Le public invité à donner son avis sur l’élargissement de la zone à circulation restreinte

sep article

Festival oenologique et musical Le Millésime à Grenoble du 5 au 20 octobre 2019

FIL INFO – Le public a un mois pour donner son avis et faire des propositions sur le projet d’arrêté élargissant la zone de circulation restreinte à dix communes autour de Grenoble au 1er janvier prochain. Une zone dans laquelle les véhicules de livraison de marchandises les plus polluants seront progressivement interdits d’ici 2025.

 

 

Le public a un mois pour donner son avis sur l'élargissement de la zone à circulation restreinte autour de Grenoble. Visés : les véhicules de livraison.Livraison des repas de la cantine d'une école juive. © Elodie Rummelhard - placegrenet.fr

Livraison des repas de cantine. © Élodie Rummelhard – placegrenet.fr

Le 1er janvier prochain, la zone à circulation restreinte (ZCR) qui interdit la circulation dans le centre-ville élargi de Grenoble aux véhicules de livraison de marchandises les plus polluants, sera étendue à neuf communes alentours ainsi qu’au domaine universitaire de Saint-Martin-d’Hères*.

 

Effective depuis janvier 2017 en semaine et en journée, cette interdiction sera élargie à la semaine entière, vingt-quatre heures sur vingt-quatre dès 2019. Et elle concernera progressivement d’ici 2025 de plus en plus de véhicules, puisqu’à terme seules les vignettes Crit’air 2** seront autorisées à circuler.

 

 

Le public a un mois pour donner son avis sur le projet d’arrêté

 

Alors que le projet d’arrêté est sur les rails, après les votes de la Métropole de Grenoble, du syndicat mixte des transports en commun (SMTC) et des communes concernées, le public a à son tour un mois pour faire part de ses remarques et propositions sur cet élargissement de la zone de circulation restreinte. Avis qui pourrait se traduire par « d’éventuelles modifications » au projet d’arrêté…

 

Début octobre, l’élargissement de cette ZCR aux communes de la rive droite du Drac n’avait guère été du goût d’autres collectivités, situées sur la rive gauche et pour l’heure exclues du dispositif. Pas satisfaisant non plus pour le maire de Sappey-en-Chartreuse, qui pointait par-delà cette zone aussi appelée basses émissions (ZBE) un manque de vision globale, se traduisant par des reports successifs de flux de circulation et donc de pollution.

 

PC

 

 

* Échirolles, Eybens, Grenoble, La Tronche, Poisat, Le Pont-de-Claix, Saint-Égrève, Saint-Martin-d’Hères et Saint-Martin-le-Vinoux.

 

** Véhicules essence ou hybride répondant aux normes Euro 4 (du 1er janvier 2006 au 31 décembre 2010) et aux véhicules diesel répondant aux normes Euro 5 et Euro 6 (à partir du 1er janvier 2011).

 

commentez lire les commentaires
1394 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.