Trois Étoiles solidaires fête ses trois ans de lutte contre le gaspillage alimentaire en faveur des plus précaires

sep article

FIL INFO – Trois Étoiles solidaires fête ses trois ans ce mois d’octobre 2018. Ce

dispositif de reconditionnement des produits alimentaires périssables pour repousser leur date de péremption et permettre leur distribution, a conduit à réaliser 400 000 repas en trois ans. Il génère aujourd’hui 1 000 plats cuisinés sous barquettes par jour, remis à des personnes en situation de précarité. 

 

 

Trois ans déjà que le dis­po­si­tif Trois Étoiles soli­daires per­met aux plus dému­nis de man­ger cor­rec­te­ment. Depuis le mois d’oc­tobre 2015, les pro­duits ali­men­taires rapi­de­ment péris­sables comme la viande sont en effet recon­di­tion­nés en plats cui­si­nés dans la cui­sine du col­lège Marc-Sangnier de Seyssins afin d’al­lon­ger leur temps de consom­ma­tion et de les dis­tri­buer aux per­sonnes en situa­tion de pré­ca­rité.

 

Dans la cuisine des Trois étoiles solidaires © Banque alimentaire de l'Isère

Dans la cui­sine des Trois étoiles soli­daires © Banque ali­men­taire de l’Isère

 

La Banque ali­men­taire de l’Isère (BAI), dont les béné­voles récoltent les pro­duits dans les grandes et moyennes sur­faces, se sou­vient : « Précédemment, il était impos­sible pour la BAI de récu­pé­rer la viande avec une DLC du jour. […] Un vrai gâchis de nour­ri­ture indis­pen­sable pour les béné­voles de la BAI, qui œuvrent depuis plus de trente ans pour la lutte contre le gas­pillage ali­men­taire. » Né dans l’es­prit du res­tau­ra­teur gre­no­blois Pierre Pavy, Trois Étoiles soli­daires a apporté la solu­tion.

 

 

Pas moins de 400 000 repas réalisés en trois ans

 

Les plats en barquettes sont distribués aux associations partenaires de la Banque alimentaire de l'Isère © Banque alimentaire de l'Isère

Les plats en bar­quettes sont dis­tri­bués aux asso­cia­tions par­te­naires de la Banque ali­men­taire de l’Isère. © BAI

Aujourd’hui, ce sont 1 000 repas par jour qui sont condi­tion­nés en bar­quettes, sous la forme de plats cui­si­nés et équi­li­brés. Le délai de consom­ma­tion allongé de cinq jours après condi­tion­ne­ment per­met ainsi à la Banque ali­men­taire de l’Isère de redis­tri­buer les plats à ses quatre-vingt-dix asso­cia­tions par­te­naires sur le dépar­te­ment, qui apportent une aide ali­men­taire à près de 6 000 per­sonnes par semaine.

 

Outre les béné­voles de la Banque ali­men­taire, le pro­jet Trois Étoiles soli­daires implique une dou­zaine d’é­lèves en écoles hôte­lières, de l’Institut des métiers et des tech­niques (IMT), de l’École natio­nale des indus­trie du lait et des viandes (ENILV) ou du lycée pro­fes­sion­nel Portes de Chartreuse. Des jeunes enca­drés par un chef cui­si­nier sala­rié, dont le tra­vail a per­mis de réa­li­ser pas moins de 400 000 repas en trois ans.

 

FM

 

 

Musée de Grenoble et ses artistes du XIXe siècle
commentez lire les commentaires
2849 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.