EDF inaugure son Campus dédié aux métiers de l’hydraulique à Saint-Martin-le-Vinoux

sep article



FIL INFO — EDF a officiellement inauguré son Campus de Saint-Martin-le-Vinoux, au cœur du pôle scientifique de la Presqu’île. Une « unité de professionnalisation pour la performance industrielle », destinée aux nouveaux arrivants comme aux formations de mise à niveau, qui doit accueillir en moyenne 3 500 stagiaires chaque année.

 

 

Ouvert durant l’été 2018 à Saint-Martin-le-Vinoux, au cœur du pôle scien­ti­fique de la Presqu’île, le nou­veau Campus d’EDF a été offi­ciel­le­ment inau­guré le 30 novembre 2018. Cette unité de pro­fes­sion­na­li­sa­tion pour la per­for­mance indus­trielle (UPFI) dédiée aux métiers de l’hy­drau­lique mobi­lise une équipe de 30 per­sonnes pour accueillir en moyenne 3 500 sta­giaires par an.

 

Quand le groupe EDF préparait son implantation au sein du parc d'Oxford. © Samuel Ravier - Place Gre'net

Quand le groupe EDF pré­pa­rait son implan­ta­tion au sein du parc d’Oxford. © Samuel Ravier – Place Gre’net

 

Le choix de Grenoble pour son ins­tal­la­tion n’est pas ano­din, rap­pelle EDF. Il per­met en effet « de posi­tion­ner ce cam­pus au plus près des dif­fé­rentes zones d’exploitation hydrau­lique de la façade Est de la France ». Et s’ins­crit dans le regrou­pe­ment en 2019 des effec­tifs de la sec­tion Alpes de l’en­tre­prise, soit envi­ron 1 200 per­sonnes au sein du Parc d’Oxford.

 

 

Des « morceaux d’usine » pédagogiques

 

Objectif du Campus ? « Réaliser des for­ma­tions au plus près des condi­tions réelles d’exercice du métier », décrit l’en­tre­prise. Et ceci en pro­po­sant des maquettes péda­go­giques, consti­tuant des « mor­ceaux d’u­sine », pour per­mettre aux sta­giaires d’ap­prendre dans des condi­tions proches de la réa­lité, mais en toute sécu­rité.

 

Des outils pédagogiques permettent aux stagiaires de travailler dans des conditions proches de la réalité. © EDF

Des outils péda­go­giques per­mettent aux sta­giaires de tra­vailler dans des condi­tions proches de la réa­lité. © EDF

 

Deux types de for­ma­tions seront assu­rés. D’une part, une for­ma­tion ini­tiale pour les nou­veaux arri­vants, qui mélange tra­vail sur le ter­rain et cur­sus péda­go­gique. Ce sont en tout six métiers qui sont concer­nés par cet appren­tis­sage des bases, depuis l’agent ou tech­ni­cien de main­te­nance à l’in­gé­nieur ou au contrô­leur.

 

En second lieu, des for­ma­tions plus spé­cia­li­sées. Pour per­mettre aux sala­riés, explique encore EDF, « de main­te­nir et de déve­lop­per des com­pé­tences néces­saires au bon fonc­tion­ne­ment des ins­tal­la­tions ». Plus de 130 for­ma­tions dif­fé­rentes seront pro­po­sées, avec une volonté mar­quée du groupe de déve­lop­per en paral­lèle des outils et modules com­plé­men­taires en e‑learning.

 

FM

 

Paysage>Paysages saison 04 été 2020 : spectacles expositions expériences en plein air en Isère
commentez lire les commentaires
2275 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.