GEG inaugure un réseau électrique souterrain et durable alimentant quatre communes de la vallée du Haut-Bréda

GEG inaugure un réseau électrique souterrain et durable alimentant quatre communes de la vallée du Haut-Bréda

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO — Quatre communes de la vallée du Haut-Bréda seront désormais alimentées par un réseau électrique souterrain raccordé à deux centrales hydroélectriques voisines. Un réseau réalisé par GEG, qui ne manque pas de vanter une électricité « fiable et renouvelable », ainsi que le retrait des pylônes et des fils aériens du paysage de montagne des quatre localités.

 

 

« Plus fiable, plus esthé­tique, plus durable », tel est le trip­tyque sacré que des­sine GEG (Gaz Électricité de Grenoble) pour qua­li­fier son réseau élec­trique sou­ter­rain de la val­lée du Haut-Bréda inau­guré le 22 octobre après six mois de tra­vaux. Des tra­vaux pour les­quels quatre com­munes de la val­lée, fati­guées des cou­pures de cou­rant liées aux aléas cli­ma­tiques sur leur ter­ri­toire, ont investi 2 mil­lions d’euros.

 

Quatre communes du Haut-Bréda sont désormais alimentées par un réseau électrique souterrain, relié à des centrales hydroélectriques, conçu par GEG.Inauguration du nouveau réseau à La Ferrière, le 22 octobre © GEG

Inauguration du nou­veau réseau à La Ferrière, le 22 octobre. © GEG

 

Désormais, Allevard, Saint-Pierre-d’Allevard, La Ferrière et Pinsot seront ali­men­tées en élec­tri­cité par un réseau entiè­re­ment sou­ter­rain, com­posé de 15 kilo­mètres de lignes moyenne ten­sion, et rac­cordé à deux cen­trales hydro­élec­triques proches. Une « élec­tri­cité fiable et 100 % renou­ve­lable », vante GEG, qui voit dans ce réseau un « atout indé­niable pour les habi­tants, les com­munes et le ter­ri­toire alpin ».

 

 

Retrait des pylônes électriques et des fils aériens

 

Et si la fia­bi­lité du nou­veau réseau appa­raît comme une bonne nou­velle pour les usa­gers et les com­merces et entre­prises locales, la plus-value esthé­tique de l’ins­tal­la­tion compte éga­le­ment parmi les argu­ments déployés par GEG. En fai­sant dis­pa­raître du pay­sage les pylônes élec­triques et 6 kilo­mètres de fils aériens, les com­munes émi­nem­ment tou­ris­tiques gagnent en effet en confort visuel.

 

 

C’est tout le sens de la com­mu­ni­ca­tion que n’a pas man­qué de réa­li­ser le maire de Grenoble Éric Piolle, pré­sent à l’i­nau­gu­ra­tion du réseau en com­pa­gnie de son adjoint Vincent Fristot, pré­sident de GEG. Dans une vidéo pos­tée sur les réseaux sociaux et YouTube, Éric Piolle salue ainsi le retrait des qua­rante poteaux qui « défi­gu­raient le pay­sage », tout en appe­lant les ter­ri­toires urbains et de mon­tagne à faire « corps ensemble » pour « être à la hau­teur des défis qui nous font face ».

 

FM

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Échanges acides lors du vote de la protection fonctionnelle pour le maire de Grenoble
Affaire de la Fête des Tuiles : échanges acides lors du vote de la protection fonctionnelle pour Éric Piolle

FOCUS - La Ville de Grenoble vient d'adopter l'octroi de la protection fonctionnelle au maire Éric Piolle, dans le cadre de sa convocation devant le Lire plus

La Ville de Grenoble inaugure officiellement l’école élémentaire (et « exemplaire ») Marianne-Cohn

FLASH INFO — La Ville de Grenoble a inauguré l'école élémentaire Marianne-Cohn (secteur Hoche), vendredi 17 septembre, en présence de l'adjointe aux Écoles Christine Garnier Lire plus

Pour garder sa capacité d'investir, la Métro a choisi d'échelonner le rachat des actions que la ville de Grenoble détient dans Gaz Électricité de Grenoble.
Gaz électricité de Grenoble au secours de la Tag ? La redistribution des dividendes fait des étincelles

  FOCUS – À Grenoble, les dividendes de Gaz électricité de Grenoble, détenue à majorité par la Ville et la Métro, seront redistribués pour venir Lire plus

Métropole de Grenoble : le projet de construction du nouveau siège à 80 millions d’euros passe au forceps

  FOCUS – À Grenoble, le nouveau siège de la Métropole vient de franchir une nouvelle étape, au forceps. Après quatre heures de débat et Lire plus

COUV Visuel nouvelle déchèterie Saint-Martin-d'Hères © Grenoble-Alpes Métropole
Ecoquartier Flaubert : la future déchèterie Jacquard maintenue en milieu urbain, un choix assumé par la Ville de Grenoble

  FOCUS - À l'horizon 2024, l'actuelle déchèterie Jacquard de Grenoble fera peau neuve au sein de l'écoquartier Flaubert, en voie de densification urbaine. Construit Lire plus

Centrale Poterne © CCIAG
À Grenoble, Ville et Métropole veulent reprendre la main sur le chauffage urbain

  FOCUS - À Grenoble, Ville et Métropole entendent reprendre la main sur le service de chauffage urbain. Et profiter du transfert d'actions pour pousser Lire plus

Flash Info

|

17/01

10h52

|

|

15/01

13h56

|

|

14/01

20h48

|

|

14/01

16h22

|

|

14/01

10h53

|

|

14/01

10h01

|

|

13/01

18h54

|

|

13/01

13h09

|

|

13/01

10h51

|

|

13/01

10h32

|

Les plus lus

Le groupe d'opposition Société Civile veut rendre publiques les données sur la sécurité du réseau Tag

Flash info| Le groupe d’opposition Société Civile veut rendre publiques les données sur la sécurité du réseau Tag

Le festival Magic Bus revient sur l'Esplanade pour sa 21e édition en 2022. © Retour de scène

Culture| Festival Magic Bus : après l’anneau de vitesse en 2021, retour sur l’Esplanade en 2022

Affaire Maëlys : une enquête ouverte pour violation du secret professionnel. Couloir du Palais de Justice de Grenoble où on peut voir une avocate. ©Malo Dumay Joubert - Placegrenet.fr

Flash info| Affaire Maëlys : après un reportage de TF1, le parquet de Grenoble ouvre une enquête pour violation du secret professionnel

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin