Déjà plus de 1 900 euros récoltés par le Galactique foot-fauteuil électrique pour financer sa saison

sep article

FIL INFO – Le Galactique foot-fauteuil électrique (GFFE) a lancé une campagne de financement participatif pour couvrir une partie des frais liés à sa participation au championnat de France de Division 3 et organiser un tournoi amical. Alors qu’elle se termine le 2 janvier, 1 905 euros avaient été récoltés samedi 29 décembre. Soit déjà bien mieux que les 1 200 euros espérés au départ par le club isérois.

 

 

Seul club de foot-fau­teuil en Isère, le Galactique foot-fau­teuil élec­trique (GFFE), qui s’entraîne au gym­nase Colette-Besson à Saint-Martin‑d’Hères, a lancé une cam­pagne de finan­ce­ment par­ti­ci­pa­tif sur la pla­te­forme sponsorise.me il y a quelques semaines. Elle vise à l’aider à faire face aux frais induits par sa par­ti­ci­pa­tion au cham­pion­nat de France de Division 3, dont le club accueillera un week-end de com­pé­ti­tion. Mais aussi à orga­ni­ser un tour­noi ami­cal.

 

 

Quatre week-ends de compétition en 2019

 

Dans le détail, le GFFE pré­cise que la somme récol­tée ser­vira à finan­cer en par­tie « l’hé­ber­ge­ment et la res­tau­ra­tion des équipes qui vien­dront jouer chez [lui] », « la res­tau­ra­tion de [ses] béné­voles sur ces deux évé­ne­ments » et « la loca­tion d’un mini­bus pour dépla­cer [son] maté­riel et/ou aider au dépla­ce­ment des équipes adverses ». Par exemple, si elles arrivent en train, il faut les conduire jusqu’au gym­nase ou à leur hôtel.

 

Le GFFE recevra un week-end du championnat de France de Division 3 les 6 et 7 avril 2019. © Julien Diaferia

Le GFFE rece­vra un week-end du cham­pion­nat de France de Division 3 les 6 et 7 avril 2019. © Julien Diaferia

 

En Division 3, les joueurs isé­rois vont affron­ter sept équipes : Vandoeuvre, Saint-Étienne, Nîmes, Niort, Nantes, Limoges et Bordeaux lors de quatre week-ends de com­pé­ti­tion en 2019. Le pre­mier ren­dez-vous est fixé les 12 et 13 jan­vier à Saint-Étienne. Le Galactique foot-fau­teuil élec­trique rece­vra, lui, les 6 et 7 avril.

 

 

Objectif désormais : atteindre les 2 000 euros

 

Un week-end de com­pé­ti­tion coûte envi­ron 2 500 euros, entre la loca­tion des mini­bus adap­tés aux per­sonnes à mobi­lité réduite, le loge­ment, les repas et les frais d’essence et de péage. Pour une asso­cia­tion, c’est un coût très impor­tant, d’où une aide bien­ve­nue de l’extérieur.

 

Cette aide est allée au-delà des espé­rances ini­tiales du GFFE. Il sou­hai­tait obte­nir 1 200 euros via cette cam­pagne de finan­ce­ment par­ti­ci­pa­tif. Or, grâce à 73 géné­reux sup­por­ters, le club isé­rois avait déjà récolté 1 905 euros samedi 29 décembre. Jeudi 27 décembre, alors que son objec­tif de départ était déjà dépassé, il espé­rait atteindre les 2 000 euros d’ici la clô­ture de la cam­pagne, mer­credi 2 jan­vier.

 

LG

 

commentez lire les commentaires
1067 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.