, déclare Eric Piolle, maire de Grenoble. Le temps nous a paru long, et pour­tant nous sommes l’une des pre­mières métro­poles de France à signer ce type de conven­tion », se féli­cite-t-il.

 

 

L’adhésion au pro­gramme de réha­bi­li­ta­tion Anru 2 fait-elle l’u­na­ni­mité ? Pas tout à fait. Le groupe Ensemble à gauche a redit tout le mal qu’il pen­sait de la déci­sion de démo­lir des loge­ments à la Villeneuve. Et bro­cardé le « pari raté » du maire de Grenoble. Bref, le sujet n’a pas man­qué de don­ner lieu à de nou­velles passes d’armes entre les deux colis­tiers dis­si­dents de la majo­rité et le maire de Grenoble notam­ment, lors du conseil muni­ci­pal de ce lundi 4 février.

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

MC2 - La morsure de l
commentez lire les commentaires
2950 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Sujet par­fai­te­ment inin­té­res­sant que les démo­li­tion de la Villeneuve.
    Si les habi­tants ne sont pas contents, alors qu’on inves­tisse ce demi-mil­liard d’eu­ros dans en pério­phé­rie, où il y en a le plus besoin.

    sep article