Appel Forêt -
Une proche de Carignon a déposé plainte contre la Ville de Grenoble qu'elle accuse d'avoir tenté de contrarier l'organisation d'un forum, le 8 septembre.

Une proche d’Alain Carignon porte plainte contre la Ville de Grenoble pour faux et discrimination

Une proche d’Alain Carignon porte plainte contre la Ville de Grenoble pour faux et discrimination

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF – Kitty Lequesne, présidente de l’association EGR38 (Les États généraux de la rénovation), a déposé plainte cette semaine auprès du procureur de la République contre la Ville de Grenoble pour « faux en écriture publique et discrimination ». Objet de la controverse : le « Forum d’échanges citoyens pour l’alternance » organisé par les partisans d’Alain Carignon, le 8 septembre dernier, square Docteur Martin. Cette proche de l’ancien maire et ministre accuse la municipalité d’avoir tenté d’empêcher la tenue de l’événement et menti sur l’indisponibilité de la place Victor-Hugo, ce jour-là.

 

 

© Joël Kermabon - Place Gre'net

Le forum orga­nisé par ses par­ti­sans le 8 sep­tembre der­nier, square Docteur Martin, a mar­qué l’en­trée en cam­pagne offi­cieuse d’Alain Carignon. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Le 8 sep­tembre der­nier, les par­ti­sans de l’ancien ministre et maire de Grenoble lan­çaient le pre­mier étage de la fusée Carignon en vue des muni­ci­pales 2020.

 

Si l’événement, orga­nisé au square Docteur Martin, se vou­lait offi­ciel­le­ment un « Forum d’échanges citoyens pour l’alternance », mené par des membres de la société civile autour de quatre grandes thé­ma­tiques, le mes­sage était clair : Alain Carignon pré­pare les muni­ci­pales de 2020. Il n’y pense plus seule­ment en se rasant mais lorgne désor­mais ouver­te­ment vers la mai­rie, vingt-deux ans après sa condam­na­tion à cinq ans de pri­son, dont un avec sur­sis, pour « cor­rup­tion, abus de biens sociaux et subor­na­tion de témoins ».

 

 

Kitty Lequesne accuse la municipalité d’avoir « abusé de son pouvoir »

 

Une entrée en cam­pagne offi­cieuse qui, un mois après, revient sur le devant de la scène. En cause, une plainte dépo­sée en début de semaine auprès du pro­cu­reur de la République de Grenoble pour « faux en écri­ture publique et dis­cri­mi­na­tion », contre la Ville de Grenoble.

 

Kitty Lequesne, présidente de l'association EGR38 (Les Etats généraux de la rénovation) et proche d'Alain Carignon, attaque la municipalité pour "faux en écriture publique et discrimination", suite à l'organisation du forum citoyen du 8 septembre 2018.

Kitty Lequesne, pré­si­dente de l’as­so­cia­tion EGR38 et proche d’Alain Carignon, est à l’i­ni­tia­tive du dépôt de plainte contre la mai­rie. © DR

Instigatrice de la pro­cé­dure : Kitty Lequesne, pré­si­dente des États géné­raux de la réno­va­tion (EGR38) – asso­cia­tion créée début 2009 – et proche d’Alain Carignon.

 

Coorganisatrice du forum, elle accuse la muni­ci­pa­lité Piolle d’avoir « abusé de son pou­voir » et « tout mis en œuvre pour rendre impos­sible l’expression de l’opposition et le dia­logue avec les Grenoblois ». Traduction : la Ville aurait, selon elle, mis des bâtons dans les roues des orga­ni­sa­teurs pour gêner, voire empê­cher la tenue du forum.

 

Kitty Lequesne a expli­qué les rai­sons de son cour­roux dans un com­mu­ni­qué trans­mis ce jeudi : « En date du 8 juin 2018, nous avons sol­li­cité la Ville et la pré­fec­ture pour orga­ni­ser un forum citoyen le 8 sep­tembre, place Victor-Hugo. Au titre des condi­tions de sécu­rité, le pré­fet de l’Isère nous a déli­vré son auto­ri­sa­tion en juillet. Il a fallu attendre le 9 août pour que le maire fasse répondre que cette auto­ri­sa­tion était impos­sible du fait d’une autre mani­fes­ta­tion orga­ni­sée ce jour-là au même lieu. »

 

 

« Manœuvres » de la mairie ou manigance opportune de l’entourage de Carignon ?

 

Jointe ce ven­dredi, Kitty Lequesne ajoute : « La mai­rie nous a pro­posé le Jardin de ville mais nous ne vou­lions pas orga­ni­ser le forum devant deux pelés et trois ton­dus. » Elle explique avoir alors envoyé une « nou­velle demande pour le square Docteur Martin » à la même date, dont « l’autorisation [leur] est par­ve­nue le 31 août, huit jours avant ».

 

© Joël Kermabon - Place Gre'net

Faute d’au­to­ri­sa­tion pour la place Victor Hugo, les orga­ni­sa­teurs du forum se sont rabat­tus sur le square Docteur Martin. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

D’aucuns rétor­que­raient ainsi que le forum s’est in fine déroulé sans encombres, square Docteur Martin. Mais Kitty Lequesne s’insurge, pré­ci­sant : « Le 8 sep­tembre, nous avons demandé à un huis­sier de faire consta­ter que la place Victor-Hugo était tota­le­ment vide et que per­sonne n’occupait les lieux. »

 

Elle dénonce « des manœuvres qui ont pour objet de mettre l’institution muni­ci­pale au ser­vice d’un seul clan ». S’il pour­rait être ten­tant de voir der­rière cette plainte une mani­gance oppor­tune de l’entourage d’Alain Carignon, à dix-huit mois des élec­tions muni­ci­pales, Kitty Lequesne se défend d’être « bel­li­queuse. On n’est pas là pour se battre, affirme-t-elle, mais pour consta­ter les faits et per­mettre à la jus­tice d’enquêter. »

 

 

La Ville de Grenoble n’a fait aucun commentaire

 

Parallèlement à cette plainte inten­tée auprès du pro­cu­reur de Grenoble, EGR38 a éga­le­ment contacté il y a trois jours le par­quet de Valence, qui a ouvert, fin mai, une enquête pré­li­mi­naire pour favo­ri­tisme – a priori suite à un signa­le­ment de la chambre régio­nale des comptes – visant notam­ment l’octroi de l’organisation de la Fête des tuiles en 2015 et 2016 à l’association Fusées, sou­tien notoire d’Éric Piolle.

 

Préparation de la Fête des Tuiles. Au centre Pascal Auclair, association Fusées. © Joël Kermabon - Place Gre'net

L’association Fusées (au centre Pascal Auclair) est au cœur d’une enquête pour favo­ri­tisme ouverte par le par­quet de Valence, concer­nant l’at­tri­bu­tion de mar­chés publics affé­rents à la Fête des tuiles. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Sollicitée à deux reprises, ces der­niers jours, pour répondre à ces attaques, la Ville de Grenoble n’a fait aucun com­men­taire, indi­quant ce ven­dredi qu’elle ne sou­hai­tait pas com­mu­ni­quer sur le sujet dans l’immédiat.

 

Manuel Pavard

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

MP

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Municipales à Grenoble : l'investiture LR quasi assurée à Alain Carignon, le sénateur Michel Savin appelle à un large rassemblement pour faire contrepied.
Municipales 2020 à Grenoble : le sénateur Michel Savin (LR) appelle à un large rassemblement

FIL INFO - Le sénateur Michel Savin (Les Républicains) appelle à un vaste rassemblement allant de LR au centre, quitte à mordre sur la gauche Lire plus

Matthieu Chamussy : “Je ne quitte pas le parti Les Républicains en claquant la porte”

TROIS QUESTIONS À - Matthieu Chamussy, élu municipal et conseiller métropolitain, a récemment officialisé sa décision de quitter le parti Les Républicains. Un départ en Lire plus

En Haute-Savoie, l'autorisation renouvelée cet été de tirer chevreuils et sangliers passe mal après la mort de deux sportifs. Une pétition a été lancée.
Interdiction de la chasse le dimanche : en Isère, deux sénateurs dénoncent une campagne de désinformation

FIL INFO - Alors qu'après la mort d'un vététiste en Haute-Savoie, la question de l'interdiction de la chasse le dimanche revient sur la table, en Lire plus

La droite républicaine s'est notoirement démarquée lors des législatives 2017 en Isère. Si aucun de ses candidats n'a été élu, elle a été la plus dépensière
Législatives 2017 en Isère : Jean-Damien Mermillod-Blondin candidat le plus dépensier

FIL INFO - Lors des dernières législatives, les candidats de la droite républicaine ont notablement plus dépensé que leurs adversaires sur les circonscriptions de l'Isère. Lire plus

Un élève du lycée Mounier soupçonné d'être l’instigateur de l’agression de l'enseignant en Lettres vient d'être mis en examen pour « violences en réunion ».
Fontaine : une plainte déposée auprès du procureur de la République de Grenoble

FIL INFO - Le chef de file de l'opposition de droite à Fontaine Franck Longo a déposé une plainte contre X devant le procureur de Lire plus

Alors que le gouvernement veut statuer sur une limitation de vitesse sur les routes à 80 km/h, les sénateurs LR de l'Isère cosignent une lettre ouverte.
Eau et assainissement : un « enterrement de première classe » pour les sénateurs LR de l’Isère

Les sénateurs Michel Savin et Frédérique Puissat ne décolèrent pas après le renvoi en commission d'une proposition de loi. Celle-ci prévoit que le transfert des Lire plus

Flash Info

|

26/07

10h46

|

|

25/07

12h06

|

|

22/07

19h24

|

|

16/07

23h31

|

|

16/07

20h42

|

|

16/07

11h33

|

|

15/07

15h50

|

|

14/07

13h45

|

|

13/07

22h27

|

|

13/07

12h52

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin