Les avocats seront dans la rue le 12 décembre à Grenoble. Ils entendent protester contre le projet de loi de réforme de la justice.

Les avocats du barreau de Grenoble en grève et dans la rue le mercredi 12 décembre

Les avocats du barreau de Grenoble en grève et dans la rue le mercredi 12 décembre

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO – Après une première mobilisation le 22 novembre, les avocats seront une nouvelle fois en grève mercredi 12 décembre. À Grenoble, ils seront également dans la rue pour s’élever contre le projet de loi de programmation pour la justice et dénoncer un recul « inquiétant » des libertés fondamentales. Après les gilets jaunes, les robes noires ? « Pas de confusion des luttes », préviennent-ils.

 

 

Des avo­cats lors du pro­cès Ripert (photo d’illus­tra­tion) © Séverine Cattiaux

À Grenoble, les avo­cats seront en grève mer­credi 12 décembre. Grève des audiences, des consul­ta­tions, des dési­gna­tions, des per­ma­nences, des expertises…

 

Dans un com­mu­ni­qué, le bâton­nier, à la tête du conseil de l’Ordre des avo­cats, a annoncé suivre le mou­ve­ment natio­nal, et mon­trer ainsi l’op­po­si­tion du bar­reau de Grenoble au pro­jet de loi de pro­gram­ma­tion pour la justice.

 

Après une pre­mière jour­née Justice morte le 22 novembre, les avo­cats comptent bien faire entendre leur voix. Ils défi­le­ront donc ce 12 décembre dans les rues de Grenoble. Un cor­tège par­tira de 10 heures du palais de jus­tice pour rejoindre la préfecture.

 

C’est la ques­tion de la fusion des tri­bu­naux qui a mis le feu aux poudre. Depuis que l’Assemblée natio­nale a sus­pendu l’exa­men du texte, les avo­cats ne déco­lèrent pas. « Le tra­vail qui a été accom­pli par les ins­tances repré­sen­ta­tives de notre pro­fes­sion depuis la pré­sen­ta­tion du pro­jet de loi, les pro­po­si­tions faites, les amen­de­ments dépo­sés, notam­ment devant le Sénat, sont fou­lés du pied par le gou­ver­ne­ment », s’in­surgent-ils.

 

 

Les avocats dénoncent un recul inquiétant des libertés fondamentales

 

« Les modi­fi­ca­tions intro­duites à l’Assemblée natio­nale sur l’ex­ten­sion de la réforme de l’or­ga­ni­sa­tion ter­ri­to­riale des juri­dic­tions, la pro­cé­dure pénale et la jus­tice des mineurs sont en effet main­te­nues, sou­ligne le bâton­nier David Roguet dans un com­mu­ni­qué. Le pro­jet porté par le Parlement, en par­ti­cu­lier sur le volet pénal, marque un recul net et inquié­tant des liber­tés fon­da­men­tales et des droits de la défense. Et sur le ter­rain civil, il éloigne encore un peu plus la jus­tice des citoyens. »

 

Mercredi, la jour­née Justice pour tous vient donc gros­sir le flot de la grogne. Quand bien même les avo­cats réfutent tout amal­game. « Il ne doit pas y avoir de « confu­sion des luttes », pré­cisent-ils. Les robes noires ne sont pas les gilets jaunes. Mais les avo­cats doivent savoir mani­fes­ter fer­me­ment leur oppo­si­tion à un pro­jet qu’ils consi­dèrent comme inac­cep­table. Ce sont en effet des prin­cipes fon­da­men­taux qui sont en jeu. »

 

PC

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Le député de l'Isère Jean-Charles Colas-Roy (LREM) ne votera pas le projet de loi réautorisant certains néonicotinoïdes.
Néonicotinoïdes : en Isère, un député LREM s’oppose au projet de loi

FLASH INFO - Le projet de loi réautorisant certains néonicotinoïdes n'est pas du goût du député de l'Isère Jean-Charles Colas-Roy (LREM). Qui a annoncé ne Lire plus

Emilie Chalas nommée vice-présidente de la commission d’examen du projet de loi “ASAP”
Emilie Chalas nommée vice-présidente de la commission d’examen du projet de loi “ASAP”

  Flash info – La députée de l’Isère et ex-candidate à la mairie de Grenoble annonce sa nomination en tant que vice-présidente de la commission Lire plus

Virginie Velazquez (à gauche) et Corine Pichelin (à droite) font leurs premiers pas à Force Ouvrière et comptent bien rester mobilisées face à la réforme. © Anissa Duport-Levanti - Place Gre'net
Réforme des retraites : les syndicats restent mobilisés malgré l’examen du texte à l’Assemblée

  EN BREF – Les opposants à la retraite à points maintiennent la pression. Ils étaient ainsi environ 3 500 selon la CGT à défiler dans Lire plus

Le député de l’Isère Olivier Véran présente un projet de loi contre la prolifération du moustique-tigre

  FIL INFO — Olivier Véran déclare la guerre au moustique-tigre. Le député de la première circonscription de l'Isère, soutenu par le groupe La République Lire plus

La proposition d'Olivier Véran (LRM) d'une prime pour les hôpitaux réorientant les patients des urgences a suscité un tollé sur les bancs de l'opposition.
Un amendement du député Olivier Véran élargit la liberté d’exercer des médecins retraités

FIL INFO - Le député de l'Isère Olivier Véran (LREM) a fait adopter un amendement permettant aux professeurs des universités retraités d'exercer quelques années encore, Lire plus

La loi Santé qui doit être adoptée d'ici l'été inquiète la CGT en Isère. Plusieurs mesures de fond sont prévues pour être légiférées par ordonnances.
Loi Santé légiférée par ordonnances : la CGT interpelle les députés de l’Isère

FIL INFO - La loi Santé qui doit être adoptée d'ici l'été inquiète la CGT en Isère. Plusieurs mesures de fond sont prévues pour être Lire plus

Flash Info

|

22/10

8h00

|

|

21/10

19h40

|

|

20/10

18h24

|

|

20/10

17h45

|

|

20/10

16h19

|

|

20/10

12h51

|

|

20/10

9h13

|

|

19/10

19h14

|

|

19/10

18h03

|

|

19/10

15h11

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

SDH - Le futur compte sur nous

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin